Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|














Welcome to the new age. || PV ( terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Lun 24 Aoû - 0:15

PV  marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
Tes éternelles lunettes de soleil sur le nez, te voilà affalé à la table d'un bar du quartier. Ta mains droite triturant nerveusement l'arme dissimulée sous le tissus noir de ton sweat lui même retroussé aux manches trois-quarts, ton regard se perd sur les passant dans les rues, dissimulé part les verres teinté qui protègent tes yeux du soleil. Pourquoi donc observer ainsi les passant ? Simplement parce que tu est à la recherche d'une personne. Deux en réalité. Des Jumeaux, échappés des laboratoires dont tu a la charge de trouvé. Pourquoi te le demander à toi ? Il y a des agents pour traquer les mutants discrètement toi, tu contente d'agir quand il le faut et quand il est nécessaire d'appuyer sur la gâchette, chose que peu de personnes osent faire.

Poussant un soupir, tu arrache ton regard à cette rue passante pour te concentrer un instant sur les personnes présentes autour de toi, dans ce café. La mère des jumeaux que tu recherche te les a décrit en détails, il ne devrait pas être dur pour toi de les trouver ... Enfin, trouver deux jumeaux dans une ville entière, ca reviens quand même à chercher une aiguille dans une botte de foin. Ta main viens se passer dans tes cheveux coupés assez court, vielle habitude de l'armée, cependant, il ne sont pas aussi court que lorsque tu étais un réel soldat, tu n'aimais pas cette coupe de toute manière. Ton bras retombe doucement pour venir se poser sur la petite table face à toi, tu pince doucement les lèvres en détaillant une énième personne du regard. Profil banal. Homme d'une trentaine d'année, marié au vue de l'alliance qu'il porte et sans doute père de famille débordé venu se changer les idées dans le café du coin.

Et finalement en un vague soupir, tu retire les lunettes pour les poser sur la table devant toi en relevant légèrement la tête quand une serveuse s'approche de toi « Une bière s'il vous plait. » Tu observe de nouveau la rue avant de finalement reporter ton attention sur la jeune femme. Cheveux long, brun. Jeune, étudiante ? Non. De nouveau, tu te pince les lèvres. Il y a quelque chose de différent chez elle. Tu croise un instant son regard. Et la, tu sais. C'est elle que tu cherche.

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Lun 24 Aoû - 16:02






Don't panic Marah




En retard encore une fois, j’entrais discrètement dans le café essayant de passer inaperçue. Chose plutôt délicate lorsqu'un bruit retentit à mon entrée. Je me figeais un instant, tombant ainsi nez à nez devant ma patronne, Cordélia positionné derrière le comptoir, elle ne se priva pas pour me jeté un regard agacé. Et bien pour la discrétion se fut raté. Affichant un petit sourire qui voulait dire « désolé c’est la dernière fois », la jeune trentenaire secoua la tête me faisant signe de me dépêcher. « Dasha, c’est la dernière fois, allez dépêches-toi des clients attendent » Je m’exécutais alors le plus vite possible filant rapidement dans l’arrière-boutique, la remerciant vivement au passage avant de maudire silencieusement mon frère avec sa manie de rester des heures dans la salle de bain. J’avais pris la mauvaise habitude d’arrivée de plus en plus en retard. Merci à toi grand frère ( de douze minutes seulement mais bon, il aimait me le rappelait, un peu trop souvent d'ailleurs.)

En moins de trois minutes, je me retrouvais de nouveau derrière le comptoir attachant mon tablier derrière mon dos, remettant par la suite une mèche de cheveux qui s’était glissé devant mes yeux. Je laissai échapper un petit soupir. Depuis ma tendre enfance, courir n’avait jamais été mon fort - le sport non plus d’ailleurs- une petite pensée pour mon professeur de sport du lycée s’imposa à moi et en particulier une phrase, qui avait eu le don de me faire sourire à cette époque : « Mme Darshkov, votre fille doit faire plus d’efforts en sport » Oui et bien il avait demandé ça à la mauvaise personne !

Sortant de ma rêverie, je m’accroupis derrière le comptoir comme si de rien était, m’empare d’un petit sachet de thé que je me promis de boire par la suite. Le cliquetis redondant de la porte d’entrée retentit une nouvelle fois, signe qu'un nouveau client venait d’entrée. Je relevais presque immédiatement la tête, affichant le sourire "spécial clientèle", prête à prendre la nouvelle commande lorsque je me figeais sur place. Mon regard s’attardant un peu trop longtemps, au fond de la salle. Trop tard, je croisai son regard intéressé. Je détournais presque aussitôt mon regard, baissant la tête : les cupcakes n'avaient jamais été aussi intéressants. Je tentais de reprendre un peu de contenance, déglutissant difficilement.

Ce visage… c’était l’homme qui nous avait amenés tout droit en enfer lors de nos seize ans. Je m'en rappelais comme si c'était hier, la peur, la panique qui nous avait envahi ce jour-là puis notre séjour dans cette agence, avec ce docteur Allen. Je fermais les yeux. Un souvenir trop pénible a me rappelé.  « Hey j’attends moi ! » Entendis-je comme un bruit de fond, la voix de l'homme âgé d'une trentaine d'années, me réclamait sa commande. Comme déconnecté de la réalité, la peur au ventre, je tentais une nouvelle fois de reprendre mes esprits. « euh oui…désolé, voilà … et bonne journée » les battements de mon coeur se mirent une nouvelle fois à s’accélère sans que je puisse faire quoi que ce soit. La peur de me retrouver une nouvelle fois dans cette situation m’avait hantée durant des années et voilà que le sort s’acharnait de nouveau sur moi. Ne pas paniquer. Que devais-je faire ? Roman !

Je tapotais négligemment la poche arrière de mon jean, comme pour m’assurer qu’il était encore là. Prenant mon téléphone discrètement. « SOS café - ASG » fut les seuls mots que je réussis à envoyer à mon frère en espérant qu’il puisse l’avoir à temps. Une fois fais, je replaçais celui-ci dans ma poche arrière, prenant une inspiration pour me calmer. Ne pas fuir, ne pas paniquer, agir normalement c’était la seule solution avant que je puisse avoir la chance de me tirer d’ici en courant auquel cas l'ultime solution qui s'offrait à moi, utiliser mon pouvoir sur cet homme...et ainsi prendre le risque de me faire démasquer.


tag: #Néron Hérisson #Marah Darshkov #Dasha Romanov | words: 486 | notes: nope !






