Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|







[INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Dim 8 Nov - 22:23

A walk among the tombstones
“Unfortunately, the clock is ticking, the hours are going by. The past increases, the future recedes. Possibilities decreasing, regrets mounting.”



Le froid qui mordait ma peau alors qu’un frisson courrait librement le long de ma colonne. Nous attendions. Quoi? Je ne sais pas. Je devais juste attendre et Dwayne se dressait à mes côtés, silencieux. Je détestais ces missions nocturnes. Une voiture noire roula silencieusement vers nous. Mon regard aussi glacial que la température extérieur se fixe sur l’automobile. La fenêtre s’ouvre lentement laissant apparaître un homme de la cinquantaine. Le nez droit surmonté de lunettes aux verres teintés, une chevelure grisonnante et des rides plissant son visage qui devait être beau dans sa jeunesse. Je plissai mon regard avec un sourire en coin. L’homme tendit une enveloppe brune.
« Mia O’Connor, cette enveloppe contient vos cibles. Vous devez y aller immédiatement en renfort. Dwayne O’Connor, nous avons un autre contrat pour vous. » Fit la voix dénuée d’émotion.
Je sifflai de mécontentement vers l’homme. Je repoussai ma chevelure derrière mon épaule en pivotant pour partir. J’adressai un sourire amusé à Dwayne en agitant la main pour le saluer. Je bondis sur ma moto et ouvrit l’enveloppe. Je sortis les deux paquets de feuille, mes yeux survolant les informations. Nous ne possédions pas beaucoup d’informations sur ces deux mutants. Ils soupçonnaient la jeune femme d’avoir une mutation qui influençait les personnes alors que le garçon, rien du tout. Je soupirai en secouant la tête. De vrais incapables. Je regardai la photo du garçon. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Il était très beau pour un mutant. Il faudrait éviter de trop l’abîmer durant cette charmante mission. La jeune femme était belle aussi. Elle, je n’hésiterai pas à abîmer son visage angélique. Oh, ils sont en couple. Quelques photos des deux ensembles suivirent l’information. Ça me donnait envie de vomir. Pourquoi se réserver à une seule personne quand il y avait tant de poissons dans l’océan? Quoique je la comprenais un peu vu ce garçon. J’eus un sourire narquois. Je pliai les papiers et les glissai dans ma poche. Je démarrai ma douce moitié, ma moto. Je remontai mon foulard noir sur mon visage et glissai mes lunettes sur mon visage. La sensation de la vitesse me grisa et fit monter l’adrénaline dans mon sang. On allait définitivement s’amuser cette nuit. Je plaignis presque Dwayne de ne pas être là. Il aurait trouvé la rouquine mignonne. Je m’arrêtai à quelques rues du cimetière pour ne pas annoncer mon arriver au son de mon bolide. Je sortis mon sac des gros sacs de l’arrière. Je glissai un couteau dans ma botte. J’attachai une ceinture à ma taille et y glissai une arme à feu et un couteau Neo. J’humectai mes lèvres du bout de la langue alors que mon excitation grandissait. Je ressortis mes papiers pour vérifier les agents qui étaient déjà sur le terrain. Alexis Ray Clarkson… Je me retins de rire. Une agente de l’ASG, une incapable en gros. Voilà donc la raison de ma venue en tant que renfort. Le second était Agustin Hamilton. Le garçon me disait vaguement quelque chose, il était de la Légion d’Arès. Il devait être un minimum compétent. Les deux étaient des mutants. Bordel, ils sont censés être supérieur aux humains et ils ont besoins d’humains pour capturer l’un des leurs! J’enfilai des gants. J’enlevai mes lunettes et mon foulard pour les déposer dans un sac de la moto. Je fourrai des fléchettes tranquillisantes, des munitions, une autre arme et un paralysant dans mon sac à dos. Je remis les documents dans une poche de mon veston. Je pris enfin la direction du cimetière. Le seul son qui brisait le silence était mes talons qui claquaient contre le trottoir. Je regardai la grille de fer se dresser devant moi. Je donnai un coup de pied dedans, ne m’y attardant pas davantage. Je n’étais pas ici pour une visite touristique. Deux personnes courraient vers moi. Je plissai mon regard et fixai les deux silhouettes. Je restai dans l’ombre des colonnes qui tenaient l’énorme grille. Le garçon et Ray. Ils s’approchèrent encore un peu et les deux s’immobilisèrent finalement. Je fronçai les sourcils. Ils foutent quoi? Je sortis alors de ma cachette. Ils étaient plus proches que ce que je pensais. Je pointai mon arme vers le mutant en souriant. Il ne bougea pas. Je fis un pas de plus posant le canon de mon arme sur son front. J’inclinai la tête, mon regard parcourant Tyler. Je n’essayais même pas d’être discrète pendant que je le dévisageais. Il était encore mieux en vrai. Un sourire flotta sur mes lèvres.
« Dommage qu’on t’abîme », commentai-je en le frappant avec la crosse de mon arme.
Je le fis tomber au sol rapidement. Je m’asseyais sur son ventre, posant mes pieds à la base du coude, soit le haut de l’avant-bras. Mes talons s’enfoncèrent légèrement dans le bras. Je sortis d’un mouvement fluide le couteau de ma botte pour le poser sur sa gorge. Je continuai de l’observer, pensive. Je finis par tourner légèrement la tête vers Ray.
« Quelques difficultés ici à ce que je peux constater! » Ricanai-je en faisant glisser la lame du couteau le long de la joue du mutant. « L’ASG n’a jamais été très compétente » Lançai-je à l’intention du jeune homme.
« T’es qui? » Lança froidement Ray.
Je souriai davantage en laissant échapper un faible rire.
« Votre renfort tiens. Vous, les soldats de l’ASG, vous avez tendance à tout faire foirer », répondis-je avec arrogance.
« Je vais te… » Commença Ray, hors d’elle.
« Hop hop hop, ce n’est pas le moment ma jolie. Tu vois bien que j’ai un mutant sur les bras… Ou plutôt sous moi » Dis-je en l’interrompant.
Je pouvais presque sentir la colère émaner de la soldate. Cela ne fit que me rendre plus heureuse. J’haussai les épaules en roulant des yeux vers le ciel. Je reposai mon regard sur le jeune homme. Je posai le couteau sur le torse de Tyler pour enlever mon sac à dos et le poser à mes côtés. Je repris l’arme et pointai le sac.
« Là-dedans, y’a pleins de choses pour faire de toi un gentil toutou. À toi de voir si tu coopères ou si je dois utiliser un de ces trucs. » Lui dis-je.
Je songeai qu’il serait amusant de simplement utiliser le paralysant. Il serait entièrement conscient quand je ramènerai sa copine qui sera surement un peu amochée si c’est Agustin qui la traque. Je fis un clin d’œil au mutant, toujours aussi amusée par la situation.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Lun 9 Nov - 2:41



