Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|









One night in the dark + Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: One night in the dark + Matt Mer 24 Fév - 8:40


One night in the dark.
you are there to light my darkness
But you're my forbidden love..




Bip.Bip.Bip. Un son qui ne cesse de résonner dans les oreilles de la jeune femme. Un son familier qui l'effraie. Pourtant Ray reste allongée sur son lit d'hôpital, paupières closes. Elle n'arrive pas à les ouvrir. Son cerveau a rendu l'âme pour se laisser voyager dans diverses utopies. Pour la première fois de sa vie Alexis rêve d'un monde meilleur. Elle se croit optimiste, désirant plus que tout que son monde cesse d'être en guerre. Les humains, les mutants...BIP.BIP.BIP. Un froncement de sourcil. Le visage de la jeune femme se met doucement à bouger, revenant enfin à la réalité. Elle essaye de comprendre, de se souvenir, mais rien n'arrive à sa mémoire. Alors elle s'y oblige, dans un élan de force, à ouvrir les yeux. Sa vision est trouble. Ses yeux lui font mal. Un marteau piqueur n'arrête pas de danser la java dans son crâne. C'est une horreur. Ray tourne lentement la tête sur le coté. Quelque chose repose sur sa main droite. Elle n'arrive pas bien à distinguer, peut être est-ce un objet ou une personne. Voulant approcher son autre main de libre Alexis se rend compte que celle-ci est attachée en bandeau. Puis elle se rend compte que plusieurs fils l'empêche de bouger comme elle le souhaite. Elle est branchée, mais à quoi. BIP. BIP. BIP. Un sursaut réanime rapidement son coeur. Que fout-elle ici ? Ray commence à avoir peur. Horriblement peur. Ils l'ont retrouvé. L'ASG a réussi à remettre la main sur elle. Mais pourquoi est-elle encore en vie ? Quelque chose cloche...Tentant de soulever une jambe, elle grimace de douleurs. Inspirant profondément, Alexis ferme avec délicatesse ses yeux. Elle attend, patiemment. Quelques secondes, puis quelques minutes avant de les ouvrir une seconde fois. La pièce parait plus claire, ses yeux retrouvent peu à peu une vision claire. Alors elle comprend. Ray se trouve allongée sur un lit d’hôpital. Puis elle se souvient...L'accident de moto...Les gyrophares bleus...L'ambulance...Sa mémoire revient. Mais elle ne peut rester ici. Attendre que l'on vienne la soigner alors que son pouvoir ne saurait tarder à se mettre en place. Oubliant le poids qui se trouvait sur sa main droite, Ray tente de nouveau de la soulever. Impossible. Elle tourne alors sa petite tête vers la charge qui l'empêche de bouger. Elle le reconnut en moins d'une seconde. Matt...

- « Matt ?! Réveilles toi ! »

Aucune réponse. Sa voix ne suffit pas à le réveiller, alors Ray emploie les grands moyens. Elle gesticule dans son lit, le poussant peu à peu dans le vide. Des pics de douleurs viennent lui bloquer la respiration mais elle n'y prête pas attention. Ses fractures n'ont pas été remise en place, elle ne pourra jamais guérir...Lorsqu'elle voit sa tête chuter du lit là où il avait commencé à s'endormir l'obligeant à se réveiller, la jeune mutante saute sur l'occasion pour le questionner.

- « Bordel Matt qu'est que tu fous là à cette heure de la nuit ? Et...Qu'est que JE fous là ? »

Elle n'y comprenait rien. Ray n'avait pas besoin d'être à l'hôpital, il suffisait de la mener dans une chambre et d'attendre. Elle n'avait jamais mis un pied ici et elle ne désirait pas commencer. Fronçant les sourcils, elle espérait avoir toutes les réponses à ses questions, et le plus rapidement possible !

- « J'ai rien à faire ici. J'peux me soigner toute seule j'te rappelle ! »

Ray ne pouvait rester dans cette chambre. Dès demain, quand le personnel médical entrera pour commencer les soins, ils tomberont nez à nez avec une jeune femme en parfaite santé. Elle ne voulait attirer l'attention sur elle. N'oublions pas qu'elle était devenue une fugitive aux yeux de l'ASG.
Revenir en haut Aller en bas
some of us are human.
SOS : 535
ÂGE : vingt-cinq ans de pur désastre dans la communauté humaine.
CÉLÉBRITÉ : dylan o'brien.
NATURE : humain.
EMPLOI : il est actuellement serveur dans une auberge à temps partiel.
LOCALISATION : washington DC
POUVOIR(S) : aucun.
LES EFFETS SECONDAIRES : aucun.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Matt Underwood
Matt - roi des saumons

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Mer 24 Fév - 13:12


One night in the dark

Il était arrivé à l'hôpital où résidait Ray en un moins de temps qu'il le fallut pour lui dire. À vrai dire, il était inquiet. Il était resté au chevet de la jeune femme sans engloutir une seule fois un des repas que lui proposaient les infirmières qui venaient voir de temps en temps si elle était réveillée alors que son état restait complètement stable. Sauf, elle ne se réveillait pas. Il avait déjà perdu l'espoir de la revoir ouvrir ses yeux couleur chocolat qui pourrait lui manquer affreusement si elle y restait. Il avait quasiment rayé la partie « pouvoir » de la mutante qui permettait de régénérer les tissus endommagés. Il s'en fichait, à présent. Tout ce qui comptait était que elle ouvre désormais les yeux et que elle puisse le frapper comme elle le faisait tellement bien avant. Personne ne pourrait remplacer ça. Il s'était endormi peu de temps après, le son de la chaîne qui permettait de maintenir la brune en vie. Et il en était soulagé, d'ailleurs. Il n'avait clairement pas été aussi inquiet de sa vie, même quand Charlie était à Kanatrix même si elle était tout de même sa meilleure amie. Le plus important restait Ray. Même si ce bruit était totalement insupportable à entendre, il n'en fallait pas mieux pour lui remettre le peu d'espoir qu'il avait perdu et qu'il perdait encore, au fil et à mesure. Il était très clairement : dans son état d'esprit, totalement détruit. Il n'en fallait pas plus pour le mettre au tapis.

Il entendit un grésillement de voix, croyant qu'il avait rêvé, il se concentra sur sa propre pensée alors qu'il sentit la masse de la brune bouger, ce qui confirma qu'il n'était pas dans un esprit second. Il avait la tête pendue au-dessus du lit d'hôpital de la brune, le réveillant désormais complètement. Il bailla, étirant ses membres engourdis au passage avant de voir que son ventre criait totalement famine. Il n'avait englouti que deux yaourts qui ne le nourrissaient carrément pas. C'était plutôt car il dormait toujours à ses côtés qu'il en oubliait de manger. Mais il s'assurerait que elle reprenne un rythme de vie normal à son réveil même s'il pourrait un peu faire « l'homme qui veut à tout prix que elle engloutit quelque chose alors qu'il l'oublie lui-même ». Il s'en fichait de sa santé quand la sienne était en jeu.