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Jeu 27 Aoû - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Lun 24 Aoû - 23:04

PV marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
C'est elle. Tu le sais. Mais tu ne doit pas te précipiter. Tu ne dois pas la faire fuir, ou tout du moins, elle ne doit pas prendre d'avance, tu ne veux pas la blesser, tu ne dois pas la blesser. Et puis, de toute manière, sortir ton arme dans un lieu publique serait mal vue par la population et t'attirerais des ennuis plus qu'autre chose, non seulement de la part des autorités du coin mais également d'Edwin au sein de l'ASG si ce n'est d'Adrian en lui même. Du coin de l'oeil, tu continu de l'observer. Tu a déjà eu à faire à cette gamine, c'était l'une de tes premières missions. Les jumeaux Darshkov. Lorsque la serveuse t'apporte ta boisson, tu lui laisse quelques pièces pour payer, conscient que tu ne finirais sans doute pas ton verre avant de partir en courant sur les traces de la jeune. Une nouvelle fois et presque inconsciemment, ta mains droite viens frôler le pistolet glisser entre la ceinture de ton pantalon noir et ta peau. La sensation du métal contre la chaire ne te fais plus rien depuis bien des années.

Portant la boisson à tes lèvres, tu observe toujours la mutante. Mais son comportement a changée, elle est sur ses gardes, cela se voit même de la distance a laquelle tu te trouve d'elle. Constamment entrain de triturer un objet dans sa poche. Un téléphone ? De quoi se défendre ? La première solution semble plus probable. Et soudain tu te rappel du jumeau. Et de son pouvoir. Laissant échapper un juron à voix basse, tu te décide à te lever. Tu ne peux pas laisser le jumeau arriver sinon ils seront de nouveaux perdu pour de bon. Ils sont dangereux à deux. D'après ce qu'on ta dit, la gamine peut créer des illusions mentale et tu t'en méfis, elle serait capable d'utiliser son pouvoir sur toi sans aucun scrupule et en profiter pour fuir.

D'un geste naturel, tu te lève en glissant tes mains dan les poches de ton sweat, prenant soin de dissimuler au monde la présence de ton arme. Bien que tu possède un permis pour porter cette arme et que tu sais parfaitement t'en servir, mieux vaut éviter d'alarmer la population ou ne serait-ce que le gérant de ce bar. En un simple geste donc, tu rabat le tissus sur ta hanche droit et tu te dirige tranquillement vers la mutante.

HRP || Coucou ! Donc, comme tu a du le remarquer, je n'ai pas réellement fait avancer l'action du rp mais je ne savais pas comment tu voulais que cela se passe. Course Poursuite ? Marah utilise ses pouvoirs sur Néron pour le neutraliser ? Arrivée de Roman ? Enfin bref, dit moi ca :3

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Mar 25 Aoû - 15:41






'Cause this is torturous




Il restait là, impassible à me regarder, à épier mes moindres fait et gestes. La tension monte d’un cran. Je ne dois pas paniquer, je dois être plus intelligente que lui, beaucoup plus. Une serveuse s’approche de lui, lui tendant sa boisson et la note, il la prend sans détour, laissant quelques pièces au passage. Non sans me jeter un rapide coup d'oeil. Il est clair qu’il s’attend à ce que je prenne mes jambes à mon cou. Mais pas tout de suite, non avant je devais sonder son esprit, voir à qui j’avais à faire.

Pouvoir, don ou peu importe, celui-ci m’avait rendu service plus d’une fois. Rares, étaient les gens dont je n’arrivais pas à lire l’esprit. A vrai dire ce don m’avait sauvé la vie plusieurs fois, comme la nuit où nos parents, notre mère nous avait « vendus » à l’ASG. Ce soir-là j’avais lu en elle, comme dans un livre ouvert. Elle n’avait pas eu besoin de dissimuler quoi que ce soit. Elle n’en avait pas eu le temps. Mais il existe des exceptions comme dans toute chose, rare cela dit. Pour ceux qui arrivaient à me cacher une partie de leurs intentions cela ne durait pas longtemps. Ils se trahissaient eux-mêmes la plupart du temps.

Il restait calme, impassible. Du moins, c’est ce qu’il pensait, il bougea légèrement, presque inconsciemment, il vint frôler un objet surement dissimulé derrière son Sweat. Je déglutis une nouvelle fois. Surement une arme, ou quelque chose dans ce genre… peut être le fameux pistolet à implant subdermique. Que sais-je ?

Il portait la boisson à ses lèvres, m’observant. Le jeu du chat et de la souris en sommes. Sauf que cette fois, je ne serais pas la proie. Non, plus jamais ça.  Je pris une légère inspiration, quelques mèches tombant devant mon visage, je penchais très discrètement la tête sur le côté me concentrant.

Action/pouvoir: Je me retrouvais à présent comme si j’étais en face de lui, comme… si le temps allez au ralenti. Simple impression, cependant. Désormais, je n’avais qu’un temps limité avant qu’il ne se rende compte que son esprit était miens. Je m’approchai tout d’abord, me penchant alors à son côté, je repérai rapidement dans son esprit qu’il avait une arme, qu’il avait l’intention de s’en servir sur moi si je tentais une quelconque résistance. Pauvre fou. Si seulement il y arrivait. Mes mains s’approchèrent alors près de ses tempes. J’agitais alors mes mains très précautionneusement, comme un marionnettiste. La chaleur m’envahit, ce halo de fumé rouge m’entourant à présent les mains vint à rejoindre ma cible et je put lire en lui. Des dizaines, voire centaines d'images me parvinrent, se bousculèrent en moi. Militaire, sa femme, mariage, Irak, capture,  ASG. Moi, Roman, pistolet... Je cherchais le moyen de le faire tomber, ou ne serait-ce que de l'occuper un petit moment,  quelque chose qui lui ferait perdre pied un instant. Quelque chose qui l’anéantirait, lui ferait du mal. Je fis les tris lorsque je stoppai net. Voilà ce que je cherchais. Son enfant. Maxime. et sa peur bleue des serpents. Bien. Comment réagirai-t-il si son enfant était prit au piège du très célèbre Docteur Allen ? J'allais donc jouais avec ça, ça ferait l’affaire. Du moins pour quelques minutes, voire secondes.

