Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|








#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Jeu 31 Déc - 19:01


I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
Néron soupira quand une énième infirmière de kanatrix voulu lui demander s'il avait encore mal à la gorge. Il ne répondit pas, il avait mal à la gorge et ne souhaitait pas gaspiller sa salive pour cette jeune femme, bien qu'il du reconnaître qu'elle ne faisait que son job, mais il allait bien, du moins à ses propres yeux et c'est tout ce qui comptait pour le moment. Il avait quelques comptes à régler avec Marah, qu'il avait finit pas capturer, mais cette gosse avait faillit l'étouffer en retour, usant de ses capacités qui semblaient de plus en plus puissantes au fil du temps et sous le coup de la colère. Néron se trouvait actuellement en train de marcher dans les différents couloirs de kanatrix en direction de l'Aile-Est après avoir rembarré l'infirmière, d'ailleurs, plusieurs médecins ou autre le fixait d'un mauvais oeil à son passage, il faut dire qu'il faisait un peu tâche, habillé tout de noir dans les couloirs ou la plupart des personnes étaient en blouse blanche. Mais avant de retourner dans l'Aile-Est, il avait autre chose à faire. Il devait voir Narcisse, Narcisse qu'il avait blessé, à cause de cette gamine. Il voulait savoir comment il allait. Soupirant, il se dirigea vers la chambre ou son ami - amant ? Comment devait-il le qualifier à présent ? Ils n'étaient même pas réellement amis. - se reposait, croisant alors une autre infirmière. « Je suis désolée, mais il va falloir que vous déposiez votre arme. » Il soupira une nouvelle fois. Il avait presque oublié le pistolet logé dans son dos, entre la ceinture de son pantalon et sa peau, le contact avec le métal froid était devenu habituel et il ne s'en rendait plus compte. « Pour la donner à quelqu'un qui n'a foutrement aucune idée de comment on s'en sert et qui pourrait blesser la première personne face à elle ? » Sa voix était rauque, plus qu'à l'accoutumé et sa gorge sèche, douloureuse par moment, il n'ajouta rien de plus et entra dans la pièce.

Dix minutes seulement s'étaient écoulés mais c'était déjà bien assez, de plus, il avait un interrogatoire à assurer. Avec Marah. Il salua Narcisse et se dirigea d'un pas ferme vers l'Aile de l'ASG, passant facilement les tonnes de contrôles pour y entrer. Il esquiva le poste de garde, sachant très bien où il allait. Au fur et à mesure qu'il s'avançait dans les couloirs, la tension grimpait, cela allait être le réel face à face avec Marah et il allait lui faire payer ce qu'elle avait fait. Devant la porte se tenait un garde, il le salua rapidement et entra dans la pièce sans plus de cérémonie. Elle était déjà là, assise sur l'une des deux chaises misent face à face, mais séparées par une simple table en bois. Un sourire en coin s'afficha sur son visage alors qu'il entra dans la pièce. « Marah. Je suis heureux de te voir, comment vas-tu ? » Foutage de gueule, tout simplement, histoire de l'énerver un peu. Elle ne pouvait pas utiliser ses pouvoirs, pour une fois, ils étaient à égalité, ou peut être pas. Néron se portait beaucoup mieux qu'elle, ne serait-ce que mentalement, mais également physiquement, si elle tentait quoi que ce soit, il pourrait facilement prendre le dessus.


___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Ven 1 Jan - 17:18


I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire

C’était vendredi que tout avait basculé, que Roman s'était pris une balle, que j’avais baisser ma garde l’espace d’un instant, leur laissant ainsi le monopole de la situation. C’était aussi ce jour-là qu’ils s’étaient empressé de nous mettre à terre et de nous injecter l’implant et, que j’avais rapidement conclu avec Anthelme, qu’à partir de maintenant, on devait mettre nos sentiments de côté afin qu’ils ne s’en servent pas contre nous. C’était aussi vendredi soir que j’avais revu notre mère depuis le mois d’octobre et que j’avais enfin réalisé quel monstre elle était. Je secoue la tête, assise sur ma chaise, ligoté dans cette salle lugubre à attendre que Néron rapplique. Il allait surement vouloir se venger pour ce qu’avais fait, mais après tout le méritait-il pas, après tout ce qu’ils nous avaient fait ? Les larmes avaient cessé de coulé, mais j’avais toujours les yeux rougis et la trace de la main de ma mère sur la joue. Je l’avais provoqué, traité de tous les noms, déversant ma colère et ma tristesse sur elle. Je ne regrettais en rien ce que je lui avais dit. Bien au contraire.

