Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|









Flash-back - pv Marah/Maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SOS : 149
ÂGE : 16 ans
CÉLÉBRITÉ : Logan Lerman
NATURE : Humain
EMPLOI : Lycéen

CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP:
avatar
Maxime Erisson
keep watching world, dude

MessageSujet: Flash-back - pv Marah/Maxime Ven 13 Nov - 23:49

Flash-back, il y a un an environ...

« Non mais regarde, elle est super canon ! »
chuchota Henry en lui donnant un coup de coude.
« Ouais, j'avoue... Mais les filles canons comme ça, c'est mort pour moi. » soupira Maxime d'un air dépité.
Ses amis ricanèrent, sauf Thomas qui arborait toujours l'éternel petit sourire dirigé vers Maxime : il semblait attendre quelque chose.... Quelque chose qui ne tarda pas, mine de rien, et qui vint de la part d'un de leur camarade, toujours aussi motivé dès qu'il s'agissait de faire une connerie.
« Pas étonnant, t'as vu comme t'es gaulé ? Une crevette aurait plus de chance que toi ! »
« Héééé ! » riposta Maxime, un tantinet vexé.
« Et t'as pas les couilles de tenter en plus. » rétorqua un autre, fier de lui.

Aucun membre de leur petit groupe ne les aurait eu, d'ailleurs. Absolument aucun : ils préféraient tous tergiverser, imaginer et vivre de fantasmes plutôt que d'oser aborder concrètement une fille pour tenter quoi que ce soit de réel. Ils préféraient largement rêver de la serveuse du bar où ils se trouvaient que tenter quoi que ce soit pour se ridiculiser devant un bar entier. Mais il était de notoriété publique que Maxime était celui qui le vivait le plus mal de tout le groupe : il détestait son corps, se plaignait sans cesse de ne jamais avoir trouvé de fille qui s'intéresse à lui, et remettait sans cesse en doute la potentialité de perdre un jour sa virginité. Alors ses amis ne rataient pas une occasion de se moquer de lui.

C'était d'ailleurs la fois de trop cette semaine-là, et Thomas esquissa un grand sourire quand il sentit son meilleur ami mordre à l'hameçon, comme toujours.
S'il y avait un défi stupide à relever, Maxime était toujours le premier sur les rangs.

Redressant les épaules, Maxime bomba le torse :
« Je vais le faire ! »
« Faire quoi ? » demanda un de ses amis en pouffant.
« J'vais vous ramener son numéro ! Et on verra bien qui a des couilles ici ! »

Il paradait comme un paon, mais  y croyait dur comme fer, et devant les regards amusés de ses camarades, il se releva et quitta la table d'un pas décidé. Ils savaient tous que c'était mort d'avance mais c'était tellement amusant de voir Erisson poursuivre ce genre de défi qu'ils s'en régalaient d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t770-maxime-erisson

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Sam 14 Nov - 14:59



Flashback- Bonjour, madame les hormones !
Feat Marah et Maxime



Le matin, c’est toujours difficile de se réveiller. Encore plus lorsque tu reçois un coussin en pleine figure un samedi matin, dans le but de te réveiller. C’est fou comme, dans ces moments on se sent aimé et choyé par sa moitié. Roman. Mon frère. Le seul qui aurait eu le cran de s’attaquer à moi de la sorte. Un gémissement plaintif s’échappe de mes lèvres alors que je rabats presque instantanément mes draps sur ma tête. Contrarié par ce qu’il venait de me faire  « allez on se réveille belle au bois dormant ! le boulot ça n’attend pas ! ». Encore endormi, cette fois-ci ce fut un grognement qui sortit d’entre mes lèvres.  « pourquoi tant de haine envers ta jumelle, ton âme soeur ? mm ?» un petit ricanement me vint à mes oreilles alors qu’un deuxième projectile me parvint.