« Bordel Matt qu'est que tu fous là à cette heure de la nuit ? Et... qu'est que JE fous là ? » lança-t-elle, certainement rageuse de se retrouver dans un endroit aussi affreux qu'était l'hôpital. Il était resté jusqu'à son réveil, tellement il était resté qu'il en oubliait les heures, les nuits, les jours. Il pouvait rester des années à son chevet si elle y serait restée. Et si elle serait morte, il ne s'en remettrait certainement pas car elle était la plus belle chose qu'il puisse lui arriver dans sa vie. Qu'elle soit réveillée, ça facilitait les choses puisqu'il bailla à s'en décrocher la mâchoire alors qu'un sourire compatissant et heureux vint border ses lèvres.

« Je suis là depuis plusieurs jours, t'inquiète pas pour moi. J'attendais juste ton réveil avec impatience. » lâcha-t-il alors que le sourire qu'il abordait s'élargissait encore plus. Il toussa, sa gorge déshydratée lui faisant un mal de chien alors qu'il détourna le regard de vers la brune pour le diriger vers la bouteille d'eau qui était posée sur la table ronde.

« J'ai rien à faire ici. J'peux me soigner toute seule j'te rappelle ! » rugit-t-elle alors que elle pensait avoir complètement raison. Bien sûr que elle savait se soigner toute seule mais il n'allait quand même pas la laisser inconsciente dans la rue pendant plusieurs jours sans aucune sécurité et libre d'elle-même alors que l'hôpital était certainement le meilleur des choix ?

Il soupira, s'attendant à ce genre de réaction venant de la brune même si ça faisait le plus grand bien à son cerveau de retrouver cette petite bombe ambulante qu'il adorait certainement plus que n'importe qui. Il avait tellement eu peur de la perdre qu'il en oubliait tout. Il avait séché son boulot juste pour partir la voir, et même s'il savait que quand il rentrerait il allait se faire lyncher par sa meilleure amie et son patron, il pouvait mettre tout ça en arrière dès aujourd'hui car il vivait le moment présent.

« Je m'en tape un peu, le plus important c'est que tu es toujours avec moi au moment présent. J'aurais réellement eu peur de te perdre. » lâcha-t-il à la brune sans se soucier que les mots qu'il employait pouvait lui retourner complètement le cerveau.

FICHE PAR SWAN.

___________________________________




nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.

award :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Mer 24 Fév - 23:23


One night in the dark.
you are there to light my darkness
But you're my forbidden love..




Alors le jeune homme était réellement resté ici depuis plusieurs jours ? Juste pour attendre son réveil ? Ray fut assez surprise d'entendre ses paroles. Enfin, elle avait toujours su qu'une relation assez ambigüe s'était créée entre les deux jeunes. Mais à ce point, elle n'y croyait pas une seule seconde. Et pourtant...La réalité se trouvait devant ses yeux. Ray n'avait jamais vraiment eu de personne proche d'elle. Lors de son existence à Kanatrix elle faisait figure de soldate mais au fond elle n'avait pas tissé de vrais liens. Personne ne venait la voir quand elle devait guérir d'une blessure. Personne n'était resté à son chevet durant le processus pour s'assurer que tout fonctionnait comme il faut. Les premiers temps oui, mais dès que l'équipe médicale avait vu que tout rentrait dans l'ordre, ils avaient aussitôt disparu laissant la jeune fillette seule. C'était ça sa véritable existence, être une solitaire qui ne désire pas s'attacher par peur de souffrir. On réussissait mieux à avancer ou vivre quand on se fichait royalement de tout ou de tout le monde. Mais il avait fallut qu'elle tombe sur eux. Tous. Charlie, Heaven, Tyler et...Matt. Cet homme avait embelli la vie de la jeune mutante sans réellement le savoir. Dès qu'il se trouvait à ses cotés, Ray respirait mieux, elle appréciait les moments, la vision que lui offrait ses yeux. Elle aimait entendre sa voix douce et chaleureuse, le voir lui sourire...Puis elle se souvenait de son passé. Fugitive de l'ASG. Elle ne pouvait se résoudre à se laisser aller avec un garçon. Elle ne pouvait s'autoriser à tomber amoureux de lui. Pourtant, elle le savait au fond d'elle. Elle en était complètement dingue. Mais c'était impossible...Un amour interdit.

- « Tu te fiches de moi ? T'es resté tout ce temps à mon...chevet ? »

Elle aurait aimé lui en vouloir, l'engueuler ou même le frapper mais elle n'en avait pas la force mentale. Enfin, rappelons aussi qu'elle avait un bras dans une écharpe, une jambe et une cheville fracturée. Autant dire qu'elle ne pouvait se résoudre à bouger tant qu'elle n'avait pas remis en place ses os...Mais sans prendre en compte ses blessures, la jeune fille fut attendrie par l'acte et les paroles de Matt. Elle aurait tant voulu le lui montrer, prouver qu'elle était touchée par son attention, sa peur de la perdre mais rien ne s'exprima sur son visage. Ray avait appris à dissimuler ses émotions. Peut être un peu trop...

- « Ouais bon ça va c'est pas la fin du monde non plus...Regardes je suis toujours là ! »

Levant la seule main valide, elle fit semblant de lui faire un petit coucou. Ce qu'elle pouvait se haïr d'agir ainsi. Mais elle ne cessait de se rappeler les éventuelles conséquences si elle s'autorisait à être avec lui. Elle le mettrait en danger avant même qu'il ne passe la porte. L'ASG pourrait s'en prendre à lui pour atteindre la jeune mutante. Et comment expliquer qu'ils y arriveraient à merveille...Elle ne pouvait imaginer cette scène, juste y penser lui donnait déjà envie de vomir et de tout envoyer en l'air autour d'elle, la rage prenant possession de son âme.