A WALK AMONG THE TOMBSTONES
What defines us is how well we rise after falling.
Mia & Tyler

Le canon prêt à tirer au visage de Tyler. Les doigts sur la gâchette. La femme qui était devant Tyler était prête à lui en mettre toute une. Le métamorphe se maintenait donc immobile face à la situation. Que pouvait-il bien faire? Au moindre mouvement, elle pourrait te le mettre à terre. Dans le fond, elle maîtrisait la situation de A à Z. Tyler espérait du plus fond de lui-même que cette situation n’était pas prévue. Pour confirmer sa thèse, il tourna son visage inquiet vers Ray qui avait l’air perdu dans la situation. Tyler était inquiet pas sur ce qu’il pourrait lui arriver, mais pour ce qui pourrait arriver à Charlie si elle se fait capturer pour une deuxième fois. Lorsque Tyler avait été privilégié pour s’infiltrer dans sa tête, il avait pu voir que sa première visite à Kanatrix lui avait laissé des séquelles de peurs et d’horribles moments. Il secoua sa tête, sans bouger son corps pour ne pas défier la femme qui maintenait le fusil. Du coup, Ray ne pouvait pas l’aider sans y risquer sa couverture. La femme s’approcha avec une démarche qui dégageait une confiance en elle très élevée. Ça faisait longtemps que Tyler n’était pas tombé sur ce genre de personne. Il en avait quasiment oublié comment on devait les traiter. Elle posa le canon glacé sur le front du métamorphe qui gardait assez bien son sang-froid.  Tyler eu bien voulu rire lorsqu’il s’aperçut que la femme qui le menaçait semblait apprécier ce qu’elle voyait. Cependant, rire dans sa face ne ferait que la provoquer. Sans mentir, Tyler aimait bien ce qu’il voyait. « Elle n’était pas laide », ce permettait-il de penser.

« Dommage qu’on t’abîme », commenta la femme en le frappant avec la crosse de son arme.

Avant que Tyler n’ait le temps de penser aux dires l’inconnue, elle lui avait mis un coup en pleine face. Tout en étant déséquilibré, il se laissa envoyer au sol sans rouspéter. À vrai dire, il avait presque aidé la femme à s’auto-mettre au sol. Elle faisait un peu pitié trouvait Tyler. Le métamorphe était d’avance plus costaud et large que la femme. Autant préciser que la femme qui venait de s’asseoir sur le ventre du jeune homme mettait du cœur à son travail. Ses talons-haut qui gardaient les bras de Tyler contre le sol ainsi que le reste de son poids sur le ventre de l’homme n’étaient aucunement lourd. Avec le temps qu’elle prenait puisqu’elle était devenue beaucoup plus relaxe, surement dû à la position qui lui devait être routinière dans tous les sens sur le métamorphe, Tyler durcit ses abdominaux pour lui montrer qu’il pourrait facilement l’éjecter de sa position. Pourtant, l’homme-animal n’était aucunement résistant. Il trouvait qu’elle s’y prenait tellement intensément qu’on pourrait comparer cette scène à un film du même style que 50 SHADES OF GREY. Doucement et sensuellement, un couteau vint se poser sous sa gorge. Tyler avala sa salive tentant de se mettre dans la peau d’un homme qui avait peur.

« Quelques difficultés ici à ce que je peux constater! » Ricanait la femme après s’être retournée pour s’adresser à Ray.

Tyler sentit un petit picotement au niveau de son visage, plus précisément sur sa joue. Puis en quelques secondes, il sentit un liquide couler de la zone qui le picotait jusqu’à son cou. Elle venait de faire une petite coupure sur sa joue. Il s’en foutait royalement, il avait déjà eu pire.

« L’ASG n’a jamais été très compétente » Lançait l’inconnue cette fois-ci en s’adressant à Tyler.

Il leva l’un de ses sourcils, plissa ses yeux et ne répondit rien. Bien qu’il était d’accord avec les paroles de la femme à la chevelure foncée, il ne fallait ni lui donner raison ni lui donner tort.

« T’es qui? » Lança froidement Ray se battant mentalement pour garder son identité de taupe.
« Votre renfort tiens. Vous, les soldats de l’ASG, vous avez tendance à tout faire foirer », répondit-la femme avec arrogance.