Cette fois-ci je surgis d’entre les draps, répondant à son attaque, n’hésitant pas une seule seconde à riposter. « Demain c’est ton tour et je te jure que ce n'est pas avec un coussin que je vais te réveiller, mais avec le bruit d’une casserole. tu ne vas pas t’en remettre Roman Anton Darshkov ! Je venais de l’appeler par son nom complet et je peux vous dire que sut que je ne plaisantais pas le moins du monde, reprenant rapidement son sérieux, capitulant. Oui, le sommeil s'était sacré et me réveiller de la sorte était une façon de me déclarer la guerre.  « ok ok je capitule, pas de représailles s’il te plaît.» Il secoue la tête, un léger sourire au creux de ses lèvres. Je souris malgré moi.  « qu’est-ce que je vais faire de toi mm ? tu es définitivement…irrécupérable » Un petit rire s'ensuit, ayant accompli sa mission il quitte ma chambre avec son éternel sourire sur le visage. Je prends mon courage à deux mains et me lève.


C’était l’heure et j’avais, je ne sais par quel miracle réussi à arrivée à l’heure au boulot. 10Hs00 piles. D’ailleurs, cet évènement ne passa pas inaperçu auprès de ma collègue de boulot. » Dasha ? À l'heure ? Whaha tu es tomber du lit ou quoi ? » Dasha Romanov, je ne m’habituerai sans doute jamais à porter ce prénom et pourtant, cela fait désormais deux ans que je le porte afin de passé inaperçu, d'âme fondre dans la masse et pouvoir échappé au contrôle de ma mère et de son employeur.  « Mon frère m’a laissé la salle de bain pour une fois et arrête de te foutre de moi veux-tu ? (…) Je vois que c’est plutôt calme…»  « qui aime bien châtie n’est-ce pas ? Oui plutôt calme, à part ces quelques gamins là-bas qui n’arrête pas de glousser et pouffer de rire depuis que tu es arrivé.»

Je tournais la tête, un petit sourire apparu au coin de mes lèvres lorsque je les aperçus. Oui ils avaient l’air tellement insouciant et libre. « Qu’est-ce qu'il est loin le temps où je devais me soucier uniquement des mecs que j’allais pouvoir embrasser » finis-je par murmurer à ma collègue à côté, d’un air dépité.  « ne t’inquiète pas tu n’es pas aussi vieille que ça. (…) Tu sais ils ne pensent pas tous à ça a cet âge-là (…) puis ce n’est pas comme si tu pouvais savoir ce qu’ils pensent ou ressentent » Je retins un petit rire. Si seulement, elle connaissait la vérité. Je savais faire bien plus que ça.

Nous continuons ainsi à papoter pendant quelques minutes lorsque j’entendis un petit raclement de gorge, je me retournais pour faire face au « client » lorsque je reconnut un des garçons.  « oui jeune homme, puis-je vous aidez  ?  » Lui demandais-je, un petit sourire sur le visage tandis que je prenais connaissance de son état d’esprit, de ses émotions. Apparemment je lui faisais de l’effet. J’en aurais été presque flatté.

Spoiler:
 






electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
SOS : 149
ÂGE : 16 ans
CÉLÉBRITÉ : Logan Lerman
NATURE : Humain
EMPLOI : Lycéen

CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP:
avatar
Maxime Erisson
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Dim 15 Nov - 15:04

Il bomba le torse et s'avança au milieu du bar, bien décidé à prouver à ses amis qu'il était parfaitement capable d'être un homme et de ramener le numéro de cette fille. Certes ses chances étaient minces : il en prenait de plus en plus conscience au fur et à mesure qu'il s'avançait. La serveuse était trop canon pour un gamin comme lui, et elle avait cette assurance des adultes qui lui faisait encore défaut...
Ses pas ralentirent, il fut prêt à faire demi-tour et...
Et ses copains pouffèrent de rire dans son dos.

Ok Maxime, interdiction de te dégonfler ! Il se dépêcha alors de franchir les quelques mètres qui le séparaient encore de la demoiselle en question, qui semblait occupée à papoter avec la deuxième serveuse du bar, et se planta derrière le comptoir. Attendant qu'elle ait fini... Attendant quelques minutes, prenant conscience que les filles étaient drôlement bavardes et qu'il était en train de prendre racine...
Sans même parler de ses copains qui rigolaient encore plus fort dans son dos...