Je revînt alors à moi. Il se leva alors, me prenant par surprise. Oui, c'était le seul défaut de mon pouvoir, j’étais coupé du monde quelques secondes, secondes qui pourraient m’être fatale si mon esprit ne restait pas en alerte. Et d’un geste naturel, glissant ses mains dans les poches de son Sweat, dissimulant surement son arme, il se leva, s’approchant de moi. Je ne suis pas dupe.

Action/pouvoir: De nouveau dans son esprit, je façonnai sa perception de la réalité, créant l’illusion parfaite: bruits, odeurs, sensations. Chaque petit détail qui aurait pu rendre dingue Néron s'y trouvait. Le pire dans tout ça, c'est que j'en jubilais. Il allait souffrir comme nous avions souffert par sa faute.

Il se trouvait désormais en face de son fils. Une salle à demi-éclairer, dans les laboratoires de Kanatrix. Maxime se trouvait à quelques mètres de lui. Séparer par une vitre. Le docteur Allen avec l’enfant attaché à une chaise tandis que l’homme noté des choses sur son calpin, sereinement. Comme si la situation était tout à fait normale. Lorsque, soudain il se retourna vers Néron. Affichant un sourire machiavélique, sur son visage. Le sourire qui vous glace le sang. Puis doucement vint un, puis, deux, une centaine de serpents apparurent, sifflants, leurs peaux visqueuses, rampant à terre, s’approchant tout doucement, lentement de son fils. Maxime se mit à pleurer. Une énième expérience d’Allen. Il se mit à rire. Le rire typique des fous, des dérangés


Comment réagirait-il ? Lui, ce militaire ? Allen qui s’en prend à son fils. Qui fait subir à son fils exactement ce que nous avions subit moi et mon frère. Je n’avais plus que quelques secondes d’avance à présent avant qu’il revienne à lui. Je me retournai alors, prétextant devoir aller chercher quelque chose dans l’arrière-boutique. Néron occupé. Je me faufilai, sous les protestations de Cordélia, ma patronne que je bousculai fermement lui rendant mon tablier. « La ferme ! je démissionne ! » puis je tournais les talons, recevant par la même occasion la réponse de mon frère « gagne du temps. Ruelle. J'arrive » pas le temps, je m’éclipse dans l’arrière-boutique, courant le long du corridor donnant sur la ruelle, manquant de peu de trébucher. Mon coeur battant la chamade, a deux doigts d'une syncope. Une minute, voir peut-être deux d'avance, haletante, j'en profitais pour faire basculer derrière moi tout ce qui pourrait éventuellement barrer le chemin de mon assaillant. Le bout du tunnel. Je soupire, je continue à courir. Je ne suis plus qu'à quelques mètres de celle-ci.



tag: #Néron Hérisson #Marah Darshkov | words: 741 | notes: J'espère que ça ira ! à partir de demain je suis absente jusqu'à lundi par contre , j'aurais peut-être pas le temps de RP. Wink






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Mer 26 Aoû - 13:08

PV marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
En un clignement de paupière, tout à disparut, le bar, la ville, non, tu te trouve chez Kanatrix. Dans les locaux, mais pas n'importe lesquels. Tu observe autour de toi, tout est sombre, la pièce n'est pas très grande, la lumière pas présente. D'un pas incertains, tu te retourne, et tu es confronté à cette vitre. Tu sais ou tu te trouve. Allen. Ca ne peut être qu'ici. Ton regard divague dans la pièce pour finalement se figer. Ce psychopathe de docteur. Maxime. Attaché à une chaise. Tu te fige, ton regard s'obscurcie et tu fixe la scène, sans pouvoir agir. C'est alors qu'apparaissent des serpents. Ton corps se tend, ta respiration se saccade et tu es impuissant, de ce côté de la barrière. Ton pouls augmente, surement trop et quand tu vois les larmes sur le visage de ton fils, ponctué par le rire d'Allen, tu abas rageusement ton poing sur la façade vitrée, mais rien ni fait.

« Monsieur ? Vous allez bien ? » Tu redresse la tête. La réalité. Cette petite peste, c'était elle. Tu a tout juste le temps de voir ses cheveux disparaître vers ce que tu juge être l'arrière boutique. Et tu te rend compte que ta main c'est crispée sur le bois du comptoir. Tu te redresse. Et sans même répondre tu te dirige vers l'endroit ou cette gamine c'est enfuis, la rage au ventre cette fois. Au départ, tu comptais simplement l'attraper, sans plus, mais la tu va te faire un petit plaisir de l'amocher un peu. On ne s'en prend tout simplement pas à ton fils. Dans la réalité ou non. Tu ne cours pas encore, mais tu marche vite, assez vite pour que cela soit suspect mais tu t'en fiche. Tu te glisse sans remord dans cette arrière boutique et la tu te met à courir, évitant ce qu'elle a fait tomber. Elle approche de la sortie, la peste. Mais tu es plus rapide qu'elle et tu la rattrape. Un sourire satisfait au coin des lèvres, tu attrape son bras et la plaque contre un mur. Sans plus attendre, tu extirpe un couteau de la poche de ton sweat dont tu sors la lame que tu viens gentiment plaquer contre sa joue gauche. « Comme on se retrouve ma belle. » Tu reprend rapidement ton souffle et pour l'empêcher complètement de bouger, tu viens exercer une légère pression sur sa trachée à l'aide de ton avant bras. « Si j'étais toi, je n'essayerais même pas d'utiliser mes pouvoirs, un accident et si vite arrivé. » Et tu fait courir doucement la lame contre sa peau, sans pour autant la blesser. Pas encore. Et sans doute pour la première fois depuis longtemps, dans tes yeux brille une lueur de colère pure. « Tu a fais une grosse erreur. Oh, je comptais simplement te capturer comme on me l'avait demander. Mais tu t'es immiscer dans mon esprit. Et tu a jouée. Mais tu n'aurais pas du jouer ... » Et tu appuis un peu plus la lame contre sa joue, juste de quoi la couper superficiellement. Il ne faut pas non plus que tu l'amoche de trop ou Allen t'en voudra. « Tu n'aurais pas du t'en prendre à lui, pas même dans mon esprit. » Tu approche une nouvelle fois la lame de son visage.