- « Bref...Matt va falloir que tu sortes de la chambre. Ce que je vais faire ne va pas te plaire du tout...» Le voyant surélever un sourcil sans bouger d'un seul centimètre, Ray leva les yeux au ciel avant de les reposer sur lui. - « Je vais être obligée de remettre mes os en place pour que je puisse guérir. Alors si tu ne veux pas assister à tout ça...Vas te prendre à manger et bois de l'eau ou du café...T'as une mine à faire peur, pire que moi ! »

Ray voulait détendre l'atmosphère, mais c'était certainement la plus mauvaise technique qu'elle ait pu utiliser. Elle ne voulait pas être trop méchante avec lui. Après tout, quand elle agissait ainsi, la jeune Clarkson souffrait affreusement. Son coeur se resserrait à cause des paroles dures qu'elle prononçait. Il se broyait littéralement. Sa respiration se bloquait, l'empêchant de pouvoir être à l'aise. Sa gorge devenait sèche, irritable et une envie de gerber la prenait de plein volé. N'osant pas le regarder droit dans les yeux, Ray baissa lentement ses yeux sur le sol, une mine de petite fille venant s'exprimer sur son visage.

- « Et si tu...pouvais me ramener quelque chose à manger...j'ai vraiment faim...» dit-elle avant de relever ses yeux, remplis d'étoiles, pour les déposer sur le jeune homme.

Ray allait avoir besoin d'énergie et avoir le ventre vide n'allait rien arranger. Tentant un sourire maladroit, la jeune femme vit Matt se lever avant de quitter la chambre. Tout le poids qu'elle avait commencé à porter sur ses épaules venait instinctivement de partir. Elle ne se supportait pas. Non, c'était même pire que ça. Elle se haïssait d'agir ainsi. Attendant quelques secondes, la jeune mutante se mordilla une lèvre avant de sentir quelques larmes couler le long de ses joues. Elle ne pouvait être faible. Elle ne devait pas. C'était une obligation. Les faisant partir, Ray retira par la suite l'écharpe de son bras pour commencer son travail. Prenant le temps de respirer, elle ferma doucement les yeux et se mit à se concentrer sur quelque chose qu'elle aimait, qu'elle appréciait. Sans grande surprise, elle se représenta le visage de Matt. Un sourire sur les lèvres, la brune remit rapidement en place l'os de son bras. La mâchoire contractée, une fine grimace sur son visage, elle se laissa transporter par ses pensées essayant du mieux qu'elle pouvait de ne pas ressentir la douleur. Lorsqu'elle eut terminée, Ray attrapa sa jambe droite où sa cheville était fracturée. Elle fit de même avant de commencer à sentir sa régénération. Le plus dur, douloureux et certainement le plus long allait être la jambe...L'approchant le plus possible d'elle, la jeune femme se concentra davantage. Elle avait pris l'habitude de remettre ses os en place, mais elle ne cessait d'avoir peur de souffrir. Elle savait pertinemment que son degré de ressenti allait être inférieur à la normale, mais ce n'était pas suffisant. Malgré sa forte tête, son coté rebelle et dure à cuire, Ray avait peur. Constamment, chaque jour. Elle avait simplement réussi à le cacher, tout comme ses sentiments...CRAC. C'était fini. Une sensation de soulagement vint se propager dans le corps de Ray. Une certaine fatigue se fit ressentir. Se laissant tomber sur son lit, elle attendit que Matt revienne. Sans lui, elle n'allait pas réussir à s'échapper d'ici. Oui, vous avez bien lu. Ray comptait s'enfuir de l'hôpital avant l'aube.
Revenir en haut Aller en bas
some of us are human.
SOS : 535
ÂGE : vingt-cinq ans de pur désastre dans la communauté humaine.
CÉLÉBRITÉ : dylan o'brien.
NATURE : humain.
EMPLOI : il est actuellement serveur dans une auberge à temps partiel.
LOCALISATION : washington DC
POUVOIR(S) : aucun.
LES EFFETS SECONDAIRES : aucun.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Matt Underwood
Matt - roi des saumons

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Jeu 25 Fév - 19:02


One night in the dark

Elle était toujours aussi ponctuelle avec un aussi bon sens de la discussion. C'était faux, mais on ne pouvait se résoudre à ne pas l'aimer. À cause de son caractère, tout le monde le devrait. Personne ne pourrait rester indéfiniment insensible à cette fille. Même si elle avait un caractère qui emplissait les choses, il était resté, là, à son chevet. Rien qu'en attendant que elle se réveille, ne mangeant rien de la nuit ainsi que les jours qui passaient pour pouvoir être dans le même état qu'elle, partager ce qu'elle ressentait à son réveil. La douleur, tout. Il avait oublié et avait rayé une bonne fois pour toute la partie des pouvoirs de son amie qui n'en est plus vraiment une à l'heure d'aujourd'hui. S'en était plus.

« Tu te fiches de moi ? T'es resté tout ce temps à mon...chevet ? » répondit-t-elle au brun alors qu'il venait tout juste de sortir de son état de sommeil. Son ventre grognait sous la famine alors qu'il n'avait pas mangé depuis deux ou trois jours. Il grognait tel un monstre en cage non-nourri depuis des milliers d'années. Il pourrait engloutir n'importe quoi, de n'importe où, n'importe quand. Il bailla pour l'énième fois depuis qu'il s'est réveillé alors qu'il s'étira avec la grâce du félin alors qu'il laissait retomber sa tête sur le genou de la jeune femme, étirant ses bras, totalement épuisé. Il n'en pouvait plus, à dormir sur cette foutue chaise qui lui foutait un mal de chien au réveil.

« Non ! Je suis là depuis que tu es là, je te le jure. » répondit-t-il alors qu'il croisait ses bras afin d'y poser sa tête, toujours sur les genoux de la jeune femme qui ne devrait sentir que quelque chose à sa jambe. Que c'était fatiguant. Cette journée commençait, se terminait, et redoublait de volume le lendemain. C'était comme si cette journée était impossible à se terminer, interminable. Il se redressa afin de poser son dos sur le dossier de la chaise en bois, les bras croisés autour de sa poitrine, lui adressant un faible sourire alors que son ventre grognait pour l'énième fois de la journée.

« Ouais bon ça va c'est pas la fin du monde non plus...Regardes je suis toujours là ! » lança-t-elle en direction du brun alors que elle faisait un petit coucou de la main, toujours aussi désagréable alors qu'il n'en savait pas la raison. Elle n'était pas comme ça avec Heaven, bien que elle ait un caractère assez bien formé, ça n'emplissait pas les choses. Il fallait qu'il s'explique avec elle un jour.. peut-être qu'il pourrait le faire dès qu'il aurait ingurgité quelque chose de la journée, car là ça n'allait plus du tout. Son ventre criait famine comme un lion affamé non-nourri depuis dix jours alors il devrait faire quelque choser pour contrer ça. Néanmoins, il poussa un soupir vers l’entrebâillement de sa bouche, ses bras toujours plaqués contre sa poitrine. Sa poitrine se soulevait à un rythme régulier et lent. Il était faible. Faible de ne pas savoir se lasser d'être toujours là systématiquement pour elle et pour des personnes qui n'en savait pas l'identité même une partie de leur histoire.