Il voulait cette clé USB, tous la voulaient. Dommage pour eux, ils avaient eu le mauvais jumeau. Ce qui n’empêchait pas que j’allais surement passer un mauvais quart d’heure. J’inspire, j’expire, je tente de me calmer comme je le peux. Les battements de mon coeur se font un peu plus calmes que lorsque j’étais arrivé, mais l’angoisse de savoir mon frère blessé et loin de moi me brise le coeur. Sans parler de l’endroit où je me trouve à présent, qui ne cesse de me remémorer mon passé alors que je n’étais âgé que de seize ans à l’époque. Cette odeur d'ammoniaque reine tout autour de moi, la nausée monte. Je serre les dents, fermant les yeux. J’avais impression de revivre inlassablement les mêmes évènements. Tout recommencer. Je répétais les mêmes erreurs encore et toujours. Ils me connaissaient par coeur, dès qu’ont osé s’attaquer à mon frère je perdais pied et me focalisé uniquement sur lui, perdant de vue mes objectifs premiers. Il fallait que je me rende à l’évidence, Roman était ma faiblesse, j’étais la sienne.

La tête baissée, essayant de défaire une énième fois mes liens, je ne pouvais m’empêcher de gesticuler sur ma chaise. Voilà une heure qu’ils me faisaient poireauté et je commençais à perdre patience, n’ayant qu’une envie : celui d’en finir le plus rapidement possible, bien que je n’étais pas spécialement pressé de connaître la suite des évènements. Allen. Klaminksi, Lucretia. Un frisson parcouru le long de ma colonne vertébrale alors que je commençais doucement à me rappelait ce que j’avais pu subir auparavant. Les mains attaché dans le dos, je grimace de temps à autre ayant l’impression que les liens, trop serré entrent dans ma chaire dès que je tente un mouvement un peu trop brusque lorsque la porte s’ouvrit doucement laissant place à Néron.

Mon corps se crispe immédiatement, à cet instant voit ce visage me fou en rogne plus qu’autre chose. Lui, en revanche semble heureux de m’avoir finalement mis la main dessus. salopard.  «  Marah. Je suis heureux de te voir, comment vas-tu ? » Me demandait-il alors que petit à petit je pouvais sentir la tension montée en moi. En plus il avait le culot de se foutre de ma gueule. Ha oui… c’était à ça qu’il voulait jouer . Je n’avais peut-être plus la capacité d’utiliser mes pouvoirs mais il me restait encore un moyen de défense. La provocation. Je fais mine de l’ignorer, mes yeux se dirigeant doucement vers son cou. Une étincelle dans le regard alors qu’un petit sourire en coin apparaît.  « sans doute mieux que votre ami, et votre gorge pas trop mal ? Lui demandai-je avant de poursuivre « Ça, ce n’était qu’un avant-goût de ce qui vous attend tous les deux à ma sortie d’ici ! »