Alors il tenta une approche moins subtile et se racla la gorge, espérant enfin attirer son attention. Ce qui fonctionna à la perfection puisqu'elle se retourna... et qu'il prit encore plus conscience à quel point elle était belle. Médusé durant quelques secondes pétrifiantes où il fut incapable de réagir, il se racla une nouvelle fois la gorge en cherchant ses mots.

« Je... »

Il bougea des épaules, essayant de trouver comment se placer sans avoir l'air ridicule, mais ce fut en vain : tout au plus s'agita-t-il sans pour autant réussir à trouver une contenance.

« En fait, je... Oui mais c'est compliqué vous voyez. »

La machine s'enclencha, bravant sa timidité devant les filles, son incapacité à trouver un discours logique et cohérent et son manque totale d'expérience en matière de drague. Cela s'enclencha comme par magie, partant au quart de tour et propulsant soudain l'adolescent dans un discours pathétique et débité à toute vitesse.

« Parce que vous êtes drôlement mignonne, très belle en fait, hein, parce que mignonne c'est pour les filles et vous, vous êtes une femme, et... Enfin vous voyez quoi. Je me demandais si je pouvais avoir votre numéro. Pas forcément pour appeler, plus pour.... pour l'avoir. Je suis pas un collectionneur, non, juste... Oui en fait vous allez me prendre pour un crétin là, j'en ai conscience, mais on vient de temps en temps avec les copains et franchement, on craque tous sur vous, et si j'avais votre numéro, je pourrai les épater vous voyez. Mais c'est peut-être pas la meilleure façon de le présenter, je sais, d'autant que je... Mais j'ai presque l'âge de sortir avec des filles comme vous, pardon des femmes, et en plus... »

Et ça défila... Défila avec un ridicule retentissant alors que les joues de l'adolescent en devenaient rouges de honte plus il parlait, et plus il s'embrouillait dans son discours, conscient qu'il n'arriverait jamais à rien face à cette serveuse, sinon à passer pour un pathétique idiot.

___________________________________

Petit homme deviendra grand
à condition que les grosses bêtes ne le mangent pas et que les petites le laissent tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t770-maxime-erisson

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Mer 18 Nov - 10:40



Flashback- Bonjour, madame les hormones !
Feat Marah et Maxime


Perdus dans notre conversation, nous n’avions pas vu qu’il était désormais en face de nous. Ce n’est qu’après plusieurs raclements de gorge et un petit sourire timide que le jeune s’était finalement décidé à se lancer. Cherchant désespérément ses mots, prenant une légère teinte pivoines par moments. Je dois avouer que c’était plutôt mignon. Je pouvais sentir son hésitation, la peur de ce dégonflé et ainsi paraître complètement idiot devant ses amis. « Je...  L’observant patiemment, je l’invitais à continuer sa phrase.  « Et bien vas-y continue je ne mords pas, tu sais ? » « En fait, je... Oui mais c'est compliqué vous voyez. (…) » Compliqué, oui ça l’était, il ne m’apprenais rien de nouveau. J’avais toujours eu des soucis pour gérer mes sentiments. Mon pouvoir n’arrangeant en rien la chose. J’avais tendance à être beaucoup plus émotif, plus …passionné que mes partenaires peut-être ? Mes émotions prenaient souvent le dessus. Ce qui m’avait toujours posé problème lorsque j’étais adolescente. Alors je comprenais parfaitement par quoi ce jeune garçon était en train de passé.