« Toujours aussi.. ponctuelle. J'apprécie. » rétorqua le brun alors qu'il haussait un sourcil, lui montrant son indifférence face à ses mots et pour compléter sa phrase, il redressa son dos du dossier de la chaise afin de se lever, au même moment où la brune commença à l'interpeller.

« Bref.. Matt va falloir que tu sortes de la chambre. Ce que je vais faire ne va pas te plaire du tout.. » lança-t-elle au jeune homme alors qu'il s'apprêtait à se lever, ne bougeant pas d'un centimètre. Excédée, la jeune femme continua. « Je vais être obligée de remettre mes os en place pour que je puisse guérir. Alors si tu ne veux pas assister à tout ça...Vas te prendre à manger et bois de l'eau ou du café...T'as une mine à faire peur, pire que moi ! »

S'en était presque mignon de la voir s'inquiéter pour lui. Elle essayait de détendre l'atmosphère même si c'était sûrement la pire des méthodes qu'elle puisse utiliser. Alors que elle abaissa la tête en direction du sol, la mine aussi pâle que celle d'une petite fille alors qu'il haussa un sourcil, intéressé pour une fois à une discussion qui le détendait, pouvait le détendre.

« Et si tu.. pouvais me ramener quelque chose à manger.. j'ai vraiment faim.. » dit-t-elle avant de redresser la tête, les yeux et la tête d'une petite fille qui voulait son gâteau alors qu'il esquissa un sourire, heureux de voir que son instinct de petite fille n'avait pas bougé de cette place.

Il opina de la tête, se retournant afin de partir vers la porte alors qu'il héla la brune, toujours aussi inconscient de ses paroles.

« J'aime mieux quand tu es comme ça, même si l'instant où tu me frappais dessus me manque terriblement, j'aime mieux ça. » rit-t-il, des souvenirs venant emplir ses pensées alors qu'il était à l'entre de la porte, mi-dehors et à moitié vers elle. Son corps était droit, aussi droit que celui d'un pantin même s'il n'avait qu'une envie : courir jusqu'à l'endroit de la nourriture jusqu'à en trouver, faire demi-tour et passer un agréable moment en sa compagnie.

Il quitta la chambre où résidait la brune sous son sourire compatissant, alors qu'il venait de se rendre jusqu'à l'endroit où se trouvait la nourriture, stockée. Il savait qu'il ne devait pas être ici, alors avec l'agilité d'un félin et la grâce tel d'un chat, il réussit à s'introduire dans la pièce : nourriture. Tout ça lui donnait l'eau à la bouche et il ne savait pas du tout quoi prendre pour elle. Pas du tout. Il ne savait même pas quoi prendre pour lui-même tellement il y en avait énormément. Il prit un plateau posté à ses côtés alors qu'il emplit celui-ci de plusieurs garnitures en tout genre, tous différents les uns des autres. Il fit demi-tour alors qu'il restituait le tout à l'entrée, mettant au point ce qu'il devait prendre, reprendre, remettre. Il fit demi-tour afin de compléter le plateau de deux pommes à la suite. Il fit un petit regard en coin pour regarder s'il y avait quelqu'un alors qu'il s'aventurait en direction de la porte de chambre de la jeune femme, le plateau lui débordant des mains. Même si sa mine était affreuse à cet instant même, il ne pouvait faire mieux que de se taire et d'encaisser. Tout allait repartir sur de bons termes. Il ouvrit la porte à la volée alors qu'il adressa un regard suivi d'un sourire à la brune qui était allongée sur son lit, l'attendant. Elle devait, effectivement, mourir de faim elle aussi. Dormir aussi longtemps sans engloutir quelque chose était certainement une mission suicide sauf qu'il le faisait avec elle, tout le temps. Tout le temps. Il devait décortiquer les lettres de ces mots tellement importants pour lui pour se rendre compte de la situation. Il s'écria, le plateau surchargé entre ses mains, lui montrant tout ce qu'il avait rapporté.

« C'est l'heure de manger ! Enfin ! » lança Matt d'une voix qui voulait dire son empressement, il n'en pouvait plus d'attendre pour engloutir quelque chose pour une fois dans cette journée qui commençait et se terminait aussi rapidement qu'un verre de lait. Il voulait manger et retourner à la ville aux côtés de la brune, même s'il devinait dans ses yeux qu'il fallait discuter d'un plan.

« Dis-moi tout. Dis-moi le plan que tu voudrais confectionner. » répliqua le jeune homme en devinant la moue de la jeune femme qui ne voulait qu'une chose pour le moment : manger quelque chose dans cette journée interminable. Il esquissa un sourire afin de la rassurer et pour le rassurer lui-même en même temps, ne prenant pas en compte ce qu'il avait lancé à celle-ci plus tôt, totalement indifférent. Il était rancunier, bien sûr qu'il l'était, mais elle.. non. C'était une autre paire de manches.
FICHE PAR SWAN.

___________________________________




nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.

award :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Ven 26 Fév - 0:09


One night in the dark.
you are there to light my darkness
But you're my forbidden love..




Comment était-ce possible qu'une seule personne puisse avoir autant d'impact dans sa vie ? Ray ne s'était jamais sentie ainsi. Chaque parole que prononçait Matt lui redonnait du baume au coeur. C'était complètement différent des autres. Il était différent. Tout comme ses sentiments envers lui. Elle ne comprenait pas pourquoi lui. Il était un humain lambda, elle était une mutante fugitive de l'ASG. Tous les opposés, tout montrait qu'il était bien trop dangereux qu'une relation pareil existe et pourtant...Chaque jour les deux jeunes bravaient l'interdit. Il suffisait d'un regard, d'un sourire pour que la jeune Ray s'effondre. Elle n'arrivait pas à lui résister. Tout son être frémissait de le voir, de l'entendre. Son oxymore, son exception à la règle. Il avait réussi là où beaucoup avait échoué. Le coeur d'Alexis avait été conquis à la seconde où elle l'avait vu. Et elle se maudissait pour ça. Ses sentiments ne devraient jamais exister. C'était bien trop dangereux, pour elle mais surtout pour lui. Si quelque chose lui arrivait, jamais elle ne pourrait se le pardonner...Toujours immobile sur son lit d’hôpital, Ray attendait patiemment de régénérer pour pouvoir s'enfuir. Elle avait rapidement demandé à Matt de sortir chercher à manger pour qu'elle puisse se remettre les os en place...Lorsque tout ceci fut terminé, elle attendit gentiment, ne pouvant faire grand chose. La porte s'ouvrit quelques secondes plus tard sur Matt tenant un plateau rempli. Entendant sa phrase, Ray ne put retenir un petit rire. Elle ne pouvait pas toujours cacher ses sentiments alors parfois, elle s'autorisait à être elle même avec lui. S'installant confortablement dans le lit, la jeune femme se décala pour lui laisser de la place. Après tout cette chaise ne devait pas être si confortable que ça.