Malheureusement, Ray tombait dans le piège. Elle se laissait emporter par la colère.

« Je vais te… » Commença Ray, hors d’elle.

« Hop hop hop, ce n’est pas le moment ma jolie. Tu vois bien que j’ai un mutant sur les bras… Ou plutôt sous moi » Dit-elle rapidement afin de lui couper la parole.

Tyler ne suivait plus vraiment la conversation. Sortir de là était son unique pensée. Elle avait un sac qui semblait tout de même lourd. Assez lourd pour l’aider à perdre l’équilibre dans ce sol boueux. De plus, Tyler avait plusieurs avantages sur elle. Il était mutant et détenait des pouvoirs. Elle ne pouvait pas l’exterminer. À Kanatrix, on avait besoin de lui en vie. Puis, la femme qui était beaucoup trop à l’aise à chevaucher le corps du métamorphe déposa le couteau sur son torse et retira son sac. Il aurait bien pu profiter de ce moment pour rouler sur le coter, mais il avait peur que le couteau ne suive pas le mouvement et s’enfonce dans sa chair dans le mouvement. Pour ces causes, il ne bougea pas et fit qu’écouter.

« Là-dedans, y’a pleins de choses pour faire de toi un gentil toutou. À toi de voir si tu coopères ou si je dois utiliser un de ces trucs. » Dit la femme en pointant son sac avec le couteau qu’elle avait repris.

« Tu es une femme séduisante, tu sais? Tu n’as pas besoin de donner l’impression que tu contrôles toute la situation pour l’être… », dit-il en s’arrêtant presque pas avec ses prochaines paroles.

Tyler utilisait une magnifique tactique. D’ailleurs, Tyler prenait souvent ces tactiques d’instinct animal.

« Si tu voulais faire de moi un gentil petit toutou, il aurait fallu me le demander avant. Avant de m’avoir étendu au sol et d’avoir fait une coupure son mon magnifique visage. », avait enchainer le métamorphe sans laisser la parole à l’inconnue.

Tyler en profita pour y tenter une technique pour se défaire de l’emprise de la femme. Il tourna sa tête vivement, apeurés. Comme s’il avait vue quelques choses d’horrible. La femme suivit son regard le quittant des yeux un instant tout en déséquilibrant son poids exactement à l’endroit ou Tyler avait prévu. En un instant, le métamorphe bascula son bassin vers sa tête, glissa ses genoux sous l’espace qui venait de se créer sous le fessier de la femme, et fit le mouvement inverse pour l’éjecter sur le dos dans la direction inverse de son sac. Un gros ‘’splash’’ dans la boue. Dommage pour son magnifique visage et ses beaux vêtements. Tyler qui reprit place sur ses pieds plus rapidement que la femme s’élança sur le sac. Il l’ouvrit rapidement et secoua le sac pour faire tomber les objets qu’il contenait. Il était vraiment content que le lourd contact du dos de la femme contre le sol lui avait coupé le souffle. Assez longtemps pour qu’il puisse fouiller. C’était remplit d’arme et parmi ceux-ci, un paralysant. Il eut le temps d’envoyer promener assez loin le tranquillisant et quelques autres armes (excluant le paralysant). Merde, elle était déjà levé et semblait en colère. Merde? Plutôt heureusement qu’elle tombe si facilement dans le piège. Tyler se tourna de dos pour fouiller dans le sac une dernière fois. Des documents sur lui étaient dans le sac et le mot inconnu suite à l’indication pouvoir était indiqué sur sa fiche. Un soulagement le frappa de plein fouet ainsi qu’une énorme gifle frappa l’arrière de son crâne.




acidbrain
1251 mots
Novembre
Teal / #660000 / #FF0000



___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Lun 9 Nov - 20:19

A walk among the tombstones
“Unfortunately, the clock is ticking, the hours are going by. The past increases, the future recedes. Possibilities decreasing, regrets mounting.”