 « Parce que vous êtes drôlement mignonne, très belle en fait, hein, parce que mignonne c'est pour les filles et vous, vous êtes une femme, et... Enfin vous voyez quoi. Je me demandais si je pouvais avoir votre numéro. Pas forcément pour appeler, plus pour.... pour l'avoir. Je suis pas un collectionneur, non, juste... Oui en fait vous allez me prendre pour un crétin là, j'en ai conscience, mais on vient de temps en temps avec les copains et franchement, on craque tous sur vous, et si j'avais votre numéro, je pourrai les épater vous voyez. Mais c'est peut-être pas la meilleure façon de le présenter, je sais, d'autant que je... Mais j'ai presque l'âge de sortir avec des filles comme vous, pardon des femmes, et en plus... » Lorsqu’il finit sa tirade. Ma collègue à côté de moi, auparavant les yeux exorbités et les bouche légèrement entrouverte sortie de son état en pouffant de rire.  « Pardon, pardon… je te laisse…fin je vous laisse. Sasha, tu as un admirateur ma belle ! » Finit-telle alors que je tentais de lui dire d’arrêter de se moquer de ce pauvre jeune homme. Après tout c’était déjà assez courageux de venir se pointer devant quelqu’un et de lui demander son numéro non ? Surtout à son âge ! Je baissais la tête un instant, me mordillant à mon tour la lèvre inférieure. Non je ne devais pas rire. C’était bien assez compliqué pour lui !  « écoute… Je suis très flatté. Mais… tu es un peu jeune pour moi. Tu ne crois pas ? Mais…» Je jetais de nouveau un rapide coup d’oeil vers la table où se trouvaient ses amis. Ils étaient en train de pouffer de rire, tout en scrutant les moindres de nos faits et gestes. Je soupirais, secouant la tête.  « Bon okay, puisque tes amis te mettent la pression, je veux bien te rendre ce petit service. Ne serait-ce que pour leur clouer le bec. » Dis-je en foudroyant du regard un des garçon à la table.

Que vouliez-vous que je fasse ? que je le remballe méchamment ? Après tout ce n’était qu’un jeune adolescent qui essayait d’épater ses amis  « Et... au passage arrête de te dévaloriser, quand tu seras plus grand tu feras des ravages j'en suis sûre !» Finis-je par lui dire avec un clin d'oeil. « Au fait peut-être faudrait-il que je connaisse le prénom du garçon qui a eu le cran de venir me voir ... avant de lui donner mon numéro de téléphone non ? Alors futur don juan... j'attends !»


Spoiler:
 






electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
SOS : 149
ÂGE : 16 ans
CÉLÉBRITÉ : Logan Lerman
NATURE : Humain
EMPLOI : Lycéen

CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP:
avatar
Maxime Erisson
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Sam 28 Nov - 18:32

Il capta parfaitement le rire retenu de l'amie de la serveuse mais refusa de se laisser dégonfler, et quand la jeune femme évoqua son âge, visiblement trop jeune pour elle, il ne pu s'empêcher, dans un vieux réflexe d'amour-propre, de bomber le torse devant elle comme pour montrer qu'il n'était pas aussi gamin qu'elle le pensait.
Même si de fait, il l'était. A 15 ans, il n'était encore qu'un minot qui essayait désespérément de se grandir, surtout devant le regard de ses copains, mais qui ne leurrait personne. Même pas lui-même.

Et il crut que c'était foutu. Jeune + mais = tentative ratée et enterrée. C'était mort de chez mort, et il allait revenir à la table de ses copains avec les joues rouges et tout son honneur bafoué. D'autant qu'il pressentait que cette histoire allait le poursuivre un loooong moment : même Thomas ne pourrait pas s'empêcher de se moquer de lui face à cette tentative pathétique.
Il cherchait déjà dans sa tête les meilleurs mots à utiliser pour présenter la chose quand la jeune femme reprit la parole et illumina enfin sa journée !!! Il ne s'y attendait tellement pas qu'il en resta bouche bée, l'observant comme si elle était un ovni venue de nulle part.

Tant pis si c'était pour se moquer de ses potes, tant pis si cela n'avait aucune valeur à ses yeux et qu'en réalité, elle agissait par pitié. Elle avait dit oui ! Oui !! C'était juste le plus beau jour de sa vie parce qu'il devenait enfin un homme capable d'obtenir le numéro de la plus belle femme qu'il ait jamais vu !

Et la suite fut magique... Elle lui parla de futurs ravages, de numéro de téléphone et de don juan... Le tout sans se moquer et en lui adressant même un clin d'oeil ! Bon sang, il avait envie de hurler de joie mais il se contenta de lui décocher le plus beau sourire qu'on ait jamais vu, et qui mélangeait une fierté typiquement masculine avec la joie de l'enfant qu'il était encore.

