Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|













Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Mer 30 Sep - 20:41


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov


Une douce brise froide vint caresser le visage de Tyler. Il marchait en direction de Cleveland Park, un endroit qu’il avait déjà ciblé. Les passants semblaient tous joyeux, mais on aurait pu parier des milliers de dollars américain sur leurs masques ainsi que leur faux sourire. Le soleil était tout de même éclatant ce qui créait un énorme contraste avec le vent froid qui soufflait de temps en temps. Mercredi le 30 septembre, c’était ce qui était inscrit dans son agenda, dans sa liste d’objectifs .À cet instant, il avait prévu d’aller pratiquer sa métamorphose dans une ruelle peu fréquenté. Il s’était fixé un but, celui de s’entrainer à isoler sa métamorphose. Donc, pour éviter les soupçons et qu’on le remarque, le métamorphe avait choisi le chat. Un petit animal qui rode souvent dans les ruelles. En fait, il voulait particulièrement isoler sa transformation au niveau de sa vision, soit avoir des yeux de chats et la faculté qui en découle. Cette activité était dans sa liste des milles et une chose à faire avec ce pouvoir. Tyler traversa donc quelques ruelles pour s’avancer plus rapidement dans cette ville. La dernière était un cul-de-sac, soit une ruelle à entrer/sortie unique. Il passa entre de nombreux conteneurs à déchets et devant de sac à poubelles en piteuse état. Ce n’était pas les plus beaux parfums qui étaient au rendez-vous. L’entaille qui parcourait le long du flan de l’homme n’était plus infectée et semblait s’être bien réparée. C’est certain qu’il allait garder un souvenir de cette blessure de guerre, une cicatrice. Pour ce qui est de sa cuisse ayant été percuté par des balles d’armes à feu, Elle n’avait presque pas diminué sa superficie. Pourtant, la plaie était sans infection, la balle avait été retirée et Tyler avait même fait quelques points de suture. C’était une énorme blessure qui allait prendre du temps à guérir. Donc, en résumé, Tyler s’apprêtait à effectuer une troisième tentative pour atteindre son but. Les autres fois, ça n’avait pas fonctionné plus d’une seconde avant que la transformation complète s’atteigne. Cependant, la fameuse plaie à sa cuisse le suivait dans chacune de ses transformations. L’homme s’éloigna au fond de la ruelle s’assoyant contre un mur. Il connaissait cette bête dans sa poche, ça n’allait pas être long pour avoir le verdict. Il leva les yeux en direction de l’horloge qui était sur un gros gratte-ciel. Cette horloge lui serait utile pour chronométrer son temps. Tyler commença sa tentative. Son corps frétillait et changeait de température intérieure. Il se devait de prendre son temps pour bien isoler cette fois-ci. Il cligna des yeux deux ou trois fois de suite et se pencha sur une flaque d’eau tout près de lui. Un sentiment de fierté vint s’ajouter lorsqu’il apercevait ses yeux bleutés, signe d’une métamorphose, ayant la même forme que ceux d’un chat. Puis, lentement, la vision d’un chat s’additionna au tout. La couleur des objets qui l’entourait s’éclaira plus rapidement. Il faut avouer que cette vision n’est nullement utile à cette heure de la journée. Il n’avait toujours pas atteint la transformation entière.

Tyler Waterfield → « J’ai réussi. », chuchotais Tyler avec joie et fierté.

Ça faisait plus que 5 minutes, et il avait même pu se lever et se déplacer. Il lui fallut un autre deux minutes pour s’habituer avec cette vision différente. Ces yeux étaient tout de même magnifiques. On aurait dit que c’était en moins bonne résolution, mais les objets parvenaient beaucoup mieux à traverser l’iris. Ce qui expliquait la vision qui évaluait plus précisément la distance ainsi que les couleurs et leurs formes. Les odeurs semblaient s’être fluctuée, elles aussi. Ça empestait énormément. Il passa alors le revers de sa main sous son nez tentant de chasser les odeurs de charogne. Mais, soudainement, un énorme pigeon surement nourrit par les humains dut à son épais ventre percuta de plein fouet la fenêtre d’un des buildings. Un énorme effet sonore avait percuté ses tympans de même. Son ouïe aussi était plus évoluée qu’à l’habitude. Ce bruit l’électrifia de peur. Sa respiration s’était accélérée en un seul instant, puis, c’était bloqué. Les espoirs de Tyler venaient de s’envoler à nouveau, malgré cela, il avait dépassé ses records. Tyler était de retour en petit chat noir. L’animal en question miaula anathématisant le fait d’être devenu à nouveau un chat à part entière. Le métamorphe aurait préféré pouvoir alterner cette vision comme il le souhaite sans toujours devoir atteindre la transformation complète. Tyler ou bien le chat noir leva son arrière-train puis s’avança vers l’unique sortie de la ruelle. Ses yeux essayaient de regarder devant lui, mais la vision d’un chat est beaucoup plus performante de chaque côté du centre de la vision. Il avait un peu l’air d’un chat perturbé qui envoyait sa tête partout pour pouvoir regarder de tous les sens à la fois. Tyler passa donc un coup de langue rugueux contre sa cuisse blessée de chat noir qui détenait toujours la plaie. Ce geste l’aurait bien fait rire s’il aurait été en forme humaine, puisqu’il ne serait pas aussi flexible qu’à ce moment. Bref, les gens passèrent devant lui, sans porter attention ou presque. Parfois, de jeune fille vinrent pour le flatter mes leurs parents grondaient proclamant qu’il aurait surement des puces. Ça lui plaisait, puisqu’il ne souhaitait encore moins être une attraction touristique. Il fit quelques pas en direction de chez lui, il ne souhaitait pas trainer encore plus longtemps ici. Merde, cette fois-ci, ce n’était pas qu’une jeune fille qui s’approchait du chat noir. Elle l’avait fixé depuis le coin de rue précèdent et n’avait jamais changé de cible. Ces prunelles verdâtres se rivaient sans cesse sur Tyler et ses yeux bleutés. Avez-vous souvent vu des chats avec un magnifique pelage noir aussi foncé que sa propre ombre lorsqu’il n’y a aucune lumière détenant de même un regard bleu marin aussi perçant que celui des océans? La femme devait avoir dans la vingtaine. Tyler tenta de reculer lentement pour se morfondre dans le décor, mais sans succès, la jeune femme se pencha alors sur l’animal de compagnie sauvage. La petite bête noire fit frétiller ses vibrisses avant d’humer le parfum involontairement celui de la femme. C’était beaucoup plus agréable que celui de la ruelle. Tyler secoua donc sa tête, espérant que ce cirque ce termine bientôt et qu’elle retourne sur son chemin.


1058 mots.

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Ven 2 Oct - 18:01

Ben nice, little cat
Feat Tyler



Le matin de bonne heure, allongé dans mon lit. Déjà plusieurs heures à présent que je scrutais le plafond de ma chambre avec intensité. Sans doute espérai-je au fond de moi que je parviendrais à résoudre tous mes problèmes en un « claquement de doigts » . Un sourire lasse s’échappa de mes lèvres. Et dire qu’il y a quelque temps ma vie semblait « presque » ennuyeuse.

Anxieuse, stressée. Je n’avais pas réussi à rejoindre les bras de Morphée. Celui-ci sans doute trop égoïste pour m’accorder un petit moment de répit, j’avais dû improviser à ma façon. C’est ainsi que je m’étais retrouvé avec un livre entre les mains, somnolant de temps à autre en me réveillant toutes les trente secondes dans l’incapacité de dormir plus de dix minutes d'affilée. Épuisant. Vraiment.

Ce n’est que vers huit heures du matin, que je pris la décision de sortir, m’aérer l’esprit. J’avais besoin de prendre l’air, de me changer les idées. Lorsque je franchis la porte de ma chambre, je sentis immédiatement son regard se poser sur moi. Je lui adressai un léger sourire en guise de bonne foi, déposant un baiser sur sa joue avant de lui dire que je sortais prendre l’air. « Je serais de retour à midi, je fais un tour. J’ai mon téléphone sur moi au cas où ! » Lui dis-je avant de l’agiter au-dessus de ma tête « Moi je vais courir, fais attention d'accord ! » Un petit sourire vint s'afficher sur mon visage, amusé. « Comme d’hab’ tu me connais » « C’est bien ça le problème ! Un  petit rire sors de mes lèvres alors que j’entends sa réponse tout en refermant la porte derrière moi. Oui, j’avais toujours eu ce don pour m’attirer des ennuis, tomber dans des situations plus gênantes les unes que les autres … sauf peut-être quand elles se trouvaient être dangereuses. Je l’admets, j’étais une vraie catastrophe ambulante, j’attirais les ennuis comme un aimant et Roman avait régulièrement pris l’habitude de me filer l’arrière-train.