- « T'es génial ! J'aurai pu commettre un meurtre juste pour avoir de la nourriture ! »

Et ils savaient tous les deux qu'elle en était capable. Disons qu'Alexis avait été conditionné d'une certaine manière avec Kanatrix. Elle n'avait pas froid aux yeux et n'éprouvait aucun sentiment face à un meurtre. Du moins, quand elle n'était pas attachée à la personne. C'était une évidence que pour Charlie, Tyler, Heaven ou Matt elle ne pourrait se résoudre à les tuer. C'est mignon non ? Le voyant s'installer lui aussi dans le lit, leurs épaules étaient cote à cote, se touchant quelque peu. Des frissons débutèrent le long de son échine pour venir se réfugier dans son corps entier. Une drôle de sensation envahie la jeune mutante mais elle tenta de ne rien laisser paraitre. Heureusement pour elle, Matt réussit à la divertir et la faire oublier toutes ses nouvelles choses qu'elle était en train de ressentir pour lui. Attrapant de quoi manger, Ray se mit à dévorer la nourriture apportée par Matt avant de lui répondre.

- « Alors en premier, manger. Bon ça je pense que tu l'as compris. Ensuite, après que je me sois habillée parce que cette chemise d’hôpital est vraiment affreuse et en plus, je n'ai absolument rien en dessous...L'angoisse ! » dit-elle avant de se rendre compte de ce qu'elle venait de dire. Fermant quelques secondes les yeux tout en plissant le nez, Ray toussota plutôt gênée par ses propres paroles. « Bref...Il va falloir qu'on sorte de là. Tu vas devoir vérifier que personne ne se trouve dans les couloirs avant de venir me chercher et m'aider à marcher. Disons que la régénération de ma jambe ne sera pas encore finie...»

Elle n'aimait pas devoir demander de l'aide, mais ils devaient partir le plus rapidement possible. Sa jambe fracturée allait mettre plus de temps pour guérir. C'était ça l'inconvénient de son pouvoir, le temps. Il fallait qu'elle réussisse à aller plus vite. Elle devait s'entrainer, encore et encore pour que son corps s'habitue à régénérer. Connaitre chacune des blessures, l'enregistrer et accélérer le processus. C'était la seule manière qu'elle avait trouvé pour y arriver. Pas très fun non ? Continuant de manger, Ray essaya d'imaginer le plan dans sa tête. Bien sur, elle savait très bien que tout n'allait pas se passer comme prévu. Après tout, dès qu'un plan se met en place, quelque chose vient le modifier. Se sentant enfin pleine, la jeune mutante se laissa lourdement tomber contre le dossier du lit. Elle tapota doucement son ventre.

- « J'pense qu'à cette allure je vais plus rouler que marcher ! » dit-elle tout en laissant échapper un petit rire. Son ventre avait quelque peu grossi, laissant apparaitre une petite forme ronde. - « J'ai plus la gueule d'une femme enceinte que d'une blessée d'un accident de moto ! »

Ray s'amusa quelques secondes à gonfler son petit ventre avant de tirer sur sa chemise pour la plaquer contre son corps. Fronçant les sourcils, elle s'insulta intérieurement de ses actions. Depuis quand se mettait-elle à parler gosse ou à être en cloque, surtout avec Matt à ses cotés ? Se raclant la gorge, Alexis se redressa avant de boire quelques gorgées d'eau. Son coeur battait la chamade mais elle n'y prêta pas attention. Attrapant avec ses mains sa chemise d’hôpital, elle se mit au bord du lit afin de se lever pour pouvoir s'habiller. Pensant qu'elle était enfin prête, la jeune mutante posa ses pieds au sol avant de se tenir sur ses jambes. Faisant quelques pas elle sentit que quelque chose clochait mais elle n'eut pas le temps de se retenir qu'elle se retrouva fesses contre terre. Sa jambe n'avait pas tenu sous son poids. Sa fracture devait être plus importante qu'elle ne le pensait. Dessinant une fine grimace sur son visage, elle sentit une douleur intense.

- « Bordel de merde...! » dit-elle agacée par son état pitoyable. Elle en avait marre, horriblement marre de ne pas être performante au niveau de son pouvoir. Tapant de toutes ses forces contre le sol avec ses mains, elle sentit les bras de Matt venir la soulever pour la redéposer sur le lit. Au final, elle était bien heureuse qu'il soit resté à ses cotés. Une chose qu'elle ne pourra jamais avouer. De nouveau assise, Ray souffla d'exaspération avant de plonger ses yeux dans ceux du jeune homme. Un sourire plutôt ironique vint animer son visage. - « Je crois que tu vas devoir m'aider à m'habiller...Plutôt sympa non ? » Et le pire dans tout ça, c'est que Ray commençait à apprécier la situation.


Revenir en haut Aller en bas
some of us are human.
SOS : 535
ÂGE : vingt-cinq ans de pur désastre dans la communauté humaine.
CÉLÉBRITÉ : dylan o'brien.
NATURE : humain.
EMPLOI : il est actuellement serveur dans une auberge à temps partiel.
LOCALISATION : washington DC
POUVOIR(S) : aucun.
LES EFFETS SECONDAIRES : aucun.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Matt Underwood
Matt - roi des saumons

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Dim 28 Fév - 16:28


One night in the dark

La brune ne put retenir un petit rire à la suite de la phrase dite par Matt qui était entré comme il pouvait ressortir. Elle se montrait enfin normale vis-à-vis de lui et laissait son grade vers l'arrière même si s'en était déplaisant. Elle se décala afin de laisser de la place à Matt qui réprima un sourire, heureux de ne plus passer son temps sur cette chaise qui lui démolissait le dos. Il prit place à côté de la brune, leurs épaules se touchèrent en se frôlant alors qu'il sentit un frisson remonter jusqu'à son dos.
« Tu te fiches de moi ? T'es resté tout ce temps à mon...chevet ? » répondit-t-elle au brun alors qu'il venait tout juste de sortir de son état de sommeil. Son ventre grognait sous la famine alors qu'il n'avait pas mangé depuis deux ou trois jours. Il grognait tel un monstre en cage non-nourri depuis des milliers d'années. Il pourrait engloutir n'importe quoi, de n'importe où, n'importe quand. Il bailla pour l'énième fois depuis qu'il s'est réveillé alors qu'il s'étira avec la grâce du félin alors qu'il laissait retomber sa tête sur le genou de la jeune femme, étirant ses bras, totalement épuisé. Il n'en pouvait plus, à dormir sur cette foutue chaise qui lui foutait un mal de chien au réveil.