« Vous êtes géniale. »

C'était un cri du cœur et quand il se rendit compte qu'il n'avait pas répondu à sa question, il secoua la tête en riant de bon cœur et reprit :

« Maxime. Désolé je... Mais vraiment, vous êtes géniale, en plus d'être canon ! Mes potes vont me jalouser jusqu'à la fin des temps, vous en avez conscience ? Bon je crois que c'est pas flatteur pour moi que vous le fassiez par pitié mais je m'en fous totalement ! Et promis, je vais pas vous harceler ! »

Sauf que... Une demi-minute plus tard, il était déjà en train de rectifier son discours, l'air à peine plus penaud :

« Enfin, juste une fois pour leur prouver que c'est pas un numéro que j'ai inventé. Mais on ne laissera pas de message salace ou dégoûtant, on saura se tenir. JE saurai me tenir. »

Il aurait dû avoir le souffle court après une telle tirade mais cela ne l'empêcha pas, les joues rouges, de reprendre un ton plus bas :

« Mais vous le pensez vraiment ? Que je suis... enfin vous voyez, un futur don juan ? Vous ne dites pas uniquement cela pour vous moquer hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t770-maxime-erisson

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Sam 5 Déc - 12:58



Flashback- Bonjour, madame les hormones !
Feat Marah et Maxime


Elle était à côté de moi en train de rire au détriment de ce pauvre garçon qui essayer tant bien que mal de reprendre son courage à deux mains et de continuer sur sa lance. Je lui adressais un rapide coup d’oeil, lui signifiant qu’elle devrait arrêter. C’était déjà déstabilisant en soi de venir se pointer devant quelqu’un et de lui demander au tact au tac son numéro sans avoir une quelconque information sur la personne, alors inutile de rajouter de la « moquerie » derrière.

J’avais finalement accepté de lui donner mon numéro, malgré son jeune âge. Plus pour « lui rendre service » qu’autre chose. Je savais qu’à son âge, j’aurais apprécié ce geste. Même si à son âge, j’avoue que je n’avais jamais eu de problème de ce côté-là… en revanche pour mon frère c’était une autre partie de manche. À ce souvenir, un petit sourire vint se nicher aux creux de mes lèvres et pour cause Roman avait un mal de chien à m’éloigner des garçons de mon âge. On peut dire que je les attirait comme des abeilles sur un pot de miel. Ce qui, entre nous le rend complètement chèvre. Encore aujourd’hui, rien n’avait totalement changé, même à vingt-quatre ans.

« Vous êtes géniale. » S’écria-t-il, heureux avant d’ajouter b>Maxime. Désolé je... Mais vraiment, vous êtes géniale, en plus d'être canon ! Mes potes vont me jalouser jusqu'à la fin des temps, vous en avez conscience . Bon je crois que ce n'est pas flatteur pour moi que vous le fassiez par pitié mais je m'en fous totalement ! Et promis, je ne vais pas vous harceler !  J’haussai un sourcil, affichant un petit sourire. Enchanté Maxime, moi c’est Dasha. Je te rassure, ce n’est pas par pitié, mais disons que je te rends simplement un service. On va dire que… si un jour j’ai besoin d’un service, j’espère que je pourrais compter sur toi ? fini-je par lui dire avant de m’emparer d’un bloc note qui trainé sur le comptoir et d’y inscrire le numéro de téléphone de « Dasha Romanov ». « Enfin, juste une fois pour leur prouver que ce n'est pas un numéro que j'ai inventé. Mais on ne laissera pas de message salace ou dégoûtant, on saura se tenir. JE saurai me tenir. » Rectifia-t-il, ce qui eut le don de me faire rigolait. Je relevais la tête tout en lui tendant le petit papier  « si ça ce n’est pas du harcèlement, je ne m’y connais pas … je plaisante, t’inquiète et puis si un jour, tu as un problème, je te donne l’autorisation de me joindre. (…) et en effet, j’aimerais éviter de me retrouver avec des messages vocaux salaces. Pas sûre que mon frère apprécierait ce genre de chose » Lui dis-je avec un petit clin d’oeil. « mais vous le pensez vraiment . Que je suis... enfin vous voyez, un futur don Juan ? Vous ne dites pas uniquement cela pour vous moquer hein ? » Je lui tendis le numéro de téléphone avant de poser mes coudes sur l’avant du bar.  « Mais non, ne t’inquiète pas. Il faudra juste affiné ta technique, mais ça viendra tout seul, au fur et à mesure que tu prendras de l’âge, crois-moi. Soit juste toi-même, c’est le principal ! »