HRP || Je sais que tu t'en vas, prend ton temps pour répondre ♥

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Mer 26 Aoû - 22:01






Don't panic Marah




Je courrais haletante. Surtout ne pas regarder en arrière, c’était une question de survie. Continuez d’avancer. Ne pas s'arrêter. À cet instant  il devait avoir refait surface, et n’allait pas tarder à me rattraper. Je devais sans doute avoir quelques secondes d’avance sur lui. Il fallait à tout prix que j’accélère la cadence, que je me dépêche de sortir de là. Quelques mètres, il ne me restait seulement que quelques mètres et j’allais enfin retrouver mon frère à l’extérieur et ainsi avoir une plus grande marche de manoeuvre. Bientôt la « liberté » pensais-je maladroitement lorsque sa main froide se referma sur mon avant-bras, me tirant avec rage en arrière, me coupant ainsi dans mon élan. Le souffle court, un faible gémissement sorti de mes lèvres. Il me plaqua violemment contre le mur de brique sans ménagement, plein de rage et de violence.

La sensation des briques sur ma peau, me surpris alors que l’arrière de ma tête s’arrête à seulement quelques millimètres du mur. J’ai de la chance. Ma respiration est saccadée, l’angoisse refait surface. Son regard meurtrier. Cette lueur de rage dans ses yeux. Je comprends que j’ai touché un point sensible en utilisant ses "deux plus grandes peurs. »

J’avais visiblement visé juste. Pas de répit, j’accusais le cou. Allen s’en prenant à son fils, les serpents rampant vers l’enfant. Même moi, ça m’aurait foutu une trouille bleue, sachant pertinemment de quoi Allen était capable. Être impuissant devant ce spectacle aurait pu rendre n’importe qui malade d’indignation. Roman l’avait vécu avec moi en tant que cobaye et personne n’était venu m’extirper de cet enfer. Je me rappelle encore comme si s’était hier. Allen et moi dans une pièce, mon frère de l’autre côté,  le suppliant d’arrêter. Pendant que je me débâttais avec ma plus grande peur. L’eau. Plongé dans l’eau, des chaînes me tirant vers le fond. Lui regardant. Aimant ce qu’il voyait. Une jeune fille sans défense. Apeuré, effrayer, suppliant que ça s’arrête. Ce jour-là je m’étais enfoncé dans cette cuve, j’avais perdu pieds, ma vie avait déffiler devant mes yeux, l’air me manquant, suffocant, presque noyé. Les hurlements de Roman. Je les maudits tous autant qu’ils sont. Des monstres, voilà tout et nous, les victimes. Chassés comme du gibier alors que nous n'avions rien demandé à personne. Même pas ses pouvoirs exceptionnels. Mais Docanov, lui les voulaient. Nous voulait.

Je le regarde alors droit dans les yeux, soutenant son regard empli de colère. La peur s’insinuant peu à peu en moi. Je tentais vivement de me dégageai. Il stoppa net mon élan, extirpant son couteau de la poche de son sweat, le plaquant contre ma joue. Mon coeur manqua un battement, retenant mon souffle. Combien d’arme avait-il sur lui au juste ? La lame froide sur ma joue, je déglutis « comme on se retrouve ma belle. » Pas pour longtemps pensais-je, s’il pensait une seconde que j’allais gentiment me laisser faire, il rêvait. Après tout ce que j’avais vécu depuis ces dernières années, il était loin d’être le premier à tenter de me menacer avec un objet pointu.

Il exerça une légère pression sur ma trachée avec son avant-bras. Je tressaillis, la tête à présent collé contre le mur. « Si j'étais toi, je n'essayerais même pas d'utiliser mes pouvoirs, un accident et si vite arrivé. » Des menaces, toujours des menaces. < t>« compte là-dessus Néron » j’arquai un sourcil en signe de provocation. « On dirais que j'ai touchais un point sensible avec ton fils. »me risquai-je à lui dire, provocante. Que croyait-il ? que j’allais me laisser faire ? Crétin. « Tu as faits une grosse erreur. Oh, je comptais simplement te capturer comme on me l'avait demandé. Mais tu t'es immiscé dans mon esprit. Et tu as joué. Mais tu n'aurais pas dû jouer … »

À ses paroles, je me retins de rire. J’affichais, à la place un sourire mauvais «  Tu es celui qui nous a envoyé en enfer en premier, Néron, tu es le seul à blâmer ici » Je déglutis de nouveau, la bouche sèche.  Il appuya un peu plus la lame contre ma joue. Je soutiens son regard. « Tu n'aurais pas dû t'en prendre à lui, pas même dans mon esprit. »  La lame monte d’un cran, s’approchant encore un peu plus de mon visage. « Je n’ai pas peur de toi.. » Je déglutis, mon rythme cardiaque s’accélère. Si j’avais peur. Un piquet d’adrénaline monte. »... et si c’était à refaire je le referais » lui dis-je pleine d’entrain, surement inconsciente de ce qui m’attendais. S’était fou, complètement dingue, mais avec toute la souffrance que j’avais accumulée depuis de ce soir-là, je le devais. Je lui devais. Roman allait sans doute me tuer d’être aussi imprudente.


tag: #Néron Hérisson #Marah Darshkov #Dasha Romanov | words: 576 | notes: Je fais pas plus avancer ( on joue la provocation etc) sinon on va finir le RP dans deux posts XD.