« T'es génial ! J'aurai pu commettre un meurtre juste pour avoir de la nourriture ! » lança la brune alors qu'ils savaient tous les deux que elle pouvait en être capable. Elle pouvait le faire si elle en avait envie, et c'était quand même assez compliqué d'être avec quelqu'un qui pouvait briser la vie d'une personne en un seul claquement de doigts. Elle pouvait se permettre d'être normale vis-à-vis de lui, vis-à-vis de son statut en tant qu'humain. Même s'il est et restera un humain, il pouvait réfléchir comme tout le monde, commettre des fautes. Il attrapa de quoi manger au même moment que Ray avait posé sa main dans le plateau, l'enlevant au même moment pour lui laisser champ libre afin que elle en prenne quelque chose.

« Alors en premier, manger. Bon ça je pense que tu l'as compris. Ensuite, après que je me sois habillée parce que cette chemise d’hôpital est vraiment affreuse et en plus, je n'ai absolument rien en dessous.. L'angoisse ! » dit-elle en répondant à la question de Matt quelques instants plus tôt, se rendant compte de sa bêtise. Elle se prit le nez avec sa main alors que le brun trouvait ça adorable comme gênant. C'était étonnant comment la brune pouvait oublier qu'un garçon de vingt-cinq ans était dans sa chambre et que elle pouvait se comporter avec ceux-ci comme si c'était une fille et qu'elle la connaissait depuis des années. Il rit suite à la bêtise de la jeune femme avant de l'inciter à continuer. « Bref.. Il va falloir qu'on sorte de là. Tu vas devoir vérifier que personne ne se trouve dans les couloirs avant de venir me chercher et m'aider à marcher. Disons que la régénération de ma jambe ne sera pas encore finie.. »

Il savait que elle détestait demander de l'aide, mais là, elle n'en avait pas tellement le choix. Si on prenait en compte que sa régénération n'était pas totalement terminée, elle ne pouvait se commettre à se lever et à faire comme si de rien n'était. Il fronça les sourcils, admettant qu'elle devrait reprendre des forces afin de partir au plus vite tout de même de cet hôpital dont les murs d'une teinte blanche n'en finissaient plus du tout. Il croyait même que c'était lui qui y était alors que pas du tout, il n'était qu'un visiteur à part entière. C'était elle, la victime de sensations fortes. Pas lui. Lui, il n'était là que pour veiller sur elle en cet instant de la journée et en cet instant de la vie. Il n'en voulait pas plus, pour le moment son estomac ne lui demandait plus qu'une seule chose : attraper de quoi manger.

« J'pense qu'à cette allure je vais plus rouler que marcher ! » lança-t-elle en laissant échapper un petit rire. Il détourna le regard en direction de son ventre qui ressemblait, effectivement, à celui d'une femme enceinte. Il laissa échapper un petit rire lui aussi à son tour en reprenant sa principale activité : la nourriture. « J'ai plus la gueule d'une femme enceinte que d'une blessée d'un accident de moto ! »

Il rit à la phrase de sa camarade de chambre pour la journée alors que elle fronçait les sourcils pour une quelconque raison. Il aimerait quand même pouvoir lire dans les pensées pour savoir ce qu'il se passait dans les pensées des autres, dans leur cerveau. Il savait que l'esprit de la brune n'était pas clair, mais il n'allait pas s'imaginer des choses totalement désertes.

« C'est vrai que.. ton ventre est énorme ! » rit-t-il, alors que leurs épaules se frôlèrent, le calmant dans cette même occasion. Il était stressé de savoir qu'ils allaient partir de cet hôpital dans le calme le plus complet.

La brune s'amusa à gonfler son ventre avant de tirer sur sa chemise d'hôpital contre son corps. Elle devrait s'en vouloir de parler de ça alors qu'il était juste à côté. Elle se racla la gorge alors qu'il venait de terminer la partie qu'il avait confectionné pour lui sur le plateau qu'il lui avait donné, le laissant sur la partie stable du lit d'hôpital. Elle se mit au bord du lit afin de de se lever et de pouvoir s'habiller. Elle avait oublié que sa régénération n'était pas totalement terminée ? Elle fit quelques pas avant qu'une douleur sourde ne lui tenaillait la jambe, alors que elle se trouvait les fesses contre terre.

« Bordel de merde..! » dit-elle, sûrement agacée de saoir que elle ne pouvait rien y faire et que son pouvoir n'était certainement pas assez entraîné. Elle tapa sur le sol de toutes ses forces à l'aide de ses mains alors que Matt se redressa immédiatement en lui tenant la taille pour la faire asseoir sur le lit, décalant le plateau d'une main. Un sourire ironique vint se placer sur le visage de la brune alors que le brun le dévisageait. Elle repensait à son plan machiavélique où ce n'était juste qu'une simple blague pour le faire angoisser ? « Je crois que tu vas devoir m'aider à m'habiller.. Plutôt sympa non ? » finit-elle, sûrement entrain d'apprécier la situation qui s'offrait à ses yeux.

Il n'avait jamais pensé, oh non ça au grand jamais, qu'il réussirait à habiller la brune pendant un séjour à l'hôpital. Mais voyant l'état de sa jambe ainsi que ses nombreuses fractures non-finalisées, il ne put se résoudre qu'à l'aider. Une expression de surprise vint se poser sur son visage alors que d'une seule voix, il expira.

« Quoi ? » lâcha-t-il alors qu'il se souvenait de la phrase lancée par elle quelques minutes plus tôt : elle n'avait rien en dessous. Complètement rien. Si elle blaguait, ça aurait certainement arrangé les choses.

Il souffla, plaçant ses mains sur ses cheveux d'un air soudainement gêné. Il n'avait jamais été aussi gêné de toute sa vie même s'il savait que c'était pour la bonne cause. Sinon.. il pouvait le faire, mais ne pas la reluquer. Il détestait faire ça même si la plupart des garçons le feraient sans réfléchir. Lui, il n'était pas comme ça. Il prenait son temps, et elle aussi, donc c'était assez bien dans l'ensemble. Il prit le bras de la brune pour la forcer à s'approcher de lui, alors qu'il sentait son souffle s'écraser sur son visage. Il prit les deux bras de celle-ci entre les siennes alors qu'il lui demanda si elle avait des vêtements de rechange. Il attendit sa réponse en laissant descendre sa chemise d'hôpital le long de ses épaules, alors qu'il lui enlevait la chemise de ses bras avec une douceur que lui-même ne connaissait pas. Il était soudainement moins gêné qu'auparavant. Il se redressa, parvenant à l'autre côté du lit alors qu'il lui demandait de se redresser à son tour, la soutenant d'une main qui venait se placer sur ses hanches.