Je m'amusais de la situation. Comme je regrettais que Dwayne ne soit pas là! On se serait amusés comme de vrais enfants! Les mutants étaient d'une faiblesse émotionnelle incroyable. Ils se prennent pour de véritables victimes alors que c'est grâce à Kanatrix s'ils sont là encore à se plaindre comme de vrais bébés. Ils ne sont jamais satisfaits il faut croire. Je mordillai ma lèvre laissant ma lame tranchante parcourir la joue du mutant puis son cou. Au moins, ces mutants étaient beaux, même les filles.
« Là-dedans, y’a pleins de choses pour faire de toi un gentil toutou. À toi de voir si tu coopères ou si je dois utiliser un de ces trucs. » Lançai-je finalement au mutant.
« Tu es une femme séduisante, tu sais? Tu n’as pas besoin de donner l’impression que tu contrôles toute la situation pour l’être… » Commenta le mutant.
J'eus un sourire en coin, comme si j'étais assez sotte pour l'écouter. Les mutants devenaient si pittoresques quand il était question de survie. Je roulai des yeux vers le ciel avant de secouer la tête. J'avais presque de la pitié pour cet être naïf. Elle fit tapoter la lame contre sa joue en émettant un faible bruit de mécontentement. Pitoyable.
« Si tu voulais faire de moi un gentil petit toutou, il aurait fallu me le demander avant. Avant de m’avoir étendu au sol et d’avoir fait une coupure son mon magnifique visage. » Rajouta Tyler.
J'éclatai de rire. J'étais le prédateur et lui la proie, je faisais de lui ce que je voulais, mais ce n'était pas dans mes plans de faire de lui un gentil toutou. Je voulais qu'il se rebelle un peu pour donner un peu d'excitation dans cette chasse. Ray, elle, ne faisait qu'observer la scène, complètement muette. Il jeta soudainement un regard effrayé plus loin. J'haussai un sourcil jetant un bref coup d'oeil, pensant que cette grande incompétente tentait de m'attaquer. Je n'aurais même pas étonné tant elle semblait bouillir de colère. C'est alors que Tyler donna un coup de bassin me faisant lever et en quelques instants, je me retrouvai dans la boue, cherchant mon souffle. Bordel de merde, mon linge! Et il se permettait de fouiller dans mon sac alors? Je me redressai, la respiration encore un peu sifflante. J'enlevai d'un mouvement colérique la boue qui couvrait ma veste de cuir. Oh oui, il allait payer pour ça. Je m'approchai en lui donnant un violent coup de pied dans les côtes. Il se prenait pour qui cet idiot?! Je sortis les deux couteaux qui étaient dans mon dos et les fit tournoyer entre mes doigts. Je secouai de nouveau la tête, mécontente. Je le frappai au visage d'un coup de poing avant de me redresser.
« Tu es de ceux qui croit que les femmes sont moins fortes que les hommes on dirait bien. Ou que notre légion est aussi faible et pitoyable que ces incompétents de l'ASG, mais je vais t'apprendre un ou deux trucs, nous ne sommes pas l'ASG et le seul intérêt que j'aurais à te ramener vivant serait d'avoir la prime qu'il y a sur ta tête. D'ailleurs, vivant ne veut pas dire en parfait état mon chéri, je n'aurai aucun problème à abimer ton ''magnifique visage'' comme tu le dis si bien. » Sifflai-je. « Et toi, va chercher la camionette. » Lançai-je à Ray.
Je la vis du coin de l'oeil venir pour me frapper, mais elle sembla se raviser pour partir ensuite. Je reposai mon regard sur le mutant. Il devait croire que j'étais pas forte. bon, vu ma grosseur, je lui accordais que c'était facile de s'y berner, mais j'avais déjà fait la peau à plus dure que lui. Je regrettai de nouveau que Dwayne ne soit pas là. Il lui aurait collé une raclée dans le temps de dire ouf.
« Je vais te ramener là où ta place et celle de ta copine est, dans une cage. » Roucoulai-je.
Dans un mouvement rapide et fluide, je le coupai sévèremment à l'épaule. Je sifflotai en contournant une pierre tombale. Je me plaçai derrière une grande croix de pierre et fit une petite moue apeurée.
« Tyler ne pourra pas sauver sa copine cette fois-ci. » Commençai-je en laissant glisser la lame sanglante sur la pierre. « Il ne pourra qu'être un spectateur. Tu devras regarder cette rouquine souffrir sans pouvoir faire quoique ce soit. Les méchants gagnent, les pauvres petits mutants sans défense perdent. C'est le cycle de la vie. » Dis-je avec une fausse mine attristée.
Je me déplaçai rapidement derrière une nouvelle pierre. L'avantage de ma corpulence était bien la vitesse et la légèreté que j'avais dans mes déplacements. Je ricanai de nouveau avant de gambader vers une nouvelle pierre.
« Tu vois, le problème avec vous, les mutants, c'est que vous vous attachez aux autres ce qui facilite grandement notre travail. Nous n'avons qu'à menacer vos proches et c'est dans la poche », pouffai-je me déplaçant vers une nouvelle croix.
Je fis tournoyer les lames tranchantes des couteaux en émettant de nouveau un petit bruit de mécontentement.
« Ne songe pas à m'attaquer. Je ne suis pas seule et je suis sûre que mon coéquipier attrapera ta copine. Et si tu oses lever la main sur moi, nous t'immobiliserons et bien sûr, je me ferai un plaisirs de lui faire connaître les supplices de la torture sous tes yeux », ronronnai-je presque.
Je laissai échapper un nouveau rire en repoussant mes cheveux derrière mon épaule. Je ramassai une seringue au hasard sur le sol. Elle traînait seule alors que tout le reste avait été projeté plus loin. Je fis glissai mon doigt sur la surface de verre pour lui en débarrasser de la boue. Je fis claquer mon doigt sur le tube en plissant le regard pour voir ce que c'était. Le paralysant. J'haussai les épaules, on ferait avec pour le moment. Je la fis tournoyer avec habileté entre mes doigts avant de filer entre les pierres en gambadant. Je sortis de son champs de vision dès que je fus derrière un tombeau familiale. Je sortis la tête en lui faisant un grand sourire presque carnassier.
« Arrête de faire du chichi, laisses-moi te ramener et ta copine s'en sortira presque indemne, je n'ai pas réellement de raisons de m'en prendre à elle. Alors que toi, t'as sali ma veste préférée vilain garçon. T'as idée de combien elle m'a coûtée? » Bougonnai-je. « Je vais devoir l'amener chez le nettoyeur et je le paierai avec l'argent de ta prime idiot » Sifflai-je.
Une bouffée de colère monta en moi. Je fis claquer ma langue contre mon palet sortant complètement de ma cachette. Je m'avançai vers le mutant, mon regard ne le quittant pas du regard. Je lançai mon couteau avec cette précision mortelle qui m'était connue. Dans la seconde épaule cette fois-ci. Je reniflai avec dédain, cela avait dû faire mal.
« Tu vois, j'épargne ton beau visage », m'exclamai-je en levant les mains dans les airs et en lui faisant un clin d'oeil.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Dim 15 Nov - 5:16



A WALK AMONG THE TOMBSTONES
What defines us is how well we rise after falling.
Mia & Tyler

Un lourd bruit intérieur résonna dans son corps qui fut rapidement enchainé par un SPLASH !!! Dans la boue, à son tour. Tyler venait de se prendre un énorme coup de pied aux côtes et un autre choc lorsque son corps tomba durement contre le sol. Le métamorphe, privé de son souffle pour un petit moment, resta minablement à se tortiller en roulant de gauche à droite sur son dos. Les yeux légèrement crispées, Tyler eut à peine le temps de voir les lames argentées des couteaux scintillées que la charmante jeune femme lui envoya son poing au visage.