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Jeu 27 Aoû - 13:34

PV marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
Tu ne fais pas attention à ses répliques, tu es en colère, tu ne te contrôle plus, mais tu te retiens de la mettre dans un état trop grave, Allen t'en voudrais surement d'abimer ses jouets. Alors tu fait tout pour garder une once de contrôle alors que tu la plaque contre ce mur, venant appuyer une lame froide contre sa joue, utilisant une intonation de voix que peut de personne te prête, celle de la colère, de la rage. Parce qu'elle a osé. Elle a osé fouiller ton esprit et en extirper celui qui compte le plus à tes yeux, et elle a jouer avec ca, elle a jouer avec se sentiment fort, ce besoin de le protéger et de le voir en sécurité. Tu ne supporte pas qu'on lui veuille du mal, tout simplement car il est ce qu'il te reste dans ce monde, il est ton attache à la réalité. Dieux sait dans quoi tu serais tombé s'il n'avait pas été la, dans la drogue, dans l'alcool surement, mais tu a tenu bon, tu a surmonté les épreuves, pour lui. Alors tu le protège, comme il t'a protéger de la vie, sans même s'en rendre compte.  « Je n’ai pas peur de toi.. » Un rire froid franchit la barrière de tes lèvres, elle ment, tu sais qu'elle ment, elle est terrorisée. Tu le voit, tu le sens, son corps tremblant contre le mur, sa respiration saccadée, son souffle irrégulier. « ... et si c’était à refaire je le referais » Tu la fixe d'un mauvais oeil, ce sourire carnassier au coin des lèvres. « Ah vraiment ? Tu n'a pas peur ? » Et tu t'approche un peu d'elle, ton souffle viens ricocher prêt de son oreille « Ce n'est pas ce que ton corps laisse présumer. » Et tu rit de nouveau, doucement, un rire sarcastique, tu reprend une distance raisonnable face à son visage et tu t'amuse à faire courir la lame le long de sa peau pâle « Qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de toi ? Oh, bien sur, j'ai ordre de te ramener mais j'ai envie de m'amuser un peu avant. » Et sans attendre, tu enfonce lentement la lame dans la peau, la tranchant sur environs deux centimètre sur son arcade sourcilière. Puis tu laisse le fin filet de sang s'écouler lentement, tu ressent malgré toi une sorte de satisfaction, jamais tu n'a été un homme aussi violent, mais tu en a envie, tu en a besoin en ce moment précis. « Que dommage que je ne doive pas trop t'amocher. Oh, Barthelomet ne m'en voudrait pas tellement. Tu sais qu'il a hâte de te voir ? » Et tu lui lance un regard faussement innocent, comme si de rien n'étais, comme si tu parlais de n'importe qu'elle personne, comme si tu ne savais pas ce qu'il se passe dans les laboratoire du généticien. Mais tu ne sais que trop bien ce qu'il s'y passe, tu en a déjà eue vent, tu a déjà entendu les cris de terreurs quand tu te trouvais à avoir capturer un nouveau mutant et à l'amener à ce cher docteur. Mais tu n'es jamais réellement entrer des les laboratoires qui semblent être un lieu sacré pour l'homme.

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Ven 28 Aoû - 10:22




Don't panic Marah




Il ne prêtait qu’à moitié attention à mes répliques, mais je sus au fond de moi que j’avais marqué des points. Que j’avais touché un point sensible rien qu’a la lueur dans ses yeux, l’intonation de sa voix. Rempli de colère, de rage. À cet instant je sus qu’il était dangereux. Mon téléphone se mit à vibrer alors que je me trouvais encore sous sa coupe, incapable de bouger. Roman, pensais-je, je tentais de me dégager une nouvelle fois. Arrivant à peine à jeter un coup d’oeil vers la porte tandis qu’il se rapproche encore un peu plus de moi. Je tentais de bouger une nouvelle fois. Sans succès, mon corps se mit à trembler, inconsciemment. Mon souffle devint de plus en plus irrégulier, ma respiration saccadée. J’étais en train de paniquer. « ah vraiment ? tu n'as pas peur ? » oui j’ai peur, oui je suis terrifié, terrifié à l’idée de laisser mon frère entre leurs mains, terrifier de revivre ce qu’Allen nous avait fait subir pendant six mois. Six long mois, interminable. Ce sentiment de peur 24H/24, séparé de la personne que j’aimais le plus au monde, privation en tous genres. Oui, terrifié je l’avais été pendant trop longtemps.
Il s’approchait encore un peu plus de moi, arrêtant son visage qu’à quelques centimètres du mien. Sentant son souffle ricoché sur mon oreille. Je frissonnais. Les battements de mon coeur se mirent à s’affoler. « ce n'est pas ce que ton corps laisse présumer. » me dit-il doucement. Les tremblements deviennent alors incontrôlables et je comprends ce qui se passe. Ce n’est pas seulement la peur. Les crises. Les crises que je redoutais temps. Je n’en suis pas loin. Un gémissement sortie de mes lèvres. Il fallait que je sorte d’ici. Tout de suite. Il se mit doucement à rire. L’envie de lui en foutre une me prend. Il éloignait lentement son visage, reprenant une distance raisonnable, me foudroyant du regard par la même occasion. Un sourire carnassier affiché sur son visage. Qu’allait-il faire ? quelles étaient ses intentions ? Ma vue se troubla quelques secondes tandis que je déglutis difficilement. Un autre symptôme des crises. Non, pas maintenant. Il fallait attendre. J’allais être sans défense, complètement à sa merci. Je devais pouvoir être en mesure de me défendre.

Une nouvelle fois, le métal froid de sa lame vint se poser sur ma peau. Parcourant - ce que me semblait-être un long périple. Passant près de la jugulaire, puis remonte tout doucement, prenant son temps. Il aime ça. C’est un de ces cinglés. Comme Allen. J’eut envie de hurler. « qu'est-ce que jevais bien pouvoir faire de toi ? Oh, bien sur, j'ai ordre de te ramener mais j'ai envie de m'amuser un peu avant. » Je n’eu pas le temps de répliqué que sa lame froide, s’enfoncer lentement dans ma peau, m’écorchant à vif. Mes yeux s’écarquillent d’horreur, surprise. Ma vue se trouble de nouveau. Mon coeur s’emballe. Mes jambes fléchissent un instant, mais je repris rapidement contenance face à Néron, soutenant son regard. Je n’allais certainement pas me laisser faire. « Quel dommage que je ne doive pas trop t'amocher. Oh, Barthelomet ne m'en voudrait pas tellement. Tu sais qu'il a hâte de te voir . » Paroles de trop. Phrase de trop, je prends immédiatement possession de son esprit.