___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Sam 2 Jan - 0:44


I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
La tension était montée d'un cran. Néron s'avança dans la pièce, laissant la porte se refermer derrière lui, d'un geste fluide, il retrousse les manches de son t-shirt. Partie de plaisir ? Peut être pas non plus. Le silence s'installe durant quelques secondes, Néron prend un malin plaisir à se foutre ouvertement d'elle, après tout, c'est une petite vengeance personnelle. « Sans doute mieux que votre ami et votre gorge pas trop mal ? Ça, ce n'était qu'un avant-goût de ce qui vous attend tous les deux à ma sortie d'ici ! » Il arque un sourcil, se retourne vers elle et l'observe un moment, un rire nerveux s'échappe de ses lèvres et il s'approche dangereusement de Marah. « Quel dommage, si tu t'étais montrée un poil plus docile j'aurais pu consentir à défaire les liens à tes poignets, ils doivent être douloureux non ? » Il contourne lentement la table en bois et la chaise sur laquelle est assise Marah, un prédateur tournant autour de sa proie, il prend son temps, laisse le silence s'installer à nouveau, lui faire comprendre que c'est bien lui qui mène le jeu cette fois-ci. Il sort un canif de sa poche et l'observe un instant, avant de s'arrêter dans le dos de la mutante. Il s'amuse, la lame vient effleurer ses poignets, ce jeu lui rappelle une précédente rencontre, dans une ruelle derrière un bar miteux de la ville. Il se redresse et viens se saisir de la seconde chaise présente dans la pièce pour faire face à Marah. Il s'assoit face à elle et joue avec la lame entre ses mains, un peu comme un gosse qui ne se rend pas compte du danger. « Mon "ami" va très bien, la balle lui a été extraite sans aucune complications, et ton frère alors ? Il se remet bien ? » Un sourire d'hypocrisie se dessine sur son visage. « Oups. » Il s'adosse à la chaise un moment, il en a assez de jouer, se lasse rapidement. Ses bras se croisent sur son torse et il laisse encore quelques secondes le silence dans la pièce « Si on passait aux choses sérieuses ? Dit moi ce que tu sais de cette putain de clé usb, et ne t'avise pas de mentir. » Il n'a pas envie d'y passer des heures, il n'a pas envie de s'acharner sur cette gamine, mais le fera s'il le faut, il doit récupéré des informations sur cette clé USB volée par le frangin. Le seul qui a réussi à s'enfuir, Néron se maudit de l'avoir laissé s'échapper, il aurait dû s'occuper de lui en premier. Chose faite, le passé qu'on ne pourra pas modifier.

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Dim 3 Jan - 0:04

I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
L’atmosphère se réchauffe petit à petit alors que je le suis du regard. J’ai envie de lui hurler dessus, de le saisir par la gorge. Mon pouls s’accélère malgré-moi. La colère monte. Je veux lui faire mal. Son rire retentit, un rire nerveux s’échappe de ses lèvres tout en s’approchant dangereusement de moi. Je soutiens son regard, j’ai peut-être des envies suicidaires depuis qu’il m’a attaqué. Mais il avait osé s’en prendre à la seule personne qui comptait réellement pour moi et manque de chance je suis plutôt rancunière comme fille. Je n’aime pas qu’on s’attaque à ma famille et lui, ils avaient commis la seule erreur à ne pas faire. S’en prendre à Roman. Mon frère, mon jumeau. Ma moitié. Il allait payer un jour ou l’autre j’en fais la promesse. «quel dommage, si tu t'étais montrée un poil plus docile j'aurais pu consentir à défaire les liens à tes poignets, ils doivent être douloureux non ? » Peu importe que les liens me fassent mal ou non. La corde est sans doute le dernier cadet de mes soucis actuellement.  « ha oui ? Moi docile ? c’est mal me connaître. Plus les minutes passent, plus … je vois ce que Lucretia vous reproche. Vous êtes un idiot, doublé d’un lâche. » Lui dis-je avant de plonger mes prunelles vertes dans les siennes prête à me battre jusqu’au bout.


En réalité, ce que je redoutais le plus n’était pas Néron, mais passé entre les mains d’Allen, ou encore qu’on me laisse seule avec Klaminski. « Vous oublier une chose, je connais vos méthodes d’interrogatoire par coeur. Vous pourrez me faire autant de mal que vous voulez je ne vous dirais rien. Pure provocation, puisque je ne savais strictement rien sur cette clé USB, hormis peut-être que j’avais quelques doutes sur l’idée d’où elle pouvait être passée. Mais j’espérais de tout coeur me tromper. Ma poitrine se soulève au rythme de mon coeur. Je ne le quitte pas des yeux. Je m’imagine déjà resserré mes mains autour de son cou. Il contourne la table en bois devant moi. Il tourne, il m’observe, lentement, ne me quittant pas des yeux une seule seconde. J’inspire. J’expire doucement. J’essaye de retrouver mon calme. Aujourd’hui peut-être, il était le prédateur mais bientôt les rôles seront inversés. En attendant, j’allais devoir tenir, j’en avais faits la promesse à Roman et à Anthelme.