« Bon.. est-ce que tu es prête ? » lança-t-il en lui adressant un regard. Il lui tapota le sommet du crâne en esquissant un sourire qu'il voulait faire chaleureux même s'il savait certainement que elle pouvait apprécier la situation.

FICHE PAR SWAN.

___________________________________




nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.

award :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Mar 1 Mar - 7:44


One night in the dark.
you are there to light my darkness
But you're my forbidden love..



Tout était allé si vite. Ray n'avait pas réellement réfléchi aux conséquences de ses actes. Elle savait pourtant, que la régénération prenait un temps différent en fonction de la blessure. Elle savait qu'avec une grosse fracture, la guérison devenait plus lente et plus complexe. Ce n'était pas comme une plaie qu'il suffisait de refermer. Non. Elle sentait chaque partie de son os se remettre en place, redevenir dur et fort. Comme avant. Mais son entrainement manquait à ce niveau là. Ray aimerait être plus rapide, beaucoup plus rapide. Mais c'est contre le sol qu'elle se retrouva en quelques secondes. Une colère noire prit possession de la jeune mutante. Elle s'en voulait. Bordel ça oui, elle s'en voulait horriblement. Elle détestait demander de l'aide mais avec ses différentes fractures elle devait le faire. Au final, elle était plus que contente que ce soit Matt avec elle. Ray n'était pas vraiment mal à l'aise avec son corps. Disons même qu'elle se fichait royalement de se retrouver nue ou en sous vêtements face aux autres. Après tout, c'était la nature, elle était constituée comme tous les autres êtres humains. Mais voilà. Matt c'était Matt. Et si vous ne l'avez pas encore compris, il était totalement différent aux yeux de la jolie brune. Entendant et voyant son visage surpris, la jeune femme sentit ses joues virer vers le rouge. C'était bel et bien la première fois qu'elle se trouvait dans une situation pareil.

« Ouais je sais...Essaies de pas faire d'infarctus en me voyant nue ! » dit-elle avant d'émettre un petit rire plus pour se donner du courage et détendre l'atmosphère.

Amusée par le comportement de son ami, Ray laissa un sourire moqueur sur ses lèvres. Elle venait de le piéger, elle pouvait le voir à son attitude tout aussi gênée qu'elle. Il était beau à voir, même quand ses joues devenaient quelques peu rosies. Même quand ses yeux affolés et surpris par la situation ne cessaient d'aller dans tous les sens. Ray fondait quand elle le voyait. Peu importe son look, son attitude, la jeune femme tombait littéralement sous le charme. Se mordillant légèrement la lèvre, Alexis se laissa alors faire. Son coeur battait la chamade, prêt à être expulser hors de sa poitrine. Sa respiration se faisait plus rapide, comme si elle manquait d'air. Mais elle savait très bien. Matt venait de lui prendre le bras pour l'approcher de lui. Ray sentait le souffle chaud du jeune homme sur son visage. Instinctivement elle releva sa petite tête brune vers lui pour plonger son regard dans le sien. Plus rien n'avait d'importance. Il pouvait y avoir une alarme, le feu, des cris, Ray n'aurait rien entendu. Tout ce qui l'importait se trouvait devant elle. Matt et son sourire craquant. Elle aurait aimé se rapprocher davantage. Oh ça oui elle aurait tant voulu capturer ses lèvres pour qu'elles se mélangent avec les siennes. Mais elle n'en fit rien. Préférant se mordre la langue pour oublier toutes ses pensées. Le tissu de sa chemise se mit tout doucement à descendre le long de ses épaules. Elle frissonna face à cette sensation. Mais tout s'amplifia quand le jeune homme l'aida à retirer les manches. Ce n'était qu'un simple et fin contact avec les doigts de Matt et la peau nue de Ray. Et pourtant, un feu d'artifice vint se créer en son être. Il était doux, tendre...Alexis commençait à succomber. Le voyant tourner autour d'elle, la jeune mutante bloqua la chemise d’hôpital sous ses aisselles afin qu'elle ne tombe pas. Allez savoir pourquoi, tout à coup se retrouver nue la dérangeait quelque peu. Une des mains de Matt vint se placer sur ses hanches. Sa main chaude et douce contre la peau froide et nue de Ray. S'en était trop. Les hormones de la jeune femme ne cessaient de faire des ravages. Elle commençait sérieusement à avoir du mal à se contenir. Prenant de grandes respirations, Ray ferma les yeux quelques secondes pour tenter de se concentrer. Mais elle sentit tout à coup des petits tapotements sur le haut de son crâne la faisant rire.

« Hey n'en profites pas trop toi ! »

C'était certainement son accord pour lui faire comprendre qu'elle était prête. Prête à ce qu'il commence le travail. Prête à laisser tomber, centimètres par centimètres sa chemise d’hôpital et offrir à Matt son corps nu dans des circonstances plutôt décevantes. Parce que oui, si cette situation arrivait ce n'était pas parce qu'ils l'avaient choisi...Donnant un petit coup de tête pour montrer son soutien gorge, elle tenta comme elle pouvait de tenir la chemise d'une main. Avec l'aide de Matt, elle passa son premier bras dans la bretelle puis répéta l'action avec le deuxième. Elle plaça comme il faut sa poitrine à l'intérieur avant de laisser le jeune homme l'attacher. De nouveau cette sensation d'électricité lui reprit. Son dos de courba laissant place à une voute. Ray se redressa dans l'espoir que Matt n'est absolument pas vu cette réaction. Laissant alors tomber la chemise d’hôpital, elle la stoppa au niveau de son bassin, la bloquant entre ses cuisses et avec sa main valide.

« Hum...Peut être que je vais essayer de me débrouiller pour le sous vêtement...Au moins tu n'auras pas cette gêne en plus ! » dit-elle les yeux remplis de malice et d'étoiles.

Par manque de chance, la jeune femme avait choisi de porter un Tanga noir. Ce sous vêtement ne recouvrait que très peu ses fesses. Essayant de ne pas y penser, Ray passa cependant avec l'aide de Matt ses pieds et ses jambes à l'intérieur. Une fois que le tissu fut à la bonne hauteur, Alexis le remonta seule. Il ne fallut que quelques secondes à la chemise pour qu'elle touche le sol. A présent, Ray faisait face au jeune homme simplement vêtu de ses sous vêtements. Tout à coup elle remercia le ciel du choix qu'elle avait fait. Il était loin d'être désagréable à regarder.