Mon frère et moi, avions toujours eu cette connexion. Savoir quand l’autre se sentait mal. Nous ressentions sans cesse, ce besoin de se protéger l’un, l’autre. J’avais beau râler, j’appréciais toujours autant ce petit « jeu » qui avait entre nous. Se chamailler était notre façon à nous, de nous dire « je t’aime ».

Le besoin de réfléchir, prendre un peu de recul. Quoi de mieux que Cleveland Park pour ça ? Je me retrouvais donc à ce dans les rues de Georgetown, a flâné jusqu’au moment où mon regard fut attiré par un petit animal, un étrange petit chat noir, tapis dans le noir. Allez savoir pourquoi, je m’étais mise en tête de le filé, n’ayant rien d’autre à faire. C’est tout en discrétion que je m’étais mise à le surveiller du coin de l’oeil. Il avait l’air mal-en-point. Le pauvre. Je m’arrêtais un instant, l’idée de le ramené à l’appartement me traversa l’esprit. Il devait être soigné.

Aussi longtemps que je me souvienne j’avais toujours affectionné les animaux. Roman aller surement vouloir que je le relâche, on ne pouvait pas vraiment se permettre d’avoir un chat, vu tout ce qui se passait en ce moment. Nous devions sans cesse bouger, changer de lieu d’habitation. Un animal avait besoin de stabilité, d’un foyer régulier et nous pouvions évidemment pas lui offrir une telle chose. Je soupirais. Hésitante. « Ho et puis tant pis, Roman ne m’en voudra pas, allez vient petit minet, n’est pas peur. »

C’est ainsi que je me retrouvais avec l’animal dans les bras, en direction de l’appartement. Le petit miaulet visiblement apeuré, alors que je le serrais délicatement dans mes bras. Calme toi, je vais te relâcher dès que tu auras repris des forces… tu m’as l’air épuisé, et surtout mal en point.

Je lui adressais un petit sourire  pour le rassurer, lui parlant gentiment, d’une voix douce alors que nous arrivions dans l’appartement. Je fermais à clé derrière moi le déposant délicatement sur une couverture qui trainé sur le canapé. Ne le quittant pas des yeux une seule seconde, je m’emparais de la trousse de secours, antiseptique et compresse. Je le pris de nouveau dans mes bras le déposant délicatement sur mes genoux. Lui parlant doucement, caressant son pelage étrangement noir histoire de le calmer, de le rassurer. « Ne t’inquiète pas, ça ne pique pas, j'en ai pour quelques secondes et tu pourras faire un petit tour dans l’appartement tranquillement » Je pris soin de désinfecter sa plaie. Son coeur venait de reprendre un rythme normal, ce qui me rassura. Je le soupçonnait, même de se mettre à ronronné.

HJ: Je peux pas faire plus gênant pour Tyler et Marah x) j'espère que ça ira !




© Gasmask

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Mar 6 Oct - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Ven 2 Oct - 23:00


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov



Tyler Waterfield → « Miaou! », laissa échapper Tyler par son propre étonnement.

Marah Darshkov → « Allez vient petit minet, n’est pas peur. », disait la jeune femme approchant ses bras de part et d’autre du petit corps frêle.

Merde, merde et merde. La femme chuchotait vraiment trop bas pour que Tyler comprenne ses intentions ce qui mettait le jeune matou sur ses gardes. Cette femme aux yeux verts venait de le prendre dans ses bras, le sourire aux lèvres. Pour l’animal, il espérait de loin qu’elle le lâche le plus rapidement possible, question qu’il puisse retourner chez lui et oublier cette situation qui commençait à rendre mal alaise Tyler.
Ensemble, ou plutôt Marah qui menait la marche avec le Tyler sous sa forme de chat entre ses bras, ils s’engageaient en remontant la rue que la femme avait prise. Tyler n’avait aucune idée de l’endroit où ils allaient. La seule chose qu’il savait c’était que la jeune femme qui l’avait recueilli ne lui voulait pas de mal. C’était la moindre des choses. Durant le chemin, Tyler s’attarda sur une nouvelle tactique, il enchaîna donc des miaulements déplorant le fait de ne plus être sur le sol puis, pris sur son petit visage une expression apeurée espérant un peu de compassion de la femme. Effectivement, de la compassion, il n’était plus sur le point d’en manquer.

Marah Darshkov → « Calme toi, je vais te relâcher dès que tu auras repris des forces… tu m’as l’air épuisé, et surtout mal en point. », dis Marah à l’intention de la minuscule bête noire.

Elle n’avait pas tort, Tyler était énormément fatigué en raison de ces tentatives qui nécessitaient chacune une concentration sans faille. Son énergie se brulait plus vite ainsi. De même, le matou était mal en point. L’énorme plaie à sa cuisse qui l’accompagne sous n’importe quelle forme avait gardé les petits fils qui aidaient à la cicatrisation, mais cela ne retirait en aucun cas le mal qu’elle lui faisait. Pour ce qui est de l’entaille sur le long du flanc, elle s’était plutôt bien cicatrisée. Marah avait pitié de Tyler, aurait-elle surement moins pitiés lorsqu’elle verrait que ce petit chat sauvage n’est qu’un simple mutant. Un simple mutant, peut-être qu’elle prendrait des mots beaucoup plus durs et méchants à la suite de cette découverte. La promenade prenait énormément de temps, mais elle fut mise fin lorsque la jeune femme qui tenait Tyler fit quelques pas à l’intérieur d’un immeuble. L’appartement semblait plutôt grand vu de la taille d’un matou court sur pattes. Justement, ces courtes pattes musculeuses vinrent se poser sur une couverture qui était posée sur le canapé. Marah s’éloignait lentement gardant toujours son regard rivé sur Tyler qui s’imaginait un plan pour sortir d’ici, par une fenêtre principalement. Les yeux bleutés du chat se posaient durement sur les mains de Marah qui semblait tenir une trousse de premier soin. Allait-elle montrer à un vétérinaire comme soigner un chat? C’est un peu ironique, pensait le matou. Le museau ainsi que les autres traits de son visage se plissèrent lorsqu’il fut à nouveau transporté, cette fois-ci, du canapé aux genoux de Marah. Simultanément, la femme préparait l’antiseptique et la compresse de même que son autre main passait de temps en temps sur le pelage noir du matou.
Cette situation devenait de plus en plus gênante pour Tyler qui se faisait flatter sans arrêt. La situation allait surement s’amplifier de moments gênants, surtout lorsqu’il allait reprendre sa forme humaine. Mais… Surtout lorsqu’il allait reprendre sa forme humaine, nu.

Marah Darshkov → « Ne t’inquiète pas, ça ne pique pas, j'en ai pour quelques secondes et tu pourras faire un petit tour dans l’appartement tranquillement »

Il savait qu’elle avait raison. Ce genre d’antiseptique était l’un des meilleurs qui se vendait en pharmacie. L’un des meilleurs pour les humains. Tyler n’avait pas l’habitude d’utiliser des produits destinés aux humains sur des animaux, mais ça ne devait pas être si différent. Pour retarder la fin de sa métamorphose ainsi pour simuler qu’il n’avait plus l’envie de partir, Tyler se coucha sur les genoux de Marah qui entamait la désinfection avec la compresse et l’antiseptique. L’antiseptique qui s’étalait sur la plaie lui fit un léger frissonnement dût au froid de celle-ci. La douleur partait lentement, comme si l’antiseptique avait su geler la douleur. Les habitudes des chats commençaient à s’incruster et à se mélanger à celle de Tyler qui fut poussé par une pulsion à passer un coup de langue sur sa l’une de ses pattes avant. Il fit même un long ronronnement qui le surprit lui-aussi. La fausse vétérinaire eut finit son opération désinfection et s’éloigna pour aller ranger la trousse dans la trousse dans une salle une un peu lui loin.
C’était le moment! Tyler devait reprendre forme le plus rapidement possible avant qu’elle revienne. Il fit un bond sur le plancher et se concentra sur lui-même. Ça y est, la métamorphose se mettait fin, elle se mettait fin au même moment que Marah entra dans le salon. Eh merde, elle venait de voir le matou noir prendre sa forme humaine. Comme un 2 pour le prix d’un, elle apercevait en conséquent le fessier de Tyler. Il enroula donc le plus rapidement la couverture qui couvrait le canapé autour de sa taille. Il tourna la tête devant cette scène de malaise ultime. Aucun autre mot ne réussit à sortir.