« Aïe! », se permit rapidement de lâcher avant d’étouffer le bruit avec l’une de ses mains.

Ce fut une douleur spontanée, mais simplement éphémère. Après tout, Tyler devait penser à autre chose. Il n’avait pas de temps à consacrer sur ses blessures qu’ils allaient avoir. Surtout qu’il n’avait pas fini d’en faire une collection.

« Tu es de ceux qui croit que les femmes sont moins fortes que les hommes on dirait bien. Ou que notre légion est aussi faible et pitoyable que ces incompétents de l'ASG, mais je vais t'apprendre un ou deux trucs, nous ne sommes pas l'ASG et le seul intérêt que j'aurais à te ramener vivant serait d'avoir la prime qu'il y a sur ta tête. D'ailleurs, vivant ne veut pas dire en parfait état mon chéri, je n'aurai aucun problème à abimer ton ''magnifique visage'' comme tu le dis si bien. » Sifflait-elle. « Et toi, va chercher la camionnette. » Lançait la femme à Ray.

Tyler tenta de mettre une expression terrorisée sur son visage pendant qu’il s’asseyait le fessier sur la terre couverte d’un gazon défraichi. Il l’enfila alors du mieux qu’il put. Rester muet à partir de maintenant lui éviterait d’aggraver les hormones et les pulsations sadiques de la femme qui tient absolument à prouver qu’elle peut être aussi forte que l’homme. Tyler aurait bien pu lui éclater sa bulle en lui faisant un petit cours d’histoire, mais il tenait à rester en vie pour pouvoir ensuite risquer la sienne en échange de savoir Charlie en sécurité. C’est alors que Tyler tenta d’attirer le regard de Ray sur le sien. Il ne voulait pas qu’elle y gaspille sa couverture maintenant. Plus tard, ils auraient certainement besoin d’elle. Il hocha donc la tête subtilement, suppliant Alexis d’écouter la femme.
Apparemment, elle avait bien compris son message puisqu’elle était partie dans la bonne direction. Au plus profond de lui-même, il espérait qu’elle croise Charlie et qu’elle lui donne un coup de pouce.
Tyler se plaisait réellement en voyant l’attitude de prétentieuse que celle qui devait le capturer dégageait. Le métamorphe s’en était déjà pris à bien plus nombreux, bien plus forts et bien plus équipés qu’elle. Il avait déjà fait la peau à plus dure qu’elle. L’homme avait anéanti une équipe de l’ASG au complet. Celle dont Alexis Ray Clarkson avait déjà demandé pour l’accompagné lors d’une de ses missions. Heureusement pour Tyler et malheureusement pour Mia, Tyler était beaucoup moins prévisibles qu’elle. L’homme-animal cachait bien des choses dans son sac, ou plutôt son ADN.

« Je vais te ramener là où ta place et celle de ta copine est, dans une cage. » Roucoulait celle qui devait le rapporter vivant à Kanatrix.

« Si nous sommes dans la même cage, ça me va. », Lâcha rapidement Tyler d’une voix sarcastique.

Comme par punition à sa blague de mauvais goût et placé au mauvais moment, elle enfonça l’une des lames argentées dans son épaules et, en un mouvement rapide, elle mit fin à la coupure de façon tout aussi fluide du début jusqu’à la fin.
Tyler avait compris comment elle fonctionnait. Il suffisait de se moquer d’elle un tout petit peu, et elle en faisait de même aggravant légèrement la situation.

« Tyler ne pourra pas sauver sa copine cette fois-ci. » Commençait-elle en laissant glisser la lame qui versait les gouttes du sang de Tyler contre une pierre tombale. « Il ne pourra qu'être un spectateur. Tu devras regarder cette rouquine souffrir sans pouvoir faire quoique ce soit. Les méchants gagnent, les pauvres petits mutants sans défense perdent. C'est le cycle de la vie. » Dit-elle en simulant une mine attristée.

Bref, elle semblait tellement s’y plaire à ce jeu. Elle y jouait seule et trouvait un moyen de s’amuser. Tyler songea même à la possibilité que cette femme soit assez dérangée à un point de nécessité un médecin-psychologue ou tout autre médecine pouvant souhaiter ce genre d’humain. Même étant mutant, Tyler avait l’impression d’être plus humain qu’elle. La femme continuait à se promener de pierre tombale en pierre tombale. Peut-être espérait-elle de trouver la sienne dans un futur rapproché?


« Tu vois, le problème avec vous, les mutants, c'est que vous vous attachez aux autres ce qui facilite grandement notre travail. Nous n'avons qu'à menacer vos proches et c'est dans la poche », pouffait la femme en se déplaçant vers une nouvelle croix.

« Je vois pas de problèmes avec le fait de s’attacher aux autres… Lorsque moi et ceux dont je me suis attachés nous nous libérerons ensemble, tu comprendras l’importance de se lier aux autres. », Répondit rapidement Tyler. « Aimer, c’est une émotion d’humain. Ça ne me rend pas moins mutant à tes yeux? », Finit le métamorphe.