« Euh...Si jamais tu parles de ça à quelqu'un, je te jure que je t'arraches les yeux...»

Était-ce un moyen pour se décompresser ? Elle n'en savait rien. Ray se trouvait ridicule. Son corps ressemblait plus à n'importe quoi, toute son assurance vis à vis de lui venait de partir en quelques secondes. Elle ne se trouvait absolument plus attirante. C'était même pire que ça. Elle se répugnait. Baissant le regard, Ray sentit une petite tristesse prendre en otage son état d'esprit.

« Désolé j'aurai bien aimé que tu sois face à un mannequin hyper sexy et attirant. » dit-elle, sa voix se brisant à la fin.

Elle attrapa avec vitesse son tee shirt qui se trouvait entre les mains du jeune homme. Elle enfila ne se souciant pas de la douleur qu'elle pouvait ressentir à cause de son épaule. Puis elle prit son jean, abîmé par son accident. Elle s'assit sur le bord du lit, et commença à entrer ses pieds l'un après l'autre à l'intérieur. Elle essaya du mieux qu'elle pouvait de terminer la tâche. Voyant Matt s'approcher pour l'aider, elle fit un stop avec sa main.

« Non arrêtes toi...C'est bon...»

Les larmes lui montèrent aux yeux mais elle détourna le regard ainsi que la tête pour que Matt ne puisse pas le voir. Elle était devenue sèche, peut être même agressive mais elle était juste blessée. Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Son ami n'avait absolument rien fait. Elle s'était torturée l'esprit seule...Peut être qu'au fond, elle s'était rendue compte qu'elle n'était pas assez bien pour lui. Qu'il méritait beaucoup mieux...

« Bref on va y aller...T'es prêt ?! » lança-t-elle d'une voix plus assurée et moins brisée. Ray devait se reprendre et rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
some of us are human.
SOS : 535
ÂGE : vingt-cinq ans de pur désastre dans la communauté humaine.
CÉLÉBRITÉ : dylan o'brien.
NATURE : humain.
EMPLOI : il est actuellement serveur dans une auberge à temps partiel.
LOCALISATION : washington DC
POUVOIR(S) : aucun.
LES EFFETS SECONDAIRES : aucun.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Matt Underwood
Matt - roi des saumons

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt Mer 9 Mar - 19:33


One night in the dark

La brune laissa un sourire parcourir ses lèvres alors que le visage du brun n'était plus qu'une petite touche de concentration. Il était appliqué dans sa tâche comme s'il allait le vendre, l'afficher. Il n'avait jamais été comme ça avec quelqu'un malgré que ça ne le gênait en aucun point. Elle donna un petit coup de tête afin de montrer son soutien-gorge alors qu'il reprenait sa taille initiale : il fit descendre la chemise d'hôpital de Ray alors que elle l'avait bloquée au niveau de ses cuisses, préférant s'occuper d'elle toute seule pour le sous-vêtement. Par malchance, on ne sait jamais, elle portait un sous-vêtement qui ne recouvrait presque rien au niveau de ses fesses. Il l'aida tout de même à lui enlever la chemise d'hôpital en lui passant par les jambes. Elle faisait simplement face à Matt vêtue que de sous-vêtements. Des sous-vêtements qui ne recouvraient absolument rien.

« Euh.. si jamais tu parles de ça à quelqu'un, je te jure que je t'arraches les yeux.. » lança-t-elle afin de pouvoir décompresser un petit peu de la situation qui se produisait. Ce n'était pas vraiment irréel ni réel en même temps, sûrement la moitié. Elle baissa le regard soudainement, sûrement entrain de réfléchir à ses actes, ses mots, tout ?


« Désolé j'aurai bien aimé que tu sois face à un mannequin hyper sexy et attirant. »
lâcha-t-elle, sa voix se brisant un petit peu à la fin. Elle ne se rendait pas compte que elle avait tout pour elle, elle n'avait pas besoin de se cacher où même de se reprocher quelque chose par rapport à son corps. Franchement, si on devrait noter son corps sur dix, elle dépasserait sûrement les huit. Elle n'était pas laide, au contraire. Son corps ne l'était pas non plus, et malheureusement, elle se pensait laide alors que c'était tout le contraire. Du début à la fin. Elle attrapa avec vitesse son tee-shirt qui était entre ses mains, l'enfilant rapidement sans se douter que ses plaies n'étaient pas cicatrisées. Mais, malgré tout ça, c'était Ray. Elle pouvait être à la fois méchante et être complètement heureuse à la seconde qui suivait. Elle n'osait pas dire qu'elle souffrait, ça toucherait peut-être sa fierté. Il tenta de s'approcher alors qu'elle le stoppa d'un mouvement de la main.

« Non arrêtes toi.. c'est bon. » finit-t-elle par lancer alors que ça se voyait très clairement que les larmes lui montaient aux yeux. Elle pensait réellement que il méritait mieux qu'elle ? Personne ne pouvait passer à côté d'elle. Même pas la fille la plus « belle » du monde ayant rapporté des prix les plus gigantesques les uns que les autres.


« Bref on va y aller.. t'es prêt ?! »
lança-t-elle avec une voix plus prise d'assurance. Elle cachait très clairement ses doutes vis-à-vis du brun comme si c'était un jeu de cartes où il fallait entretenir des cartes afin de gagner. Comme un château. Il lui lança un regard, pensant que c'était de sa faute alors que sans le vouloir, il s'en voulait un peu finalement. Même si ce n'était pas de sa faute, il s'en voulait quand même. C'était dans ses origines d'être quelqu'un d'attendri vis-à-vis des situations comme celles-là car c'était quand même la première fois que ça lui arrivait. Il n'avait jamais habillé quelqu'un, encore moins une fille, dans des circonstances comme celle-là, de plus, encore moins. Il n'avait jamais osé toucher une fille et encore moins Ray sachant ses réactions que elle pouvait avoir à son égard. Il se dirigea en direction de la porte alors que la brune le suivait, reprenant un peu plus de force et d'assurance à cause de tout à l'heure. Il faudrait qu'ils s'expliquent, un jour, ils le feront. Mais là, la situation actuelle était plus importante.

FICHE PAR SWAN.

___________________________________




nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.

award :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: One night in the dark + Matt

Revenir en haut Aller en bas

One night in the dark + Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» n.W.o. Friday Night Smackdown - 5 Octobre 2012 (Carte)
» (m) matt lanter ☩ your little piece of heaven turns to dark
» Matt Finnegan
» Wednesday Night Raw # 60
» Dark Heresy ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Archives :: Archives Rpgique :: Saison 2 :: Saison 2: rp non fini-