Spoiler:
 






electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
SOS : 149
ÂGE : 16 ans
CÉLÉBRITÉ : Logan Lerman
NATURE : Humain
EMPLOI : Lycéen

CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP:
avatar
Maxime Erisson
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Lun 14 Déc - 13:01

Qu’il puisse lui rendre service un jour ? Mais avec plaisir ! De toute façon, rendre service à une jolie fille, c’était forcément gagner des points dans l’esprit de Maxime : ce serait déjà un miracle qu’elle se rappelle de lui et l’appelle, alors si en plus elle pensait pouvoir lui faire confiance pour qu’il l’aide, ce serait la cerise sur le gâteau !
Il hocha vigoureusement la tête, ses zygomatiques commençant à être douloureux tellement son sourire était grand : l’heure de gloire avait enfin sonné ! Il devenait un homme capable de ramener le numéro d’une fille ! Bon, certes, parce qu’il avait joué la carte de la pitié et qu’elle avait bon cœur, mais c’était déjà un début. Le reste viendrait après, quand il aurait de la barbe au menton et qu’il serait capable de s’adresser à une fille sans rougir bêtement.

L’allusion au frère lui fit comprendre qu’il avait intérêt à bien se tenir. Evidemment. D’une part, Maxime, derrière ses allures d’adolescent dégingandé et de pitre de service, savait comment se tenir : son père l’avait éduqué dans ce sens et il avait parfaitement conscience qu’en jouant trop au con, un jour cela se retournait contre vous. Et d’autre part, il n’était pas fou au point de penser qu’une jolie fille comme Dasha n’avait pas une multitude d’hommes autour d’elle prêts à la défendre des attaques nauséabondes d’une bande de gamins stupides. Des hommes qui devaient faire 2 fois sa taille et avoir des points en acier armé. Autrement dit, vu sa carrure, il avait réellement intérêt à bien se tenir !
Ce qu’il comptait faire.

Il eut un petit soupir et cette fois-ci, retourna un sourire qui révélait le véritable Maxime derrière toute l’esbrouffe dont il avait fait preuve jusqu’à présent. Le sourire d’un gamin qui tentait de grandir plus vite que la musique.

« Etre moi-même… Ouais, c’est noté. Mais c’est rarement payant vous savez. Enfin, pour le reste j’ai pigé : si je vous ennuie trop, votre frère viendra me casser la gueule, donc promis, je me tiendrai à carreau ! D’autant que… »

Malgré lui, il leva le bras et le plia pour montrer ses biceps, ou plutôt l’absence flagrante de ses biceps :

« Voilà, ça parle de soi-même, hein… Je tiendrai pas deux minutes face à votre frère. »


Il ne put s’empêcher de rire doucement, au final plutôt amusé par sa propre carrure que réellement agacé de constater qu’à 15 ans, il n’était toujours qu’un cornichon haut sur pattes.
Revenant à la demoiselle, il pencha légèrement la tête, profitant d’avoir son attention pour lui tout seul et demanda :

« Dasha, c’est drôlement joli. Vous êtes d’origine russe, c’est ça ? Ca sonne comme les noms de là-bas. »

___________________________________

Petit homme deviendra grand
à condition que les grosses bêtes ne le mangent pas et que les petites le laissent tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t770-maxime-erisson