Les couteaux se virent encore scintillé par le mouvement circulaire dont la femme leurs faisaient prendre. Venait-elle vraiment de s’irrité par ces peu de mots? Était-ce vraiment ça? Était-ce vraiment ça son point faible? De simples mots…
Rapidement, Tyler se replaça à son aise toujours le fessier au sol.

« Ne songe pas à m'attaquer. Je ne suis pas seule et je suis sûre que mon coéquipier attrapera ta copine. Et si tu oses lever la main sur moi, nous t'immobiliserons et bien sûr, je me ferai un plaisirs de lui faire connaître les supplices de la torture sous tes yeux », se fit un plaisir de dire la femme.

Les mains de Tyler se posèrent de chaque côté, l’une sur de la terre humide et l’autre totalement dans une flaque de boue. Il retira cette dernière pour la déplacé un peu plus loin.
Merde, la femme venait de mettre la main sur l’un des seringues que Tyler avait oublié d’envoyer quelques parts dans le cimetière. Elle semblait un peu déçue d’être tombé sur le paralysant, mais allait certainement faire avec sans broncher. Elle se promenait encore entre les pierres, mais cette fois-ci avec son nouveau jouet entre les doigts. Elle lui fit un sourire barbare assez différemment des magnifiques sourires de sa rouquine.

« Arrête de faire du chichi, laisses-moi te ramener et ta copine s'en sortira presque indemne, je n'ai pas réellement de raisons de m'en prendre à elle. Alors que toi, t'as sali ma veste préférée vilain garçon. T'as idée de combien elle m'a coûtée? » Bougonnait-elle. « Je vais devoir l'amener chez le nettoyeur et je le paierai avec l'argent de ta prime idiot » Sifflait-elle.

Tyler se retint encore à nouveau sur le fait de répliquer. Puis, ses vêtements aussi n’étaient plus trop en bonne était sous ses taches de boues. Justement, le métamorphe passa ses mains sur le dessus de son haut noir pour se débarrasser des saletés qui étaient facile à faire partir. Ça faisait assez longtemps que Tyler était écrasé dans la boue. Il s’aida donc avec l’une de ses mains pour se relever et au moment où son corps en entier était à la verticale une souffrance atroce se planta dans son épaule. Une grande partie de la fameuse lame argentée était invisible puisqu’elle pénétrait déjà sous la peau de son épaule. Son dos retomba lourdement au sol et le métamorphe se crispa à nouveau de douleur. Le couteau encore planté dans son épaule gauche, le blessé se laissa emporter par la souffrance que lui infligeait l’objet dans son corps en criant des jurons qui, à l’habitude, Tyler évite d’emprunter. Sa main droite se plaça doucement, mais surement sur le couteau. Il souleva son coude assez haut pour le retirer en ligne droite et n’aggraver rien d’autre. Il lança l’arme sanglant contre l’une des pierres tombales qui fut aspergé de plusieurs minuscules gouttelettes de sang en crachant un surplus de salive qui se faisait dans sa bouche.

« Tu vois, j'épargne ton beau visage », s’exclamait-elle en levant les mains dans les airs et en lui faisant un clin d'oeil.

« Personne a su épargné le tient. », se contenta de répondre de nouveau étendu le dos au sol.





acidbrain
1426 mots
Novembre
Teal / #660000 / #FF0000



___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Dim 29 Nov - 19:05

A walk among the tombstones
“Unfortunately, the clock is ticking, the hours are going by. The past increases, the future recedes. Possibilities decreasing, regrets mounting.”