Tyler Waterfield → « Salut… », se contenta de dire en lui envoyant un sourire gêné.

Tyler passa sa main dans ses cheveux plongeant son regard dans une des fenêtres pour fuir du mieux qu’il peut se moment troublant.

Tyler Waterfield → « Aurais-tu des vêtements à me donner… des vêtements masculins plus précisément? S’il-te-plait… », essaya Tyler à l’attention de Marah.

Tyler redescendit sa main à sa taille pour aider son autre main à tenir la couverture qui cachait ses parties intimes. Il serra la couverture aux extrémités fit un tour puis entra l’autre extrémité dessous pour qu’elle tienne par elle-même. Dans la maison, l’air ambiant était plus froid. On y serait bien uniquement si on y avait des vêtements sur le dos. L’abdomen et le dos de Tyler frissonnait légèrement, presque invisible.



1015 mots.

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Dim 4 Oct - 21:29

Ben nice, little cat
Feat Tyler



Revenir de la salle de bain pour ranger la trousse de premier secours et tombez-nez à nez avec une séduisante paire de fesses. J’écarquillais les yeux, surprise, étonné…charmé ? par ce fessier musclé. Je secouai la tête alors que le jeune homme tentait de se couvrir en toute hâte. Je haussai un sourcil. Si j’avais été une jeune femme « ordinaire » j’aurais eu tendance à hurler mais vu la situation et ce que je savais, je reconsidérais la chose, essayant de remettre les choses dans leurs contextes. Chat. Disparu. Homme. Paire de fesses…Musculature de rêve… abdominaux en béton…

J’avais conscience de m’égarer, mais peu importe, actuellement je semblais être dans un état second. Comme déconnecté de la réalité. « C’est Noël avant l’heure… » murmurais-je probablement sans m’en rendre compte, ouvrant, fermant la bouche, essayant de me remettre de mes émotions - oui dans l’état actuel des choses, j’étais quelque peu perturbé- Je m’appuyais machinalement contre le chambranle de la porte se sourire parfaitement idiot sur le visage qui ne voulait vraisemblablement plus me quitter.

Des secondes, peut-être même voire des minutes, je refis surface, essayant de me concentré sur autre chose que l’apollon qui se trouvait devant moi. Était-ce mes hormones ? Peut-être … avec tout ce qui s'était passer la semaine dernière, je ne m’étonnait plus de rien. Je secouai la tête alors qu'il s’était mis à me parler, débitant des mots à peine audible pour mon oreille. « Salut… » Me dit-il, alors que je sentais peu à peu ses émotions venir à moi. Je compris à cet instant qu’il était comme moi. Je me retins de rire vu le ridicule de la situation. Un mutant, un homme, un moléculaire, nu dans mon salon. Seigneur qui devais-je remercier pour cette superbe et attrayant cadeau ? Ce n’était pas encore mon anniversaire. Roman ne m’aurait jamais offert ce cadeau, ça c’était certains. « Oui...salut… toi »

Je penchais la tête d’un côté, restant à une distance raisonnable, je me surprit à l'observer, ne pouvant m'empêcher d'entré une fraction de seconde dans sa tête. Je compris alors rapidement qu’il souhaitait passer par la fenêtre dans l’espoir de disparaître aussi vite qu’il était arrivé. Dire que je l’avais pris dans mes bras, l’avait … « caressé » dans le sens du poil. C’était complètement incongru comme situation. « Personnellement j’opterai pour la porte. Tu aurais sans doute moins de risques de te casser une « patte » ou autre chose... Fini-je par dire me mordillant la lèvre distraitement. Il était visiblement gêné et il y avait de quoi. Fin pour lui. Moi je trouvais que ma journée avait pris une tournure assez chouette. « Aurais-tu des vêtements à me donner… des vêtements masculins plus précisément ? S’il te plaît…

Finalement la situation devenait de plus en plus amusante. « Pas sûre que je veuille accéder à ta requête… la vue est plutôt agréable » Avais-je pensé tout haut sans m’en rendre compte. Lorsque soudain, je compris la gaffe que je venais de faire. A ce rythme, j’allais le faire fuir le pauvre garçon. » Désolé…je plaisantais, euh… bien sûre attend, mon frère doit avoir deux, trois trucs dans sa chambre, je revient » Il me fallut que quelques secondes pour revenir les mains pleines avec le nécessaire. Je lui déposais sur l’accoudoir du canapé - non s’en jeté un dernier rapide coup d’oeil, pour revenir rapidement à ma place, faisant mine de regarder ailleurs. « Alors…comme ça tu es un moléculaire-métamorphe… intéressant… tu fais souvent ce genre de chose aux filles que tu viens tout juste de rencontrer ? Non parce que… si c’est ta méthode pour draguer c’est assez… direct. Pas que j’apprécie pas non. Mais voilà. Il y a les préliminaires avant tout de même. »





© Gasmask

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Mar 6 Oct - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Lun 5 Oct - 2:05


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov



Les yeux de la femme semblaient apprécier ce qu’elle voyait. Pourtant, Tyler ne faisait pas énormément preuve de pudeur. Son corps ne le gênait pas du tout, même qu’il en était fier. Il l’avait durement travaillé à la maison, en évitant pour la plupart du temps les centres de musculation. Dans sa chambre, Tyler s’était même installé un crochet ainsi qu’une barre latérale pour se soulever. Depuis que les évènements qui le mettaient en danger commencèrent à débouler très rapidement, Tyler s’était remis à prendre soin de sa forme physique. Cette situation plaisait tout de même à Tyler. L’égo de Tyler se ravissait de savoir qu’il plaisait à un bien grand nombre de femme. Ce qui rendait Charlie beaucoup plus attrayante à ses yeux, c’était qu’elle, elle n’était pas que tombée amoureuse de son physique. Elle était tombée amoureuse pour ce qu’il était et ça le comblait.

Marah Darshkov → « Oui...salut… toi », adressait Marah à Tyler, le regard examinant chaque muscles du métamorphe.

Le métamorphe envisageait quitter les lieux, cela, immédiatement après avoir récupéré des vêtements pour partir. Sa tête, enfin son esprit, était toujours en transition entre celui du matou et de l’humain. Son regard se posa à nouveau sur la fenêtre de l’appartement et l’idée de sortir par celle-ci lui repris. Il fixa son corps qui n’était plus du tout agile et regretta même d’avoir pensé à cet idée.

Marah Darshkov → « Personnellement j’opterai pour la porte. Tu aurais sans doute moins de risques de te casser une ‘’patte’’ », répondis Marah tout bonnement.

Ces deux petites phrases vinrent percuter le cerveau de Tyler qui ne comprenait plus rien. Ces deux petites phrases venaient de le troubler profondément. C’était assez spécial avait pensé Tyler. C’était comme si Charlie était tout près d’eux et soufflait à la femme ce que Tyler pensait. Il regarda stupidement pour voir si elle était réellement là. Négatif, ce n’était qu’une stupide théorie. Pourrait-il exister une autre femme avec le même pouvoir que Charlie? Bien sûr que non, pourquoi Kanatrix auraient-ils reproduit un pouvoir exactement pareil chez deux personnes? Ce serait bête. Et puis, Marah n’avait pas touché Tyler, même pas une minime partielle de peau lorsqu’il avait pensé à son évasion.

Tyler Waterfield → « Aurais-tu des vêtements à me donner… des vêtements masculins plus précisément ? S’il te plaît… », questionnait Tyler en oubliant l’évènement précédent.

Marah Darshkov → « Pas sûre que je veuille accéder à ta requête… la vue est plutôt agréable », avait laissé échapper Marah qui semblait regretté d’avoir prononcé ces paroles à voix haute.