Action/pouvoir: A présent, son esprit était miens. Je me retrouvais à sa gauche, le toisant, dangereuse. Une douce chaleur m’envahit alors que j’agite mes mains près de ses tempes. La si caractéristique fumée rouge sort de mes doigts alors qu’ils s’agitent inlassablement... Même endroit, même conditions. Il ne verrait même pas la différence s’il en était potentiellement capable. Pauvre humain. Pauvre crétin. Une aubaine pour moi. J’avais voulu lui laisser une chance, mais il avait touché le point sensible. Même scène, moi dans ses filets. Mais cette fois-ci je modifiais légèrement. Le corridor faiblement éclairer, lui me menaçant. Sifflements, doux sifflements. Il les entend c'est sûres. Il sait qu’ils sont là, pas loin à le guetter. Il devient leur proie. Pas d’issu. Il en voit un, puis deux, ils l’ont repéré. L’angoisse monte.

Je reste immobile près de lui, un sourire amusé sur le visage. Quand les lumières s’éteignirent brusquement. Les sifflements redoublèrent d’intensité, faisant monter l’adrénaline. L’angoisse. Le noir complet. Il est impuissant. Tout comme je l’avais été. Je pouvais sentir sa peur. Le grand militaire paniquerait-il à la vue de simples rampants ? Je décidais alors de montée d’un cran. Jouant sur sa peur. Il le méritait après tout, il voulait s’amuser ? et bien soit. C’était mon tour. Un serpent apparut à ses pieds. Lentement, doucement, celui-ci grimpa le long de sa jambe, sifflant, chantant. Une douce mélodie à mes oreilles. Il se retrouvait à présent sur son épaule, glissant de droite à gauche. Je jubilais. La peur l’immobilisai.


Je revins alors à moi, me dégageant rapidement échappant ainsi à l’emprise de Néron. Courant vers la sortie à toute vitesse, mes cheveux suivant le mouvement, je pouvais sentir le sang chaud coulait sur mon visage. Il ne m’avait pas raté. Salaud. Mon coeur battant la chamade, je continuais inlassablement à courir. Étrangement les tremblements s’étaient calmé alors que la porte s'ouvrit pour laisser place à la lumière. Je la franchis sans hésitation. Soulagé. Il n’allait pas tarder à venir me rejoindre, et il était hors de question pour moi de m’enfuir une nouvelle fois, pas temps que je lui aurai un minimum régler son compte. Je me positionnais alors derrière l’embrasure de la porte m’emparant d’une planche en bois prête à lui infliger le coup de sa vie.



tag: #Néron #Hérisson #Marah #Darshkov #Dasha #Romanov #ASG #vs #Mutant #jenaipaspeur | words: 684| notes: J'espère que ça ira  






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Sam 29 Aoû - 20:21

PV  marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
Et tu te fige. Satanée peur dont tu n'a jamais réussis à te défaire. Satané reptile, et tout tes muscles se crispe, tu tente de garder le contrôle de ta respiration qui se saccade légèrement, tout ton corps semble ne plus répondre à tes ordres, figé par la peur, le sifflement, tu l'entend trop bien. Tes doigts se crispent dans ton poing. Et la lumière s'éteint, tes prunelles iris réduites à deux cercles de couleur non seulement à cause de la peur mais à présent à cause du manque de lumière. Ne pas paniquer. Tu garde le contrôle de ta respiration du mieux que tu peux, tu ne peux pas, tu n'a pas le droit de paniquer maintenant. Pourtant ... pourtant ta phobie reprend le dessus, tu te retourne soudainement mais rien que le noir. Les sifflements toujours la, le sueur qui commence à perler sur le front, le t-shirt collé à ton dos. Tu panique. Les yeux entre fermés, tu cherche l'arme à tâtons sous ton t-shirt quand tu sens un glissement s'enrouler autour de ta jambe. Incapable de faire le moindre mouvement, les mains tremblantes. Tu ne contrôle plus rien, rien du tout, le serpent qui monte, doucement, qui s'enroule autour de ton être, autour de ton corps qui ne réagit plus. Ton esprit qui te hurle de partir en courant ou de te défendre et les muscles qui refusent d'obéir. La peur.

Tu rouvre les yeux, tu reprend le contrôle de ton corps. Encore cette satanée gamine, tes mains se crispent contre le mur en béton et ta respiration se fait plus lourde, tu a encore l'impression de sentir le reptile imaginaire sur toi. D'un geste légèrement tremblant, tu empoigne l'arme. Tu te fiche bien de la tuer ou de la blesser, tu veux juste te venger, alors, un sourire inquiétant sur le visage, l'arme dans la main droite, tu lui ôte la sécurité et ta poigne se raffermis, deux doigts viennes se poser sur la gâchette. Prêt à tirer. Tu porte l'arme face à ton visage, guettant. Tes pas reprennent leurs allure habituelle, lente et agile, tu reste silencieux, seule ta respiration encore quelque peu désorganisée  peur se faire entendre. La porte. Ouverte. Oui mais tu n'est pas bête. Soit elle c'est planquée derrière soit elle c'est barrée. Et vaut mieux pour elle envisager la seconde solution, la rage te consumant peu à peu. Tes épaules trésailles lentement, la mère de cette gamine ne t'avait pas informée que ses pouvoirs pouvaient si redoutable, si réaliste. Et tu secoue la tête, chasse le reptile de ton esprit pour de bon, tu stoppe le tremblement de tes bras et tu reprend le contrôle de ton souffle. Tu avance lentement, tu ne franchis pas la porte, tu te décale de manière à avoir la meilleure des visibilité sur l'extérieur et les murs. Tu souffle doucement, le nez quasiment collé à ton bras, l'arme tendu, prêt à tirer si tu entre-aperçoit la gamine. « Je sais que tu es la. Aller, sors de ta cachette, je croyais que tu n'avais pas peur après tout ? » Et un rire nerveux presque incontrôlé sort de ta gorge « Tu pensais que j'allais me barrer pensant que tu étais loin ? JE SAIS QUE TU ES LA ! » Souffle saccadé. Regard rivé sur la porte, soldat.

