Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|


Charlie :: Midnight Memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
What doesn't destroy you leaves you broken
SOS : 658
ÂGE : 22 ans
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
NATURE : Mutante (Pass-Mental)
EMPLOI : Serveuse dans une auberge
LOCALISATION : Perdue dans les limbes de son propre esprit
POUVOIR(S) : Charlie possédait auparavant la capacité de lire dans les pensées, de posséder les corps, mais suite à un retour chez Kanatrix, les généticiens ont achevé le projet. Derrière ces prunelles émeraude se voile la mort. Charlie est considérée de manière folklorique comme étant une Banshee, une femme de l'Autre-Monde. Le cri de la banshee (nommé keening en anglais, caoinne en gaélique) est décrit comme le plus effrayant et le plus triste que l'on puisse imaginer. En effet, Charlie est une banshee crieuse (il existe trois types de banshee; laveuse des morts, pleureuse & crieuse). Ces hurlements annoncent la mort prochaine d’un proche, ou de quelqu’un d’important.
LES EFFETS SECONDAIRES : Des migraines intenses et des sautes d'humeur fréquentes. Aussi a-t-elle l'impression d'avoir perdu une partie de son âme depuis qu'elle ne fait qu'un avec la mort. Après tout, qui s'en sort intact lorsque la mort vous entoure constamment?


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Charlie Anderson
Chacha - Reine des Koalas

MessageSujet: Charlie :: Midnight Memories Mer 10 Fév - 16:07



The town was paper
But the memories were not


« Memories warm you up from the inside. But they also tear you apart. »
― Haruki Murakami, Kafka on the Shore ―

La bouteille à la main, le regard fixé dans le vide et le poing qui se referma, les souvenirs venaient la hanter. Ces morceaux du passé qui semblaient venir la narguer. Sa main, où la paume entière était recouverte d'un épais bandage, se serra autour du goulot de la bouteille alors que son souffle devint court. Son coeur se débattait dans sa poitrine, se débattait contre ses poumons lui coupant le souffle qui traversait difficilement ses lèvres et semblait se débattre contre la vie même qui l'animait. La bouteille se porta de nouveaux à ses lèvres. Le liquide fermenté glissant dans sa gorge brûlant tout au passage, brûlant même les souvenirs qui semblèrent se plier devant les forces destructrices de l'alcool. Elle ferma ses yeux, sa gorge se serrant, ses mains devenant tremblantes alors que son foie la tiraillait. Sa main tremblante se porta sur la tête qui reposait sur ses genoux. Le chiot émit un aboiement alors que sa queue battait l'air. Charlie soupira, les bras de Morphée s'ouvrant devant elle pour lui offrir le sommeil agité qu'elle connaissait depuis qu'elle était sortie de l'enfer.

electric bird.

___________________________________

I'd rather be dead
And another one bites the dust... Oh why can I not conquer love? And I might have thought that we were one, wanted to fight this war without weapons and I wanted it, I wanted it bad, but there were so many red flags. Now another one bites the dust... Yeah, let's be clear, I'll trust no one...

Merchi mes koalas♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t393-charlie-m-anderson
What doesn't destroy you leaves you broken
SOS : 658
ÂGE : 22 ans
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
NATURE : Mutante (Pass-Mental)
EMPLOI : Serveuse dans une auberge
LOCALISATION : Perdue dans les limbes de son propre esprit
POUVOIR(S) : Charlie possédait auparavant la capacité de lire dans les pensées, de posséder les corps, mais suite à un retour chez Kanatrix, les généticiens ont achevé le projet. Derrière ces prunelles émeraude se voile la mort. Charlie est considérée de manière folklorique comme étant une Banshee, une femme de l'Autre-Monde. Le cri de la banshee (nommé keening en anglais, caoinne en gaélique) est décrit comme le plus effrayant et le plus triste que l'on puisse imaginer. En effet, Charlie est une banshee crieuse (il existe trois types de banshee; laveuse des morts, pleureuse & crieuse). Ces hurlements annoncent la mort prochaine d’un proche, ou de quelqu’un d’important.
LES EFFETS SECONDAIRES : Des migraines intenses et des sautes d'humeur fréquentes. Aussi a-t-elle l'impression d'avoir perdu une partie de son âme depuis qu'elle ne fait qu'un avec la mort. Après tout, qui s'en sort intact lorsque la mort vous entoure constamment?