Quel commentaire!  Avec ce genre de commentaire, Tyler commençait à en y oublier sa gêne qui l’accompagnait depuis le début de leur rencontre. Même que ce commentaire flattait son égo dans le bon sens du poil, si on peut se permettre d’y ajouter un peu d’humour.

Tyler Waterfield → « Merci ! », lâcha Tyler qui laissait parler son estime de soi.

Tyler Waterfield → « Désolé de mettre fin à ma nudité qui n’était pas prévue, mais il commence à faire froid et mon corps me le fait savoir. », se reprit-il un sourire narquois aux lèvres aussi rapidement que le remerciement.

Marah Darshkov → « Désolé…je plaisantais, euh… bien sûre attend, mon frère doit avoir deux, trois trucs dans sa chambre, je reviens », répondit Marah étant un peu malaisée par ses paroles qu’elle avait laissées sortir.

Marah fit demi-tour et partie quelques instants. Tyler profita des quelques secondes, puisque la femme eut fait vite, pour observer le bel appartement qu’elle détenait. Comme écrit plus haut, elle revint rapidement avec des vêtements sous le bras. Elle les déposa sur le canapé et tourna le regard. Le métamorphe fit la moitié d’un tour sur lui-même pour uniquement dévoiler son dos sculpté à la femme. Il commença par enfiler le t-shirt puis entama le bas. Ce fut la partie plus compliqué, à vrai dire. Il faisait plus que deux choses à la fois et en perdait un peu le fil. Tenir la couverture, enfiler les vêtements sous celle-ci et répondre aux questions de Marah lui fit prendre plus de temps qu’à l’habitude.

Marah Darshkov → « Alors…comme ça tu es un moléculaire-métamorphe… intéressant… tu fais souvent ce genre de chose aux filles que tu viens tout juste de rencontrer ? Non parce que… si c’est ta méthode pour draguer c’est assez… direct. Pas que je n’apprécie pas non. Mais voilà. Il y a les préliminaires avant tout de même. », dit Marah en s’intéressant sur le cas de Tyler.

Tyler Waterfield → « Hmm… Ouu-ouais, en quel-quelque sorte. Molé-Moléculaire-métamorphe chez les animaux plutôt. Un peu comme le même principe qu’un Ly-Lycanthrope, mais pour tous les animaux. Un lycanthrope, c’est un loup-garou. », tentait de répondre Tyler puisqu’il était en train d’enfiler le sous-vêtement simultanément.

Tyler Waterfield → « C’est pas l’une de mes méthodes de drague courante. Je n’ai même pas eu besoin de l’utiliser pour ma copine, Cha-Charlie. Je lui ai bien montré, mais plus tard dans-dans une soirée. Puis, je crois que malgré mon corps durement travaillé à la maison, voir un chat se transformer en humain me fait perdre tout mon charme. », continuait Tyler un grand et beau sourire malin sur le visage.

« Ziiiiiiiiiiiipppppp! », termina le jeans que le métamorphe venait de se mettre.

Marah semblait en connaitre beaucoup pour ne pas s’être affolée et pour s’avoir ce qu’était réellement Tyler. Elle était peut-être comme lui, ou bien elle était plutôt comme Ray, une soldate de l’ASG.

Tyler Waterfield → « En passant, je m’appelle Tyler Watefield. J’ai 25 ans, je ne suis plus célibataire depuis peu et ce de même comblé par cette même femme nommée Charlie. Puis, je suis vétérinaire à temps-plein et matou à temps-partiel. Voilà, pour ma part. Des petites présentations rapides pour pouvoir sauter aux choses sérieuses. Toi, tu pourrais m’expliquer un peu qui tu es et ce que tu es? Enfin, puisque tu en connais autant sur les mutants, tu dois bien avoir un lien avec eux. », questionna Tyler à son tour.

Les vêtements que le métamorphe avaient fini de se mettre sur le dos était tout juste à sa taille, mais légèrement serré. On pouvait facilement y voir les traits de ses pectoraux et de ses abdominaux par-dessus le t-shirt. Cela devait aussi plaire à la jeune femme, mais beaucoup moins que la version nu de l’homme.




1038 mots / Déjà calculé dans mes points

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Ven 9 Oct - 11:00

Ben nice, little cat
Feat Tyler



« Hmm… Ouu-ouais, en quelque en quelle sorte. Molé -Moléculaire métamorphe chez les animaux plutôt. Un peu comme le même principe qu’un Ly-Lycanthrope, mais pour tous les animaux. Un lycanthrope, c’est un loup-garou. » Tentait-il de m’expliquer alors qu’au fur et à mesure qu’il se perdait dans ses explications je fronçais les sourcils. « Oui fin… un moléculaire quoi, tu changes de forme quoi. Super-intéressant et… tu dois être spécialisé dans les animaux non ? Tu m’as l’air d'en connaître un rayon ».

Appuyer sur le chambranle de la porte, je tentais de résister de jeter un dernier petit coup d’oeil. Après tout le but n’était pas de le faire fuir, mais de jugé s’il était digne de confiance ou s’il fallait que je prenne des mesures radicale. « Ce n'est pas l’une de mes méthodes de draguecourantes. Je n’ai même pas eu besoin de l’utiliser pour ma copine,Cha-Charlie. Je lui ai bien montré, mais plus tard dans dans une soirée. Puis, je crois que malgré mon corps durement travaillé à la maison, voir un chat se transformer en humain me fait perdre tout mon charme. » continuait le jeune homme arborant un grand et beau sourire.

Perdue dans mes pensées, il continuer à débiter des paroles, que je n’écoutais que d’une oreille distraite jusqu’au moment où un nom attira mon attention. Le nom de Charlie. Attendez une minute … Charlie ? Anderson ? MA Charlie ? Je fronçais les sourcils de nouveau, cette fois-ci je décidais qu’il était temps que je me retourne pour connaître la fin de mot de l’histoire. attends une minute… quoi ? » S’il s’avérait bien qu’il était la Tyler de Ma Charlie... Décidément, le monde était petit. Combien de chance pour que je tombe accidentellement sur le copain de mon amie ? et sous sa forme animale en plus ? À Washington DC ?

Je m’approchai de lui m’installant sur le fauteuil en face, encore un peu plus intéressé par toute cette histoire. La journée avait relativement bien commencé mais là… c’était juste… en fait il n’y avait pas de mot. « Ho non t’en fais pas pour ça, tu es séduisant aussi bien en chat qu’en être humain. Par contre…ce qui m’interpelle c’est le nom que tu as dit: Charlie… ce ne serait pas… Charlie Anderson par hasard ? » Demandai-je curieuse.

La suite me sembla plutôt prometteur, je n’eus pas besoin d’entrée une nouvelle fois dans sa tête pour en connaître davantage. Au fur et à mesure qu’il se présentait, mon sourire s’élargit, j’avais envie de rire, mais je tentais de me retenir. Il avait l’air plutôt joviale comme garçon. Un peu comme Charlie. Finalement tous les deux s’étaient bien trouvé. « en passant, je m’appelle Tyler Watefield. J’ai 25 ans, je ne suis plus célibataire depuis peu et ce de même comblé par cette même femme nommée Charlie. Puis, je suis vétérinaire à temps plein et matou à temps partiel. Voilà, pour ma part. Des petites présentations rapides pour pouvoir sauter aux choses sérieuses. Toi, tu pourrais m’expliquer un peu qui tu es et ce que tu es ? Enfin, puisque tu en connais autant sur les mutants, tu dois bien avoir un lien avec eux. »

Mon visage s’éclaira. J’avais vu juste, il était vétérinaire. C’était évident après tout, moi-même adorant les bêtes je n’en connaissais pas tant. Puis vint mon tour, je me pinça légèrement les lèvres. Devrais-je prendre le risque de lui dévoiler ma véritable identité ? « Une minute… veux-tu ? » Après quelques secondes d'hésitation je décidais de suivre mon instinct, un faible sourire sur le visage j’entrais rapidement dans sa tête. Une douce chaleur m’envahit alors que je m’étais levé vers lui, croisant son regard. Plongeant mes yeux dans les siens, comme aspirait dans son esprit, j’examinais rapidement sa mémoire, mon coeur s’accélérer légèrement tandis que des brides de souvenirs vinrent par rafales..Satisfaite après quelques secondes je revins à moi. Le scrutant de mes prunelles vertes « désolé juste une précaution… au fil du temps je suis devenue un peu parano. J’espère que tu comprends ? »