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Lun 31 Aoû - 17:13




Don't panic Marah




« Je sais que tu es là. Aller, sors de ta cachette, je croyais que tu n'avais pas peur après tout ? ». Silence. Si, j’avais peur, je n’attendais qu’une chose, que mon frère arrive pour me tirer de ce mauvais pas. Mais je devais absolument gagner du temps. Le coeur palpitant, positionner derrière la porte, tenant fermement la planche en bois comme si ma vie en dépendait - et malheureusement elle en dépendait- prête à frapper, j’attendais qu’il franchisse enfin la porte lorsque j’attendis un cliquetis qui me rappela vaguement quelque chose. Je me figeai me plaqua contre le mur, regardant la porte interdite.

C’est à ce moment-là que je su qu’on venait de passer à l’étape supérieur. Sortir son arme, ôté la sécurité de celle-ci. Je me blottis encore un peu plus derrière la porte. Tentant de me calmer. Fermant quelques secondes les yeux, me concentrant, réfléchissant à toute vitesse. C’était une première pour moi, je n’avais jamais réellement affronté un membre de l’ASG et encore moins eu à affronter un militaire surentrainé, avec un flingue. Les battements de mon coeur redoublèrent. Devais-je me sentir flatter ? surement, Docanov n’avait jamais montré autant d’intérêt pour mon frère ou encore pour moi-même. Sauf peut-être Allen, qui nous avait trouvé « absolument fascinant».

Puis les souvenirs revinrent à la surface, se bousculant, tout devint clair. Les pièces du puzzle vinrent peu à peu se mettre en place dans ma tête. Je compris enfin mon erreur. Mon erreur de lui avoir fait confiance, qu’elle aurait pu changer. Ma mère. Elles nous avaient encore trahi, oui encore. Quelques jours auparavant elle était entrée en contact avec Jordan, ma meilleure amie et lui avait demandé de me contacter pour « parler de chose ». J’avais alors accepté, oubliant volontairement de le dire à mon frère, sachant pertinemment qu’il aurait été contre cette idée. J’avais été stupide de vouloir croire un instant qu’elle avait changé. Je me trouvais à présent en danger par sa faute, à elle. Elle avait vendu la mèche, elle n’avait pas pu s’empêcher de toucher un mot à Docanov et à ses sbires. Qu'elle va t'être la prochaine étape ? me kidnapper et torturer sa propre fille jusqu’à ce que je livre mon frère ? son propre fils .

Un rire nerveux s’échappa alors de sa bouche. « Tu pensais que j'allais me barrer pensant que tu étais loin . JE SAIS QUE TU ES LA ! » oui j’étais là, à t’épier, prête à te bondir dessus à la première occasion. Je pouvais le voir, avancer tout doucement avec son flingue devant lui, prêt à tirer. Il se méfie, c’était prévisible après ce que je lui avais fait voir. Le souffle saccadé, j’en conclus que je lui avais fait mon petit effet. Il n’attendait qu’une chose que je sorte de ma cachette, il allait bien falloir que je l’affronte une bonne fois pour toutes. Courageuse ou juste suicidaire, j’en savais vraiment rien, mais la seule chose que je souhaitais c’était de reprendre une vie normale la plus vite possible, loin de ces hommes - et le seul moyen c’était de passer à l'action le plus rapidement possible. J’allais surement devoir vendre la mèche à mon frère - si Néron ne m’avait pas tué avant. Trop longtemps rester caché, je pris mon courage à de main, prenant une profonde inspiration. Un... deux et je donnai un grand coup dans la porte sans ménagement en espérant lui avoir fait perdre l’équilibre et je me montrais lui assignant un grand coup de « planche ». Une grande première pour moi - je ne m’avais jamais sentie autant téméraire. Mais … avais-je eu raison ?


tag: #Néron #Hérisson #Marah #Darshkov #Dasha #Romanov #ASG #vs #Mutant #jenaipaspeur | words: 442| notes: ps: Bon, parce que tu sais que je suis sadique avec Marah, tu peux l’as toucher avec le flingue    mais pas la tuer évidemment - sinon c’est moi qui te tue à mon retour   Si tu veux que je rajoute des paroles Mpottes moi hein !  






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Jeu 3 Sep - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 1208
ÂGE : trente-neufs années gaspillées.
CÉLÉBRITÉ : michael -hot et sexy- fassbender.
NATURE : humain, pitoyable petit humain.
EMPLOI : militaire de carrière au sein de l'ASG, commando spécial, traque et rameute les mutants, boulot qu’il ne supporte plus.
LOCALISATION : quelque part ou ailleurs, cela n'a plus d'importance maintenant.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Néron Erisson
Néron - roi des nérissons

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Jeu 3 Sep - 21:54

PV  marah darshkov
café du quartier

welcome to the new age
Perte de contrôle. Peu à peu, tu n'as qu'une envie, te venger, te venger de cette gamine, de cette mutante. Tu veux la ramener à Barthelomet, tu veux qu'elle souffre, car tu ne supportes pas que l'on puisse toucher à ton fils, dans une réalité alternative ou non. Les mains ancrées sur l'arme, le regard rivé sur la porte, le souffle qui se calme peu à peu mais toujours assez bruyant, le corps entièrement tendu, les épaules rejetée en arrière, la position du soldat, du guerrier, du combattant. La position de tir, le tir qui peut faire basculer une vie, le tir qui peut blesser. Tu ne dois pas la tuer, tu dois la ramener vivante, c'est ton ordre, ta mission, mais tu va la blesser. Parce que tu en a envie, il y a ce côté de toi, ce côté sadique qui aime voir certaines personnes souffrir, puis il y a l'autre, celui qui se soucie des autres, mais cette partie de toi semble enfouie au plus profond de ton être, tu n'es qu'une facette, qu'une personne cherchant une vengeance face à une réalité alternative. Tu reprends ta respiration, tu l'entends bouger, tu te recules, visant toujours la porte, celle ci vacille et tu vois la gamine qui se jette sur toi avec une planche. Tu retiens un rire, les mains qui ne tremblent pas, le doigt qui appuis sur la gâchette, le coup qui part, le ventre touché, la planche qui s'abat sur le sol, suivit du corps secoué par le choc. Tu t'approches d'elle, un sourire sadique au visage, les yeux réduit à deux cercles bleus azur. Tu te baisses à sa hauteur, l'arme toujours dans une main. « Que pensais-tu faire ? Croyais-tu que tu pouvais faire quelque chose contre moi ? » Tu rit, un rire nerveux, un rire qui sonne faux, celui qui te fait ressembler à un échapper de l'asile mais tu reprend ton sérieux, tu la fixe, tu la fixe avec haine, si tu pouvais la tuer, si seulement tu pouvais amocher un peu plus son corps et faire vaciller la flamme ne serait-ce qu'un instant.