Le silence tombe, je me crispe de nouveau tandis que mon regard se perd devant moi, mon regard fixé sur le mur concentré. Cette méthode d’interrogatoire je ne la connaissais que trop bien. C’était celle utilisée auparavant par Lucretia, cette espèce de garce. La colère monte de nouveau reportant mon attention sur Néron qui s’était déplacé. Un petit sourire sur le visage. Pauvre idiot, s’il croyait m’avoir comme ça. Il se trompait sur toute la ligne. Il me fallait bien plus que ça pour que je cède. « Vous savez… » Commençais-je penchant légèrement la tête sur la droite « Imiter Lucretia vous vas tellement mal Néron.» Je marquai une légère pause « Si elle était là, je suis sûre qu’elle se foutrait royalement de votre gueule. fini-je par lui dire alors qu’il sort de sa poche ce qu’il semblait-être un canif et se met à m’observait. J’arquai un sourcil, bien entendu la manière forte. Il devait se doutait qu’il n’allait rien tirer de moi. Pourtant il continue son jeu et s’arrête derrière mon dos, je peux sentir sa présence son regard sur ma nuque puis descendre. Je sursaute, la lame froide contre mes poignets. Mon coeur s’emballe, pourtant je ne fais rien paraître.

« Mon "ami" va très bien, la balle lui a été extraite sans aucune complication, et ton frère alors . Il se remet bien ? » un sourire hypocrite se dessine sur son visage suivit d’un « oops » Je tourne alors tête vers lui le foudroyant du regard.  « Il va s’en remettre ne vous inquiétez pas pour lui, en revanche c’est vous qui allez avoir des ennuient très bientôt. Vous croyez quoi ? Qu’on est seul ?Vous êtes tellement loin du compte ! » Il se saisit de la deuxième chaise s’installant en face de moi. Il s’adosse à celle-ci jouant avec la lame, croisant ses bras sur son torse. Il me toise. Je le regarde avec haine, soutenant son regard. Voilà qu’il en a marre de jouer à ce petit jeu. « si on passait aux choses sérieuses . Dit moi ce que tu sais de cette putain de clé USB, et ne t'avises pas de mentir. » Je le regarde calmement me penchant légèrement en avant. jusqu'à être à seulement quelques centimètres .  « Comme je vous les si bien dit tout à l'heure : Allez vous faire foutre Royalement » J'arquai un sourcil en signe de provocation.



___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Mer 13 Jan - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Dim 10 Jan - 11:59


I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
Néron n'est pas quelqu'un de patient, de calme et de poser, il a toujours eu besoin de faire quelque chose, n'importe quoi d'autre que d'attendre quelque chose. Ce petit jeu l'a déjà lassé, mais il sait très bien que Marah ne lui répondra pas comme ca, tant pis pour elle, il en viendrait à la violence. Il joue un moment avec la lame brillante du canif, faisant tout de même garde à ne pas se couper par inadvertance. « Comme je vous les si bien dit tout à l'heure : Allez vous faire foutre. Royalement. » Il relève légèrement les yeux et croise ceux de la mutante qui s'était penchée en avant, leurs visages à seulement quelques centimètres l'uns de l'autre, alors comme cela elle n'a pas peur, veux jouer à l'héroïne ? Se faire passer pour quelqu'un de brave et de courageux ? Elle a tort, elle ne sait pas ce qui l'attend, elle ne sait pas ce dont il est capable, lui-même ne le sait pas réellement, la torture n'est pas son domaine de prédilection, mais il a déjà eu à soutirer des informations à des personnes pas réellement d'accord pour donner ces mêmes informations. Quelques secondes d'un silence presque effrayant s'installèrent, seulement quelques secondes durant lesquelles rien ne bouge. Néron donne un violent coup de pied dans la chaise sur laquelle Marah est assise, faisant basculer l'objet et la mutante sur le sol. Il se relève et l'observe un instant. « Je pense que tu n'as pas compris ce que j'attend de toi. » Il observe la gamine et enjambe facilement son corps frêle sur le sol, se penche au-dessus d'elle, tellement vulnérable, il pourrait faire tout ce qu'il veut, il attrape son visage d'une main et la force à le regarder « Tu sais Marah, la rébellion ne te correspond pas vraiment. » Sans plus de cérémonie, il attrape les poignets de la jeune femme et coupe d'un coup sec les liens qui la retenait, si fichant bien d'entailler la chaire ou non, il observe ensuite d'un rapide coup d'oeil la lame devenue rouge, tant pis, pour elle. « Relève toi. » Néron n'a plus envie de jouer, il lui laisse encore une petite chance de se faire docile, de finalement obéir gentiment, l'ultime test, après quoi la violence sera réellement de mise, c'est à elle de choisir.