« Je vois pas de problèmes avec le fait de s’attacher aux autres… Lorsque moi et ceux dont je me suis attachés nous nous libérerons ensemble, tu comprendras l’importance de se lier aux autres. », Répondit rapidement Tyler. « Aimer, c’est une émotion d’humain. Ça ne me rend pas moins mutant à tes yeux? », Finit le métamorphe.
J’éclatai de rire. Je tentai de me retenir de rire en secoua la tête, découragée.
« Tu es si stupide, si… Naïf. Tu ne sais pas ce qu’est réellement Kanatrix n’est-ce pas? Ou du moins, tu ne sais pas ce qui se passe à l’intérieur. Et si tu crois que c’est l’émotion qui vous distingue des humains, tu es doublement stupide. Ce qui fait de toi un mutant est ton ADN, pas tes émotions. Alors non, que tu ressentes quelque chose ne te rend pas plus humain. »
Je fis tournoyer mes lames entre mes doigts.
« Ne songe pas à m'attaquer. Je ne suis pas seule et je suis sûre que mon coéquipier attrapera ta copine. Et si tu oses lever la main sur moi, nous t'immobiliserons et bien sûr, je me ferai un plaisirs de lui faire connaître les supplices de la torture sous tes yeux » Lâchai-je.
Mesure de précaution. Je n’avais pas envie de me retrouver une fois de plus le nez dans une flaque de boue. N’y avait-il rien de plus amusant que de jouer avec la vie de quelqu’un? C’était amusant d’avoir ce type de pouvoir sur une personne et c’était… Enivrant. Bon, c’était pas très sain pour l’esprit, mais voilà longtemps que je n’étais plus saine d’esprit, depuis la guerre… Des flashbacks semblèrent aussitôt m’attaquer m’arrachant alors un sursaut. J’haletai faiblement et je tirai mon couteau sur une forme qui se levait. L’illusion s’estompa et je vis que c’était Tyler qui s’était levé. Il retomba sur le dos de douleur. Un sourire flotta sur mes lèvres.
« Tu vois, j'épargne ton beau visage », m’exclamai-je en levant les mains dans les airs et en lui faisant un clin d'oeil.
« Personne a su épargné le tient. », répliqua Tyler.
J'haussai un sourcil. Mon sourire disparut un instant alors que de nouveau, des flashbacks m’assaillaient. C’était bien la seule place où je n’étais pas marquée. Dans un élan de rage, je m’approchai  de Tyler et lui donnai un coup violent aux côtes. Ma respiration se faisait presque sifflante sous le coup de l’émotion. J’enfonçai l’aiguille dans son torse et lui injectai le paralysant. Je reculai après, jetant la seringue vide contre une pierre. Cette dernière éclata en millions de petits morceaux de verre. J’attendis une minute approximativement pour m’assurer qu’il ne pouvait plus bouger. Je le secouai du bout du pied, ravie de voir que son corps était aussi moue qu’une chiffe molle. Je m’accroupis à ses côtés.
« Mon visage, c’est la seule place qui a été épargnée », soufflai-je, une petite lueur de folie au fond du regard. « Il y a des choses bien pire que ce que tu t’apprêtes à vivre dans cet univers. Des personnes bien plus cruelles que moi mon chéri, je ne te souhaiterais même pas de découvrir qui ils sont. Alors, profite bien de l’expérience Kanatrix Corporation. Le cauchemar ne fait que commencer. » Terminai-je, le regard soudainement vide d’émotions.
Je me relevai avec un sourire froid, glacial, à vous donner des frissons dans le dos. Je lui attrapai la jambe et le traînai derrière moi, sans me soucier du fait qu’il pouvait se cogner contre des obstacles ou autre. Arrivés au camion, j’ouvris les portes arrière et le mit dedans en grognant sous l’effort. Je l’asseyai au fond du véhicule et je m’y dirigeai aussi par la même occasion. J’ouvris la petite grille qui donnait sur l’avant du camion.
« C’est comme ça qu’on fait ma cocotte », lançai-je à Ray avant de refermer la grille.
Je m’asseyai un peu plus vers l’arrière du véhicule alors qu’Agustin revenait avec la rouquine. Je l’attachai après un siège alors que mon collègue allait prendre place aux côtés de Ray. Je fis tournoyer une lame entre mes doigts et couper la joue de la rouquine en jetant un sourire amusé à Tyler.
« Que le voyage commence », roucoulai-je.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones Lun 30 Nov - 5:34



A WALK AMONG THE TOMBSTONES
What defines us is how well we rise after falling.
Mia & Tyler

Mia semblait ne pas trop apprécier les derniers dires qui n’avaient pour unique but de la provoquer. Mission réussi. Le sourire qui s’affichait sur le visage de Tyler grâce à sa réussite fut brutalement interrompu via un coup aux côtes. Par stimuli, Tyler pivota rapidement son corps laissant à découvert son torse. La douleur qu’avait produit se coup résonnait encore dans l’entièreté de sa cage thoracique. Vous croyez peut-être que c’était fini? La femme dont Tyler avait probablement touché l’un de ses nombreux points faibles cachés planta une aiguille assez longue et pointue dans le torse du métamorphe. Elle appuya rapidement sur celle-ci pour se débarrasser du liquide à l’intérieur de cette seringue. Un pincement se répandit dans le muscle entier. Tyler sentit le liquide se propager en premier dans l’un de ses pectoraux et par la suite l’expansion vers le reste du bas de son corps. Étant vétérinaire, il savait très bien qu’à la vitesse dont la femme s’était permise de lui infiltrer se liquide dans son corps, des vaisseaux sanguins ou bien des tissus musculaires auraient pu éclater ou s’en tirer avec des déchirures et/ou blessures plus grave. Spasmes par-dessus spasmes, le corps de Tyler se tortillait sur le sol. Un vrai vers de terre. Les dents du jeune homme se serrèrent durement les unes contre les autres laissant quelques grincements de douleur s’en échapper. Cette minute fut pénible, surtout écrasé sur la terre. Arrêter de bouger ne lui faisait pas peur. Du moins, c’est ce qu’il s’avouait. Il avait beaucoup plus peur que la dose injectée soit létale et qu’elle crée en conséquent un arrêt cardiaque. Cette journée-là, Tyler n’avait pas eu la chance de répéter à Charlie à quel point il était fou d’elle. Cette femme n’aurait probablement pas l’intention de le réanimé. Même qu’elle ne devrait surement pas savoir la technique de réanimation. Surtout qu’en apparence, elle n’avait pas l’air d’être très studieuse et de s’être rendu loin dans ce domaine. Préjugés par-dessus préjugés, c’était bien l’unique chose que Tyler pouvait se permettre de faire. Son corps était glacé, incontrôlable, figé comme une statue et coulé dans de la pierre. Penser ainsi que 4 autres de ses sens lui étaient encore sous son contrôle. Le toucher s’était pétrifié suite au paralysant. Les spasmes qui ressemblaient à des crises épileptiques se diminuèrent avec la fin de cette minute. Tyler avait le visage couvert d’un liquide rouge vin. Un mélange visqueux de sang, de boue et de petites brindilles d’herbe collaient son visage et dégoulinait vers l’arrière de sa tête. Ça y est, il n’était plus possible pour lui de bouger quoi que ce soit. Il s’en rendit rapidement compte lorsqu’il fut presque obliger de se rappeler à lui-même de respirer. Tyler fut bousculé par la femme qui semblait se moquer des caractéristiques nouvelles du corps de métamorphe. Il ne ressemblait plus qu’à un vieux chiffon sale.