HRP || Désoléééééééééé pour le retard ... pas taper :c

___________________________________

take me to church
And now, I need to know, if it's real love. Or is it just Madness keeping us afloat. And when I look back at all the crazy fights we had. It's like some kind of Madness was taking control.
And I have finally realized, I need to Love...

les plus beau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t287-neron-i-ll-tell-you-my-sins-so-you-can-sharpen-your-knife

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Ven 4 Sep - 16:54




Sauvetage in-extremis



Le bruit de la détonation de l’arme retentie. Pas le temps d’esquiver, que l’impact de la balle sur mon corps me fit perdre toute notion du temps. Il me fallut quelques secondes pour réaliser ce qui venait de ce passé. Moi, tentant de donner un grand coup dans la porte dans l’espoir de faire vaciller mon assaillant. Je me mets à découvert, le menaçant avec la seule chose qui m'était tombé sous la main. Une planche de bois. Erreur. Le plan avait royalement foiré. Mon coeur rate un battement,ma respiration se coupe l’espace d’un instant sous l’effet du choc.

Machinalement je porte ma main sur la blessure que vient de m’infliger Néron. Papillonnant des yeux, je lui adressai un regard effrayé, j’avais été toucher. Il avait finalement osé le faire. Je déglutis difficilement, l’accusant du regard, puis peu à peu la douleur me frappe de plein fouet. Cette douleur déchirante parcours mon corps tout entier. M’électrise. Une douleur fulgurante qui me prend aux tripes, qui fait mal. Un gémissement sort de mes lèvres. Ma vue se trouble. Je sais qu’à cet instant, je suis cuite, je suis sans défense . Je perds pied, tout autour de moi tangue, je m’écroule à terre sans que je ne puisse rien y faire. Il est là, il me regarde. Cet homme, qui avait contribué à faire de notre vie un enfer, celui qui nous avait donnés en pâture à Barthelomet Allen. Il se redresse, s’approche de moi tel un prédateur. S'agenouillant à ma hauteur, l’air mauvais, l’arme toujours dans sa main. Un sourire sur les lèvres. « que pensais-tu faire . Croyais-tu que tu pouvais faire quelque chose contre moi ? »

À terre, il me regarde victorieux. Alors que je sens la panique monté en moi. Bouger, il faut que je bouge, que je fasse quelque chose, ça ne pouvait pas se terminer comme ça, non… Non je ne voulais pas laisser Roman, pas maintenant, il serait anéanti, tout comme moi. Paralysée, paralysée par la peur de mourir, aucun de mes membres ne répond, aucun. Son regard, ce regard, encore et toujours me fait frissonner, trembler. À moins que ce soit le contre-effet du choc ? Il me fait peur. « Je … me défendais ». Ce sont les seuls mots qui purent sortir de mes lèvres. Impuissante. Dieu que je détestais ça. Qui pourrait se douter de ce qu’il serait capable de me faire, si mon frère n’arrivait pas à temps ? Puis me revient en tête le message de mon frère « gagne du temps » Chose ironique je venais de le faire. D'une manière un peu brutale serte, je vous l’accorde et qui faisais atrocement mal. Mais j'avais finalement réussis.

L’espoir, quand soudain j’attends au loin une voix que je reconnaîtrais entre mille. Roman. Ma moitié. Mon coeur s’accélère. Un cri déchirant, Il crie mon prénom. Je tente de lui répondre, les mots sortes inaudible « Roman... » soufflai-je dans un dernier élan d’espoir. Je ferme les yeux un instant, soulagé. J’allais peut-être finalement rentrer à la maison saine et sauve, bien que quelque peu amoché. J’ouvre les yeux de nouveau, Néron a disparu. Je gémis.
Tente de me retourné. Mais où était-il ? Roman...non. La panique m'envahie. Des bruits sourds retentissent. Je tourne la tête, tentant d'apercevoir quelque chose. Ma vue se trouble de nouveau, à deux doigts de perdre conscience. Je peux sentir l’odeur du sang sur le bitume, je grimace, essayant d’ajuster une nouvelle fois ma vue.

Néron et Roman sont en train de se battre. Roman qui soulève violemment Néron du sol. Le plaque contre le mur, le menaçant de mort, le corps de Néron qui valse contre le mur sans ménagement. Roman qui lui promet de le retrouver, de le tuer de ses propres mains. Puis plus rien, une fraction de seconde passes. Deux puissants bras m'attrapent alors à la volée alors que je sombre. Pour de bon cette fois-ci. « Marah, Marah, réponds-moi, je t’en supplie, pas ça pas maintenant, tient bon je vais te sortir de là, tu...tu vas survivre, tu vas aller mieux, ne t'en fais pas ! ». Mais il est trop tard je ne réponds plus, impossible de prononcer des mots cohérents alors que la douleur me déchire de l'intérieur. Emporter par la douleur, dans les méandres noirs de mon subconscient je sombres. Un léger vent frais m’emporte en lieu sûr tandis que j'entends les supplices, les excuses de mon double me « demandant pardon ».


tag: #Néron #Hérisson #Marah #Darshkov #Dasha #Romanov #ASG #vs #Mutant #jenaipaspeur | words: 540| notes: ON A FINIIIIII <3 merci pour ce rp fantastique ! 






___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Mar 10 Nov - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé) Ven 4 Sep - 20:32


sujet RP officiellement terminé ! merci pour ce rp Néné <3

___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Welcome to the new age. || PV ( terminé)

Revenir en haut Aller en bas

Welcome to the new age. || PV ( terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 1 : rp fini.-