Je fermais les yeux un instant, me massant les tempes, l’utilisation de mon pouvoir était toujours assez « hardcore » lorsque je prenais possession momentanément d’un esprit, mais malgré cela je devais être plus prudente, avec l’ASG et le hacker qui rôdé, on ne pouvait plus ce fier à qui que ce soit. Je lui tendis la main tout en me présentant en enchainant comme lui. Pour faire cours Marah Darshkov, 25 ans, pass mental. J’ai un jumeau Roman qui me casse les pieds mais que j’aime profondément et… Charlie est une amie à moi. Je m’approchai encore un peu plus de lui, parlant à présent à voix basse « et nous avons quasi le même pouvoir, d'où le fait que j’ai deviné certaines choses te concernant. » Fini-je par lui dire avec un petit clin d’oeil, reprenant une distance raisonnable « En tout cas, ravi de mettre enfin un visage sur le cher et tendre de ma rouquine.  » Je pris soudain un air faussement sérieux, levant un petit sourcil. « En sachant cela, je ne peux que t’avertir, que si tu as le malheur de lui briser le coeur, il se pourrait qu'il t'arrives deux ou trois bricoles… J’espère que tu en es conscient ? »




© Gasmask

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Dim 11 Oct - 2:53


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov



Marah Darshkov → « Une minute… veux-tu ? », questionna Marah sans attendre la réponse.

Une minute de plus ou de moins, en ce moment, ça ne changerait rien. Après tout, Tyler n’était pas pressé, il avait rien prévu en cette belle journée. Charlie travaillait et Tyler ne voulait pas paraître comme un dépendant affectif, malgré qu’être en la présence de la rouquine lui faisait perdre du poids. Léger comme une plume, il devenait.
Une seule idée lui venait en tête lorsqu’il vit le regard sérieusement concentré de Marah profondément plongé dans le sien.

Tyler Waterfield → « Mais à quoi qu’elle joue…? », pensait-il se grattant le coup un peu troublé.

Marah Darshkov → « Désolé juste une précaution… au fil du temps je suis devenue un peu parano. J’espère que tu comprends ? », répondit soudainement Marah à la question que Tyler avait pensé.

À quoi jouait la femme aux prunelles verdâtres. Tout ce qu’elle trouvait à dire rendait le pauvre cerveau de Tyler, qui habituellement est riche en connaissances, troublé. Bref, Tyler comprenait très bien les raisons qui auraient poussé Marah à être aussi parano. Ce n’était pas nécessaire d’avoir le même pouvoir que sa copine pour le savoir. L’ASG s’acharnait sur le cas de TOUT les mutants. Aucun d’entre eux n’était présentement à l’abri. Or, Marah approcha ses mains de ses tempes massant ainsi celles-ci. Tyler ne lui avait pourtant pas donné des calculs mathématiques de haut degré pour lui faire un aussi grand mal de tête. Charlie était la seule femme qu’il connaissait dont d’aussi gros maux de tête pouvait lui prendre. Cependant, ces maux de tête étaient reliés à son pouvoir.

Marah Darshkov → « Pour faire cours Marah Darshkov, 25 ans, pass mental. J’ai un jumeau Roman qui me casse les pieds mais que j’aime profondément et… Charlie est une amie à moi. », dit-elle en s’approchant encore un peu plus de Tyler. « Et nous avons quasi le même pouvoir, d'où le fait que j’ai deviné certaines choses te concernant. » Finit par dire la jeune femme avec un petit clin d’oeil, reprenant une distance raisonnable « En tout cas, ravi de mettre enfin un visage sur le cher et tendre de ma rouquine.  »

Tout pris soudainement un sens dans la tête de Tyler; l’arrêt si soudain de Marah, ses explications incompréhensives, le mal de tête qui avait pris à Marah en un seul coup…

Tyler Waterfield → « Ça explique tout… Ne t’en fait pas pour ta paranoïa, l’ASG est sur le dos de nous tous. Moi et Charlie avons été en confrontation plus d’une fois avec eux. », répondit-il avec un sourire même si les évènements n’étaient pas réellement joyeux.

Étaient-ils obligés de voir tout au négatif? Il avait plusieurs points positifs dans sa vie et Tyler refusait de s’attarder sur les mauvais. Malgré l’ASG, il appréciait sa vie et les rencontres qu’il avait faites.

Marah Darshkov → « En sachant cela, je ne peux que t’avertir, que si tu as le malheur de lui briser le coeur, il se pourrait qu'il t'arrives deux ou trois bricoles… J’espère que tu en es conscient ? », dit Marah avec un sourcil levé, prenant une allure plus ou moins sérieuse.

Tyler Waterfield → « Deux ou trois bricoles, juste ça? », dit-il en rigolant.

Tyler Waterfield → « Même moi, j’arriverais à me faire plus mal. Si j’étais sadomaso, quoi. Et puis, j’ai déjà eu pire que deux ou trois bricoles comme tu le dis. », finit Tyler en levant son chandail pour lui montrer l’énorme entaille rougit qui parcourait le long de son flanc.

Tyler s’amusait énormément à répondre stupidement à la pass-mentale qui était devant lui. C’était que pour détendre l’atmosphère.

Tyler Waterfield → « Plus sérieusement, je n’ai pas l’intention de lui faire mal. Même si elle me blesse en premier. Je l’aime et c’est comme ça. Quand on aime quelqu’un réellement, on ne peut même pas s’imaginer lui faire du mal, que ce soit en retour ou tout simplement par pulsion ou vengeance. », se reprit-il avec des traits sur son visage qui justifiait sa franchise.

Tyler se rappella brusquement les évènements qui dataient. Il s’était promis à lui-même et à Charlie qu’il n’y repenserait plus. C’était beaucoup trop difficile. L’enlèvement de Charlie qu’Alexis Ray Clarkson avait préparé qui avait tombé à l’eau grâce à Tyler. Pourtant, encore hanté par l’idée de ne pas avoir assez protégé Charlie, Tyler s’en voulait de ne pas avoir agis plus vite pour épargner les blessures qu’elle avait eues. Il lui avait fait du mal, dans cette situation. En fait, indirectement, il lui avait fait du mal. Tyler secoua la tête pour chasser ces idées comme fait un vieux matou avant de s’écraser au sol. Tyler et Charlie ne s’en voulaient plus. Ils se l’étaient dit le grand soir.
Tyler s’assit rapidement sur l’un des sofas/canapés qui étaient devant celui où Marah était assise. Ses chaussures neuves se chevauchaient et ses mains se fermaient en boule, les doigts d’une main dans les creux de l’autre.

Tyler Waterfield → « Je crois même que Charlie m’ait parlé de toi, mais sans prononcé ton nom. Vous vous entrainez ensemble à ce qu’elle m’a dit. Charlie et moi avons récemment parlé de s’entrainer physiquement ainsi qu’entrainer ce qui nous rend différent, nos pouvoirs. », parla Tyler.

Ses mains propres qui étaient toujours collées ensembles se rapprochèrent au niveau de sa bouche, lui donnant l’air pensif.

Tyler Waterfield → « Justement, lorsque tu m’as repéré et pris dans tes bras le petit matou que j’étais tout à l’heure, je m’entrainais à isoler ma mutation. Je désirais m’approprier la vision du chat. À la base, mon pouvoir se résume à me transformer entièrement en un unique animal. Cependant, j’espère pouvoir isoler par exemple des griffes de lion ou une vision de chat sans me métamorphoser complètement. C’est possible, j’y suis arrivé, mais pas longtemps. »

La discussion que Tyler avait avec Marah lui faisait du bien. Depuis qu’il était chassé par l’ASG, Tyler ne parlait plus à de nombreuses personnes. Lui qui à l’habitude donne de ses nouvelles à ses vieilles connaissances à chaque semaine ne faisait plus rien de cela. Désormais, sa liste d’amis ou en fait son cercle d’amis devaient maintenant se mettre dans un régime contenant que des mutants. Pour sa sécurité et celle des autres.