« Mon visage, c’est la seule place qui a été épargnée », soufflait Mia. « Il y a des choses bien pire que ce que tu t’apprêtes à vivre dans cet univers. Des personnes bien plus cruelles que moi mon chéri, je ne te souhaiterais même pas de découvrir qui ils sont. Alors, profite bien de l’expérience Kanatrix Corporation. Le cauchemar ne fait que commencer. » Terminait la femme en reprenant le voile avide d’émotion sur son visage.

Tyler l’avait peu écouté. Elle avait gagné et se l’avouer lui faisait encore plus mal que la douleur qu’il avait subie durant cette soirée. Bref, il s’avait un peu que ce qu’il l’attendait n’allait pas s’améliorer. La première fois qu’il avait été chez Charlie, il s’en était renseigné via les souvenirs de Charlie lorsqu’il avait fait un échange.
La femme attrapa brutalement l’une de ses jambes pour le trainer. Le trainer beaucoup trop longtemps. Inutile de vous rassurer que la route vers le camion fut très longue et pénible. Encore moins ennuyeuse, loin de là. Cela ressemblait à une course à obstacle. Cependant, Tyler était sur le dos et ne pouvait pas les éviter. Il voyait les barreaux de métal s’approcher dans sa direction, mais il n’arrivait à peine à lever le petit doigt. Il devait simplement attendre que la tige de métal l’atteigne et plaque son bras. Ce fut à répéter pour un tronc d’arbre qui le percuta de côté ainsi que pour une pierre tombale que Mia avait volontairement contourné. Ils arrivaient près de la sortie, cependant, ils s’approchaient d’un tout autre obstacle d’un autre niveau. Le dos du mutant était protégé grâce à une veste et un t-shirt tout deux noirs. Les tissus grattaient le chemin qui de la sortie qui était fait d’asphalte. Ça tête, elle en prenait elle aussi un coup. L’homme-animal entendit le dernier déchirement de sa veste. Il ne restait plus qu’un t-shirt pour protéger son dos et la route n’était toujours pas finit. Tyler vit un véhicule qui ressemblait à ceux dont Ray avait emprunté pour capturer Charlie. Le cauchemar allait bientôt commencer. Pendant le bref instant qui parut interminable pour le mutant qui s’irritait maintenant le dos contre l’asphalte, l’idée que Charlie aie réussie à fuir le soulagea et lui redonna un peu d’espoir. Arrivés vers le camion, Tyler franchit le dernier obstacle en descendant la chaine de trottoir une partie de son dos à nue. La femme eut beaucoup de mal à le faire grimper jusqu’à l’arrière du camion pour l’assoir à l’intérieur. Elle en avait même poussé un gémissement puisque le corps de Tyler était devenu extrêmement lourd. Elle méritait ce qu’elle méritait après tout.
Charlie n’était pas dans le camion. L’homme devint soudainement plus léger, malgré son corps qui s’attirait lourdement vers le sol. Il fut déposé à l’intérieur comme une vieille ordure. C’était d’ailleurs ainsi qu’il se sentait depuis le début de la promenade sur le dos. Ray était présente à l’avant du camion, mais Tyler ne voulait pas tenter quoi que ce soit pour gaspiller le peu de force qui lui restait.

« Charlie… », chuchota avec difficulté le métamorphe.

Les grandes portes arrièrent n’étaient toujours pas fermées et par celles-ci Tyler vit l’horreur. Agustin qui ramenait Charlie. Ses yeux se mouillèrent puisqu’il ne voulait plus que Charlie le voit dans ce genre d’état. Surtout qu’en ce moment, Charlie ne l’avait jamais vu aussi amoché. Faiblesse et échec décrivaient sa situation. Elle fut posé elle aussi dans le camion, mais beaucoup moins brusquement. Agustin en avait quand même pris soin contrairement à Mia envers Tyler. La rouquine fut attachée à un siège tandis qu’il était inutile de faire de même avec Tyler. Agustin prit place en avant à côté de Ray et Mia gardait donc les deux mutants à l’arrière. Le couple s’échangea un regard tous deux espérant que ce ne soit pas le dernier. Mia en profita pour faire scintiller l’une de ses lames près de Charlie. La même lame qui avait blessé le métamorphe venait de couper la joue de la rouquine qui semblait apeurée. Tyler s’estimait heureux que sa copine nécessite un contact physique pour lire ses pensées et ses émotions. Ce que faisait Mia le détruisait de l’intérieur et elle en était bien consciente.
Tyler avait été faible. Il avait échoué. Échoué dans chacune de ses missions qu’ils s’étaient donnés. Était-il aussi nul que ça? Son âme en prit un coup. L’homme, aussi impuissant était-il devenu, laissait ses yeux briller grâce à ses larmes qui les humidifiaient ainsi que l’éclairage artificiel de la voiture qui amplifiait cet effet. Habituellement, il aurait vite tourné sa tête pour les essuyer avant que Charlie s’en aperçoive. Toutefois, il était dans l’incapacité de faire un moindre et petit mouvement.

« Que le voyage commence », dit la femme en se moquant des deux mutants.


WHAT DEFINES US IS HOW WELL WE RISE AFTER FALLING
THE END


acidbrain
1286 mots
Novembre
Teal / #660000 / #FF0000



___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones

Revenir en haut Aller en bas

[INTRIGUE-Tyler&Mia] A walk among the tombstones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Signature de contrat - Tyler Bozak
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 1 : rp fini. :: Saison 1: Blacklisted & Assassins-