HRP:
 

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Ven 22 Jan - 21:01

I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
Aussi loin que je m’en souvienne, Néron avait toujours eu des problèmes de maîtrise de soi et au vu de son âge avancé je remarquais qu’il ne s’était pas arrangé. tant mieux ça m’arrange. Le prendre à son propre jeu avait été la seule chose qui m’était passée par la tête et au point où j’en étais je me devais de tenter quelque chose pour me sortir de là. Avec un peu de chance il perdrait son calme et commettrait une erreur fatale qui me laisserait suffisamment de temps pour me tirer d’ici. Il était hors de question que je me laisse faire et il le savait très bien au vu de son regard assassin.

Il leva la tête après avoir fini de jouer avec sa lame que je surveillai discrètement du coin de l’oeil. Assise, le coeur tambourinant dans ma poitrine. Nos visages, seulement à quelques centimètres l’un de l’autre, je le toisais un sourcil levé. Je me devais de le provoquer. Je voulais lui faire payer tout ce qu’il nous avait fait, il nous avait tant pris. Notre adolescence, notre innocence. Nous avions dû apprendre à vivre caché, sous de fausses identités. Il n’avait même pas tenté de nous secourir. Était-il à ce point aveugle ? Nous étions seulement des gosses à l’époque ! pourquoi avait-il fait ça ?

Une fraction de seconde durant laquelle un silence de plomb vint s’installer, et dans lesquelles j’étais plongé dans mes pensées. Je continuais de soutenir son regard, plongeant à mon tour mes yeux dans ceux du militaire, cherchant une réponse à toutes mes questions, comme si j’en étais encore capable. Peut-être la force de l’habitude me direz-vous ? Lorsque soudain, sans crier gare, je sentis une violente secousse dans les pieds de la chaise, la chaise perdit l’équilibre je me sentis partir à la renverse. Surprise, je laissais échapper un cri, atterrissant lourdement sous le sol, m’arrachant ainsi une grimace. Je venais d’entendre un bruit étrange suivit d’une douleur atroce se propageant peu à peu au travers mon bras. Je serrais les dents sous la douleur et fermer les yeux l’espace d’un instant. Je venais probablement de me casser quelque chose. Je l’entends qui se lève de sa chaise, s’approche de moi.

Le coeur battant, les yeux brillant sous la douleur, le souffle court, je lève les yeux vers lui croisant de nouveau son regard. Salaud « Je pense que tu n'as pas compris ce que j'attends de toi. » ce qu’il attendait de moi ? bien sûr que j’en avais une petite idée. Je n’étais pas idiote non plus. Pauvre débile. Il voulait que je sois docile, que je lui dise où  se trouvait la clé USB. Mais, je ne lui dirais rien.Tenace était mon deuxième prénom. Voilà qui se met à m’observer une nouvelle fois et se penche au-dessus de moi, un sourire mauvais sur le visage. Il m’attrape le visage entre sa paume de main et me force à le regarder. « Tu sais Marah, la rébellion ne te correspond pas vraiment. » Aussitôt sa phrase fini, je finis par lui cracher au visage, frustré d’être aussi impuissante face à ce type. Si seulement il pouvait perdre son calme.