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime Ven 18 Déc - 16:47



Flashback- Bonjour, madame les hormones !
Feat Marah et Maxime


Un petit sourire apparut sur le visage du jeune garçon en face de moi et cette fois-ci je compris que j’avais à faire au vrai Maxime. Un jeune garçon qui souhaitait simplement être aimé en retour, tout comme les adolescents de son âge . Peut-être avait-il été privé de tendresse durant son enfance ? Un peu comme moi à son âge. Après tout j’avais à peine un an de plus lorsque la vie de mon frère et de la mienne avait basculé. Nos parents nous avaient lâchement abandonnés, vendu à Kanatrix sans aucun remords. Par chance, nous nous étions échappé juste à temps, bien entendu comme vous vous en doutiez, nous n'avons pas tenu longtemps dehors, tout seul livré à nous-mêmes. Les agents nous avaient rapidement repérés après seulement quelques jours de cavale.  « Être moi-même… Ouais, c’est noté. Mais c’est rarement payant vous savez. Enfin, pour le reste j’ai pigé : si je vous ennuie trop, votre frère viendra me casser la gueule, donc promis, je me tiendrai à carreau ! D’autant que… » C’est vrai, tout était qu’une question d’apparence, resté soi-même en toutes circonstances était parfois difficile et dangereux que ce soit en amour ou dans la vie quotidienne. Je lui adressais un petit signe de tête. J’en étais parfaitement consciente qu’être soi-même, par ces temps qui cours était devenue quasi impossible.

 « Je sais, c’est parfois… compliqué pour X raisons, mais crois-moi, quand tu rencontras LA bonne personne, ça se fera naturellement. Tu n’auras pas besoin de chercher à être quelqu’un d’autre.» Petit pincement au coeur lorsque les souvenirs de ma relation avec Cami revint à la surface. Cami et moi avions eu une relation courte mais si intense, ses baisers, ses caresses. Ses moments passés avec lui avaient été magiques du début jusqu’à la fin. Elle avait durant deux ans, mais deux ans de bonheur. Nous étions complémentaires, pas besoin d’échanger des mots, un simple regard suffisait et encore aujourd’hui, même si son côté don juan avait mis fin brutalement à notre relation, je le portais toujours dans mon coeur, incapable de l’oublier. Je l’aimais encore, mais d’une autre manière, tout simplement. « Voilà, ça parle de soi-même, hein… Je tiendrai pas deux minutes face à votre frère. »

Un petit sourire apparut sur mon visage en pensait à mon frère. Il avait toujours pris soin de surveiller les garçons qui tournait autour de moi - non sans difficulté « ne t’inquiète pas, au pire des cas il viendra vous rendre une petite visite de courtoisie. Rien de plus. Les frères protecteurs, tu dois connaître ça non . Ha moins que tu sois fils unique ? » Même si je me plaignais la plupart du temps, lorsqu’il s’amusait à faire des commentaires sur ma façon de m’habiller ou encore sur les hommes que je fréquentais, j’appréciais qu’il se préoccupe de moi et cherche à me protéger. C’était sa façon à lui de me dire « je t’aime, et je veillerais toujours sur toi ».

Alors, je le laissais faire, sans râlant un peu, mais je n’en pensais pas moins. « Dasha, c’est drôlement joli. Vous êtes d’origine russe, c’est ça . Ça sonne comme les noms de là-bas. » Dasha, je ne sais plus vraiment ce qui m’était passé par la tête en choisissant ce pseudonyme, peut-être l’envie de m’appeler ainsi lorsque j’étais plus petite ? aucune idée, mais avec le temps je m’y étais faits et désormais, si je devais un jour ou l’autre rayer de ma vie «  Dasha Romanov », j’aurais tout de même un petit pincement au coeur. Elle était pour moi, comme un alter ego, celle que j’aurais souhaitée été, si j’avais été humaine.  « merci c’est gentil, oui en effet j’ai des origines Russes. Bien que j’aime ce pays et sa culture, je dois t’avouer que de savoir que mes parents sont de là-bas gâche quelque peu la « chose » Mais que veux-tu, on ne choisit pas ses parents.» Je ne comptais plus le nombre d’années où Roman et moi-même nous, nous étions mis d’accord pour ne plus abordé le sujet « parents », mais parfois, la nostalgie de mes années « tranquille » revenait au galop. Je n’y pouvais rien et j’en oubliais d’être prudente.



Spoiler:
 






electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flash-back - pv Marah/Maxime

Revenir en haut Aller en bas

Flash-back - pv Marah/Maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 1 : rp fini.-