Tyler Waterfield → « Marah, tu as déjà eu de mésaventures avec l’ASG, toi? », finit-il avec cette question.


1046 mots. mois d'octobre

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Dim 25 Oct - 17:23



Be nice, little cat
Marah Darshkov et Tyler Waterfield


« Ça explique tout… Ne t’en fais pas pour ta paranoïa, l’ASG est sur le dos de nous tous. Moi et Charlie avons été en confrontation plus d’une fois avec eux. » Répondit-il avec un petit sourire faussé.  « Je sais… nous sommes tous dans le même cas. Tu comprends donc, pourquoi je suis aussi méfiante avec les étrangers ? » Je finis par me masser les tempes reprenant peu à peu mes esprits. « Deux ou trois bricoles, juste ça? » Dit-il en rigolant. Je haussai un sourcil, gardant mon air sérieux sur le visage. Je plongeais mes prunelles dans les siennes, soutenant son regard sans sourcillé.  « Crois-moi je ne plaisante jamais avec ces choses-là. Charlie, elle est sacrée.».

Par le passé, un certain jeune homme du nom de Cami ne s’était pas gêné pour brisé mon coeur, je savais donc exactement ce que nous pouvions ressentir. Cette impression que tout s’écroule autour de vous, le coeur qui se serre et cette envie de pleurer continuelle. Je ne souhaitais sincèrement à personne de vivre ça. Vous allez, peut-être me dire que j’exagère, mais lorsque nous tombons véritablement amoureux de quelqu’un et que cette personne vous trahis, je peux vous dire que ça fait mal.  « Même moi, j’arriverais à me faire plus mal. Si j’étais sadomaso, quoi. Et puis, j’ai déjà eu pire que deux ou trois bricoles comme tu le dis. » Finit -il en levant son chandail pour me montrer l’énorme entaille rougit qui parcourait le long de son flanc.

Partant d’un petit rire cristallin je repris immédiatement mon petit air sérieux. « Ho mais mon cher Tyler, ce n’est pas ce genre d’entaille que je vais te faire… en général chez moi c’est beaucoup plus radical. » Je marquai une légère pause, espérant ainsi avoir un peu plus d’impact dans mes paroles.  « Tu dois avoir l’habitude, toi qui est vétérinaire… Pour te donner un petit aperçu de ce que je prévois, si tu oses faire du mal à Charlie : Tu pourras dire adieux à tes bijoux de famille. Et je suis sérieuse ! »  « Plus sérieusement, je n’ai pas l’intention de lui faire mal. Même si elle me blesse en premier. Je l’aime et c’est comme ça. Quand on aime quelqu’un réellement, on ne peut même pas s’imaginer lui faire du mal, que ce soit en retour ou tout simplement par pulsion ou vengeance. » se reprit-il avec des traits sur son visage qui justifiait sa franchise. Je croisais mes bras sous ma poitrine le jaugeant un instant. « Je préfère ça ! mais je persiste dans mon idée, je te tiens à l’oeil. » J’étais assez protectrice envers les gens que j’aimais. Roman pouvait vous le confirmer, j’avais cette habitude presque maladive de surprotéger les gens que j’aimais le plus. Alors, parfois, j’avoue que je pouvais sembler un peu  trop « brute, directe » mais c’était pour la bonne cause.

 « Je crois même que Charlie m’ait parlé de toi, mais sans prononcer ton nom. Vous vous entrainez ensemble à ce qu’elle m’a dit. Charlie et moi avons récemment parlé de s’entrainer physiquement ainsi qu’entrainer ce qui nous rend différents, nos pouvoirs. » Un petit sourire vint s’installer de nouveau sur mon visage. En effet nous allions bientôt commençait l’entrainement. Il était temps que nous commençons à apprendre à nous défendre.  « Oui en effet, c’est bien ça. J’ai demandé à Charlie, si elle souhait prendre des cours avec moi d’autodéfense. Je pense qu’il est temps pour nous d’arrêter de nous voiler la face. On a beaucoup trop tendance à se reposer sur nos pouvoirs. Je pense que tu seras d’accord avec moi sur ce point. Sans nos pouvoirs, nous sommes à leur merçi.»

Il avait joint ses mains vers sa bouche, l’air pensif, je fronçais les sourcils.
« Justement, lorsque tu m’as repéré et pris dans tes bras le petit matou que j’étais tout à l’heure, je m’entrainais à isoler ma mutation. Je désirais m’approprier la vision du chat. À la base, mon pouvoir se résume à me transformer entièrement en un unique animal. Cependant, j’espère pouvoir isoler par exemple des griffes de lion ou une vision de chat sans me métamorphoser complètement. C’est possible, j’y suis arrivé, mais pas longtemps. » « En effet ce serait un avantage conséquent lors d’une attaque et…. tu n’as pas des sortes de crises parfois, lorsque tu utilises ton pouvoir à plein puissance ? Je sais que moi, parfois, ça devient ingérable. Ma vue devient floue, mes mains se mettent à trembler, mes jambes, tout mon corps, comme des convulsions. Puis en général je finis par terre inconsciente. C’est assez…. éprouvant. »

« Marah, tu as déjà eu des mésaventures avec l’ASG, toi? » Un haussement de sourcils bref. Je pinçais légèrement les lèvres, contrarié. Voilà plusieurs semaines que nous avions l’ASG sur nos talons, guettant le moindre de nos faits et geste. Charlie m’avait vaguement parlé de sa mésaventure avec les agents de l’ASG. Elle avait eu peur de retourné à Kanatrix, et moi…. c’était pire. Depuis l’attaque de Néron j’étais sans cesse en train de surveiller mes arrières, de me retourné dans la rue. Par simple peur.

Roman et moi avions rapidement jeté un coup d’oeil sur les avis de recherche lancés par la police de Washington DC et autant le dire tout de suite nous étions dans de très mauvaises postures. Les disparitions de ces dernières semaines venaient de doublé, voir triplé. Des gens disparaissaient de la surface sans qu’on ne les revoit. Et le pire dans tout ça, c’est que l’ASG faisait admirablement bien leur boulot. Ils ne laissaient aucune trace de leur passage.  « Oui, il y a quelque temps, une vieille connaissance, la personne qui nous a emmenés, mon frère et moi à Kanatrix quand on avait seize ans. Il m’attendait sagement sur mon lieu de travail. J’ai utilisé mon pouvoir sur lui et disons… qu’il l’a très mal pris. Résultat je me suis prise une balle. Heureusement mon frère est arrivé pour me sortir de là. »

Spoiler:
 




electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Sam 31 Oct - 22:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Lun 26 Oct - 3:19


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov



Dans tous les dires que Marah entreprenaient, on voyait à quel point elle tient au gens qu’elle aime. Tyler commençait à bien apprécier ce côté protecteur de Marah. C’est ce genre d’ami qu’il lui faut, surtout ces temps-ci. À vrai dire, la relation que Marah et Charlie avait ressemblait à une relation d’amitié que Tyler avait bâti depuis son jeune âge avec son meilleur ami, Neal. C’était une amitié forte qui n’avait jamais baissé les bras.

Tyler Waterfield → « Justement, lorsque tu m’as repéré et pris dans tes bras le petit matou que j’étais tout à l’heure, je m’entrainais à isoler ma mutation. Je désirais m’approprier la vision du chat. À la base, mon pouvoir se résume à me transformer entièrement en un unique animal. Cependant, j’espère pouvoir isoler par exemple des griffes de lion ou une vision de chat sans me métamorphoser complètement. C’est possible, j’y suis arrivé, mais pas longtemps. », avait dit Tyler.

Après tout, peut-être que Tyler, Charlie et Marah n’étaient pas les seuls mutants à s’entrainer durement pour pouvoir contrer l’ASG et leurs attaques surprises. Combien de mutants existe-t-il? La fameuse liste noire ne doit surement pas inclure tous les mutants, il devrait bien en avoir qui ont totalement disparu ou déménager de pays et même de continents… Tyler avait déjà songé à cette pratique pour fuir le problème, mais cela envisageait de laisser les autres comme lui dans la merde et de quitter Charlie qui n’aurait probablement jamais voulu quitter la ville.