Sans plus de cérémonie, il attrape mes poignets, frôlant ma peau avec la lame je tressaille au contact de celle-ci, me retournant aussitôt les mains libres, je me recule légèrement. Machinalement je me mets à masser mes poignets douloureux. Une petite grimace apparaît sur mon visage alors que je lève la tête vers lui en même temps qu’il m’ordonne de me relever et, là… une idée me traverse l’esprit.Voilà le moment que j’attendais temps ! Que me disait Neal à ce sujet lors des leçons de self-défense ? Soit patiente, attend le moment propice et frappe là où ça fait mal ! Je me lève doucement mine de rien, l’air apeuré, le coeur tambourinant dans ma poitrine, prête à riposter, aussitôt et en une fraction de seconde je m’avance vers lui et lui donne un violent coup dans son entre-jambe  « et ça, ça me correspond mieux !? finis -je par lui dire en le bousculant de mes deux mains avant de rapidement tenter de sortir de cette pièce. Mais aussitôt que je franchis les portes de cette maudite salle, ils me tombent dessus. Deux hommes vêtus de noir m’attrape et me plaque violemment contre le mur alors que je tente de me débattre malgré la douleur lancinante dans mon épaule.



___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron) Sam 23 Jan - 14:47

I know you've suffered

Marah & Néron

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire
Néron ne sait même plus pourquoi il est la, à assener des coups inutiles à cette gamine, au fond, il n'a jamais su pourquoi il faisait ça, sans doute pour survivre, pour trouver un moyen d'exister, tout en faisant du mal au gens. pitoyable. Pourquoi cette soudaine remise en question ? Lui-même ne le sait pas, il ne veut pas le savoir et chasse cette pensée de son esprit, il a quelque à faire, des informations à récolter – bien que d'autres agents aient déjà tentés de soutirer des informations, sans réel succès – et une petite vengeance personnelle à mettre en place, il n'a toujours pas oublié cette rencontre et cette vision d'Allen torturant son fils, il ne l'a pas oublié et compte bien le lui faire comprendre, personne ne s'en prend à son fils. Et encore moins une gamine qui se croit capable de résister bien longtemps à l'ASG. Mutante, abomination de la nature. Jamais les mutants n'auraient du exister, jamais quelqu'un n'aurait du s'amuser à toucher au génome humain, jamais. Il fixe la gamine se relever avec peine, pauvre petit animal effrayer, tremblant presque, Néron est le prédateur, dangereux, aux griffes acérée, près à bondir et a déchiqueter la chair, Marah la proie, si douce, si fragile, comme une fleur à laquelle on arrache ses pétales un par un.

Il évite le coup de la gamine de justesse alors que cette dernière l'a déjà poussé contre le mur, facilement vu qu'il ne s'y attendait pas, réflexes amoindris, son dos heurte le mur tandis que la gamine se précipite vers la porte et un sourire se dessine sur les lèvres de Néron, il se dirige d'un pas tranquille vers celle-ci et retrouve Marah, maitrisée par deux gardes. « Klaminkski, elle est à moi. » Il connait « l'intérêt » que porte Klaminskski à Marah et ce dernier était déjà en train de laisser des ecchymoses sur ses bras. Il s'approcha de la gamine et sans se soucier de l'autre, il la souleva de quelques centimètres au-dessus du sol, sa main sur sa gorge. Un jeu d'enfant. La respiration de la gamine n'est pas coupée, juste extrêmement difficile et c'est sans doute la panique qui apporte ce sentiment d'asphyxie. Un sourire presque sadique s'affiche sur les lèvres de Néron alors que son poing frappe une première fois dans le ventre de la gamine qu'il lâche subitement et observe tomber sur le sol. Un battement de quelques secondes avant qu'il n'assène un coup de pied à la gamine. Plus aucune émotion ne traverse son corps et son esprit sur le moment « J'en ai terminé, occupez vous d'elle. » Il observe les deux gardes s'emparer de la gamine avant de tourner le dos à la scène, se dirigeant vers le dédale de couloirs de l'ASG.



___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron)

Revenir en haut Aller en bas

#INTRIGUE SAISON 1 - Interrogatoire. (Marah & Néron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Résumé de l'intrigue
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 1 : rp fini. :: Saison 1: Blacklisted & Assassins-