Marah Darshkov → « En effet ce serait un avantage conséquent lors d’une attaque et…. tu n’as pas des sortes de crises parfois, lorsque tu utilises ton pouvoir à plein puissance ? Je sais que moi, parfois, ça devient ingérable. Ma vue devient floue, mes mains se mettent à trembler, mes jambes, tout mon corps, comme des convulsions. Puis en général je finis par terre inconsciente. C’est assez…. éprouvant. »

Tyler n’avait jamais eu de crises intenses lorsqu’il utilisait son pouvoir puisqu’il n’avait jamais utilisé son pouvoir à pleine puissance… Il n’arrivait tout simplement pas à isoler la mutation par partie du corps à cause d’un problème de concentration. Et puisque cette métamorphose n’est pas la capacité maximale de son pouvoir… quelle est la vraie force de son don?

Tyler Waterfield → « Bah, j’ai des petits maux de tête ainsi que la fatigue qui me surprend à chaque fois. C’est douloureux, mais je suis capable d’ignorer ces symptômes un court instant… En tout cas, c’est moins intense que les tiens, dit Tyler en réfléchissant à une hypothèse. Je crois que je n’ai tout simplement jamais utilisé mon pouvoir à sa pleine puissance. »

Tyler Waterfield → « Marah, tu as déjà eu des mésaventures avec l’ASG, toi? », questionnait Tyler à Marah.

Tyler parlait aisément. Le long moment cocasse qui s’était déroulé un peu plus tôt dans la journée avait carrément été oublié. La boule de poil qui était prise dans sa gorge avait fini par passer. Le métamorphe devenait de plus en plus à l’aise, mais pas comme il aurait voulu. On est toujours mieux dans ses propres vêtements que dans ceux des autres, pire dans ceux d’inconnus. Les traits de la pass-mental répondait déjà à la question de Tyler. Le visage de Marah s’était légèrement crispé. Elle ouvrit la bouche pour répondre.

Marah Darshkov → « Oui, il y a quelque temps, une vieille connaissance, la personne qui nous a emmenés, mon frère et moi à Kanatrix quand on avait seize ans. Il m’attendait sagement sur mon lieu de travail. J’ai utilisé mon pouvoir sur lui et disons… qu’il l’a très mal pris. Résultat je me suis prise une balle. Heureusement mon frère est arrivé pour me sortir de là. »

Tyler en déduit donc que le frère de Marah était comme lui et comme elle. Un mutant. De quel type était-il? Pour l’instant, ce ne le préoccupait pas plus qu’il le faut. Ça faisait un mutant de plus de son côté. La femme s’était quand même prit une balle à cause de son pouvoir, mais maintenant, elle semblait allez mieux. Un peu comme le métamorphe dont sa blessure le brulait de temps en temps.

Tyler Waterfield → « J’espère que cet homme est finalement hors de nous mettre en danger. Vous l’avez blessé… ou tuer?, dit-il assez durement qu’il se surprit lui-même. J’ai plus vraiment de pitié pour eux. Ils n’en ont même pas un peu sur nos cas. J’en ai épargné quelques-uns et je le regrette un peu maintenant. »

Tyler ne le regrettait pas totalement. Il avait beau avoir une moitié de lui qui s’imprégnait rapidement des instincts des animaux, mais il restait tout de même un humain. Un humain qui aime, qui déteste, qui vie et qui observe. Un humain qui a gardé sa capacité de subir de la compassion pour les autres. Quand il avait tué quelques-uns des soldats de l’ASG, c’était la première fois qu’il mettait fin à la vie de quelqu’un. ET ce n’était pas qu’une seule vie. Il avait même pensé que Charlie ne voudrait plus parlé à ce meurtrier métamorphe. Charlie ne lui en avait jamais voulu… Il l’avait sauvé.
Tyler secoua sa tête pour chasser ces pensées. Il appuya le poids de ses jambes contre le sol pour bien s’ancrer et écouter la réponse de Marah.

À la fin de cette réponse, un silence dans la pièce ce fut entendre. Probablement un deuxième malaise. Puis, soudainement, un gros gargouillement vint briser le léger silence.

Tyler Waterfield → « Est-ce que c’est mon ventre qui a fait ce bruit!?, dit Tyler étonné. Eh merde, ça te dit d’aller manger à quelques parts? Je suis affamé, mais si tu as quelques choses de prévu, j’y irai seul, je passerai chez moi puis je reviendrai rapporter les vêtements de ton frère. Tu lui diras merci de ma part.», finit-il en regardant ce qu’il portait sur son dos.

Tyler avait oublié de manger avant de sortir à midi. S’entrainé avait pris la priorité sur son repas. Son corps, ou plutôt son estomac, lui rappelait qu’il existait.

Tyler Waterfield → « Rentrer nu, à pied, chez moi… je n’aurais jamais espéré mieux.», dit-il le visage détendu.


1009 mots / octobre 2

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Dim 1 Nov - 12:43



Be nice, little cat
Marah Darshkov et Tyler Waterfield


« Bah, j’ai des petits maux de tête ainsi que la fatigue qui me surprend à chaque fois. C’est douloureux, mais je suis capable d’ignorer ces symptômes un court instant… En tout cas, c’est moins intense que les tiens  dit-il d’un air songeur, comme s’il réfléchissait. « Je crois que je n’ai tout simplement jamais utilisé mon pouvoir à sa pleine puissance. » Et c’est ce genre de réponse qui avait le don de me miner un peu plus le moral, de me posé des questions sur ce qu’il clochait chez moi et surtout… combien de temps il me restait à vivre.  « Ho. Et bien moi je n’ai même pas besoin de l’utiliser à pleine puissance pour que les crises apparaissent. Les symptômes semblent empirés d’eux-mêmes, de jour en jour. Je ne sais pas si Charlie te l’as dit, elle n’est pas trop pour, mais je suis obligé de prendre des médocs pour stabiliser momentanément mon A.D.N. Cette situation devient de plus en plus contraignante » Finis-je par lui avouer. En effet, cela faisait plusieurs mois qu’un nouveau symptôme était apparu. Désormais lorsqu’une crise commençait, je me mettais à saigner du nez - en plus de tous les autres symptômes qui venaient s’accumulait peu après. bien entendu, sinon ce serai trop facile.

Mes crises étaient apparu du jour au lendemain sans connaître la raison du pourquoi, du comment j’en étais arrivé là. Elles étaient apparut quelques années après ma sortie de Kanatrix Corporation. Vers mes seize ans et demi. À l'époque, je ne connaissais pas encore Anthelme, et c’est miraculeux petits cachets. Les crises étaient donc beaucoup plus forte et toujours un peu plus dure à maitriser. Parfois, elles duraient plusieurs jours sans qu’on ne puisse rien y faire. Roman était souvent en panique dès lors qu’il me voyait m’effondrer par terre, tremblant, mon pouvoir se retournant souvent contre moi, je passais un véritable calvaire.

« J’espère que cet homme est finalement hors de nous mettre en danger. Vous l’avez blessé… ou tuer ? (…) J’ai plus vraiment de pitié pour eux. Ils n’en ont même pas un peu sur nos cas. J’en ai épargné quelques-uns et je le regrette un peu maintenant. »  Il était en train de parler de Néron. Et dire que j’aurais pu continuer à vivre tranquillement sans me soucier d’une potentielle attaque de l’ASG. Mais grâce à ma légendaire curiosité, et l’art de me foutre royalement dans la « merde » - Et cette fois-là, je peux vous assurer que j’y avais mis les deux pieds sans me douter un seul instant de qui aurait pu m’arriver. Ma mère, m’avait encore trahi. Prétextant vouloir me mettre en garde, voir me proposer un marché avec le diable. Je lui avais laissé le bénéfice du doute. Après tout, il était normal que je sache pourquoi notre mère nous avait fait ça non ? Je n’avais jamais eu de réponse satisfaisante. Ce jour-là, lorsque Jordan m’avait passé un coup de fil me disant que ma mère souhaiter discuter avec moi. Je n’avais pas hésité une seule seconde et j’avais pris le risque.

Durant cette entrevue, elle s’était gentiment excusé - Enfin….s’il était possible de s’excuser « gentiment »  après avoir faits autant souffrir ses enfants - Elle avait prit le temps de m’expliquer pourquoi elle avait fait ça. Le marché qu’elle avait conclu à la  naissance  de Roman et de la mienne avec Adrian. Qu’elle n’était pas au courant des expérimentations du docteur Allen sur nous et qu’elle en toucherai un mot à Adrian personnellement. Que si nous revenions de notre plein gré aucun mal ne nous serait fait si.. bien entendu je revenais au bercail avec Roman. «  Une famille unis, ton père s’inquiète pour vous deux, vous lui manquez…comme à moi. » Malgré cette conversation qui sonnait comme un mea culpa, quelque chose au fond de moi me crier de me méfier d’elle et de toutes ses belles paroles. Mais imprudente que je suis, je n’avais pas noté qu’elle avait finalement eu ce qu’elle voulait. Un lieu où  elle pouvait aisément me mettre la main dessus.

Qu’elle fut ma surprise lorsque j’étais arrivé au travail et que j’étais tombé nez à nez devant un membre de l’ASG ayant pour mission de me ramener à la « maison » . Finalement, Il avait réussis me prendre par surprise, ce traitre et j’avais fini avec une balle dans le ventre. Je soupirai, je n’avais hélas pas eu l’occasion de lui mettre une dérouillée, vu dans l’état où je me trouvais. Des images se mirent à défiler devant mes yeux me rappelant la situation dans laquelle j’avais été, la peur qui s’était insinué petit à petit en moi. Néron devant moi, alors que j’étais à terre une balle dans le ventre. La vive douleur qui s’était propagé au travers dans mon corps. Dans l’incapacité de me défendre.  « Blessé surement. Tuer… nous ne sommes pas des tueurs. Sinon nous serions pas vraiment différent d’eux. Des sauvages. Je te comprends parfaitement. Mais pour moi et mon frère c’est différent, compliqué ? Si tu connaissais toute l’histoire, je suis sûre que tu me regarderais différemment. Si je te dis par exemple. Que nos parents travaillent pour eux ? Tu réagirais comment ? »

« Est-ce que c’est mon ventre qui a fait ce bruit ? Dit-il étonner. Eh merde, ça te dit d’aller manger à quelques parts? Je suis affamé, mais si tu as quelques choses de prévu, j’irai seul, je passerai chez moi puis je reviendrai rapporter les vêtements de ton frère. Tu lui diras merci de ma part.» finit-il en regardant ce qu’il portait sur son dos. Un petit sourire vint se nicher au creux de mes lèvres, un sourire compatissant.  « Tu peux très bien garder les vêtements de mon frère, ne t’inquiète pas… en plus je dois t’avouer que j’ai en horreur ces fringues-là, alors tu peux les bruler si ça te chante, ça ne me fera ni chaud ni froid ! (…) ça aurait été avec plaisir, mais j’ai ma leçon de boxe qui commence dans une heure. Mais c’est à charge de revanche. Dès que j’ai un peu de temps je t’emmènerai à Bloomingdale si tu veux. Il y a un charmant petit restaurant las-bas ! » Lui dis-je avec un petit clin d’oeil.

Spoiler:
 




electric bird.

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 294
ÂGE : 25 ans
CÉLÉBRITÉ : Francisco Lachowski
NATURE : Mutant Organique
EMPLOI : Vétérinaire
LOCALISATION : Adams Morgan, dans un petit appartement.
POUVOIR(S) : Métamorphe - Tyler Waterfield a la capacité de modifier sa structure cellulaire à sa guise pour transformer entièrement son apparence en celui d'un animal. Ils acquis ses diverses transformations en fonction de ses connaissances. En effet, son pouvoir se base sur l'une des facultés cognitives, soit celle de l'apprentissage. Lorsqu'il connait suffisamment un animal, on peut alors dire que cette transformation s'ajoute à son bestiaire personnel. Cependant, il lui est impossible de tenter une transformation avec plus d'un ADN différent au sien. La métamorphose en animal est de loin l'une des plus épuisantes pour le corps et pour le cerveau, puisqu'il nécessite que le corps du métamorphe en question soit assez solide pour activer le pouvoir et puis qu'à la base ce pouvoir se loge majoritairement dans son espace cérébrale.
LES EFFETS SECONDAIRES : Tyler Waterfield absorbe les effets secondaires à la suite de sa transformation. Sa tête martelle bruyamment, ses yeux étant bleus lors de la transformation deviennent plus foncés et la fatigue s'installe rapidement. Il pourrait même s'endormir sur le lieu du combat.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Tyler Waterfield
do not be afraid

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Dim 8 Nov - 3:43


Be nice, little cat
ft Marah Darshkov



Tyler repensa aux derniers mots qu’il avait dits. Vouloir la mort de quelqu’un… avant, il n’aurait jamais été pour. Cependant, depuis pas longtemps, Tyler se comporte comme quelqu’un qui ne baisse jamais sa garde. Le malheur dans tout ça c’est qu’à force de faire ça, les bras commencent à se fatiguer et ils ne pourront plus rien protéger. Vraiment inutile comme stratégie, mais c’est digne de l’instinct humain. Un instinct de créature qui ne fait que des erreurs. Une chance que Tyler n’est pas entièrement un humain, si on voit la problématique ainsi. Il faudrait quasiment qu’il se serve de l’instinct d’un animal pour relaxer. Du style comme le paresseux.

Marah Darshkov → « Blessé surement. Tuer… nous ne sommes pas des tueurs. Sinon nous ne serions pas vraiment différent d’eux. Des sauvages. Je te comprends parfaitement. Mais pour moi et mon frère c’est différent, compliqué ? […] Si tu connaissais toute l’histoire, je suis sûre que tu me regarderais différemment. Si je te dis par exemple. Que nos parents travaillent pour eux ? Tu réagirais comment ? » commenta Marah.

Tyler Waterfield → « Je comprends, c’est juste qu’avec eux à nos trousses, ça me stresse énormément. J’ai une envie de vengeance à chaque fois que je n’arrive pas à me sortir ou à sortir les autres indemnes. […] Te regarder différemment? Si tu crois que je vais te juger à cause de décision dont tes parents ont pris à ta place. Si tes parents travaillaient pour des monstres, ils ont quand même permis de te donner la vie. Et sans ça, il n’aurait pas de mutant avec de bonnes pensées. Il n’aurait pas de mutant du côté des gentils, si je peux me permettre de banaliser le mot. Tu es folle… Comme si tu avais eu un jeu à jouer dans ça. C’est un cadeau empoisonné, faut simplement apprendre à le déballer avant qu’on nous remballe à Kanatrix. »

Ça faisait assez longtemps qu’il était dans l’appartement de la femme, pas que ça l’enmerdait, mais il avait vraiment faim.

Tyler Waterfield → « Est-ce que c’est mon ventre qui a fait ce bruit ? Dit-il étonner. Eh merde, ça te dit d’aller manger à quelques parts? Je suis affamé, mais si tu as quelques choses de prévu, j’irai seul, je passerai chez moi puis je reviendrai rapporter les vêtements de ton frère. Tu lui diras merci de ma part.» finit-il en regardant ce qu’il portait sur son dos.

Marah Darshkov → « Tu peux très bien garder les vêtements de mon frère, ne t’inquiète pas… en plus je dois t’avouer que j’ai en horreur ces fringues-là, alors tu peux les bruler si ça te chante, ça ne me fera ni chaud ni froid ! (…) ça aurait été avec plaisir, mais j’ai ma leçon de boxe qui commence dans une heure. Mais c’est à charge de revanche. Dès que j’ai un peu de temps je t’emmènerai à Bloomingdale si tu veux. Il y a un charmant petit restaurant las-bas ! » Lui dis Marah avec un clin d’œil.

Tyler Waterfield → « Effectivement, on est d’accord que bruler ces tissus reste la meilleure solution. Sinon, vue que tu n’es pas libre maintenant, peut-être que nous allons avoir la chance de se revoir. », termina-t-il gentiment.

Tyler s’avança vers Marah pour lui faire des salutations adéquates avant de quitter l’appartement. Il se permit avant de franchir la dernière porte de crier un petit ‘’Au revoir!’’.  


561 mots. nov

© Great Thief sur Epicode

___________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t899-failure-is-a-bruse-not-a-tatoo-tyler-waterfield

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov] Mar 10 Nov - 12:42

Je déplace, sujet terminesh !

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov]

Revenir en haut Aller en bas

Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Be nice, little cat. [ft. Marah Darshkov]
» PARTENARIAT + Demande
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 1 : rp fini.-