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Charlie Anderson
Chacha - Reine des Koalas

MessageSujet: Re: Charlie :: Midnight Memories Jeu 11 Fév - 1:53



We were just kids
trying to survive in a rude world


« Loneliness and the feeling of being unwanted is the most terrible poverty. »
― Mother Teresa ―

« Tu es un projet inachevé ma petite Charlie. Un projet que nous devrons terminer un jour et lorsque ce jour viendra, tu ne feras qu’un avec la mort ma chérie. » Susurra d’une voix mielleuse l’homme en caressant la chevelure rousse de la jeune fille.
La fillette de 12 ans leva son regard émeraude vers le docteur, les larmes menaçant de glisser sur sa peau de satin. Son sac cognait contre ses hanches à chaque pas alors qu’elle agrippait dans ses frêles bras une peluche. Elle jeta un dernier regard derrière elle, voyant la voiture de ses parents disparaître dans le chaos de la circulation. L’homme posa sa main sur l’épaule de la rouquine et l’entraîna dans le bâtiment. Charlie observa les couloirs dénudés de toutes couleurs. L’odeur de désinfectant et d’eau de javel fit plisser son nez. Elle fronça les sourcils, un petit pli apparaissant entre ces derniers. Elle repoussa d’une main tremblante une couette de ses cheveux derrière son oreille. Elle suivait l’homme habillé d’un sarrau blanc, ne jugeant pas que ce dernier fût dangereux. Effrayant, peut-être, mais la naïveté de l’enfance l’empêchait de voir dans quoi elle s’était réellement embarquée. L’homme la guida à travers le dédale dans le silence le plus complet. La petite rouquine n’osait parler, son regard terrifié observant par les fenêtres des salles ce qui se passait. Pourquoi ses parents l’avaient-ils laissée ici? Qui était cet homme? Ils finirent par s’arrêter devant une petite pièce aussi impersonnelle que le reste.
« Voici ta chambre Charlie. J’espère qu’elle te plaît. Je me nomme Docteur George Stann. »
La jeune mutante entra dans la pièce, ses yeux émeraude scannaient la pièce. Elle posa son petit sac sur le lit et pivota, ses sourcils froncés et sa bouche en cœur formant une petite moue.
« Mes parents vont revenir. Ils ne vont pas me laisser, ils ne peuvent pas », commenta-t-elle.
Le docteur vint pour répliquer, mais un petit garçon de l’âge de la rouquine déboula dans la pièce. Charlie inclina la tête sur le côté en observant le jeune garçon, un petit sourire en coin.
« Je te présente mon fils, William. William, voici Charlie, une nouvelle pensionnaire », présenta rapidement le docteur.
« Salut », dit timidement Charlie, sa main se tendant devant elle alors que le jeune humain la dévisageait, bouche-bée.
Il finit par tendre la main en bafouillant quelques salutations. Le sourire de la mutante s’étira davantage, amusée de la situation. Dr. George finit par faire sortir son fils, son visage n’exprimant aucune expression particulière. Un moment de silence s’installa. Charlie se balançait sur une jambe, puis sur l’autre, ne sachant trop comment réagir ou encore combler ce silence malaisant.
« Demain, tu devras te lever tôt. Nous allons devoir faire quelques tests », lâcha finalement l’homme en sarrau blanc.
Charlie leva la tête, son regard brillant d’inquiétude. Elle étudia le visage de l’homme tentant de comprendre ce que c’était ces tests. Elle baissa la tête, son expression devenant douloureuse.
« Pour vérifier si je suis un monstre, c’est ça? », murmura-t-elle, les dents serrées.
« Pas un monstre, Charlie. Pour vérifier si tu as les capacités que tes parents ont prétendus avoir vu et savoir si nous pouvons finir le projet. »
La rouquine fronça de nouveau les sourcils, perplexe. Le docteur sortit de la chambre, laissant alors Charlie à ses pensées.

electric bird.

___________________________________

I'd rather be dead
And another one bites the dust... Oh why can I not conquer love? And I might have thought that we were one, wanted to fight this war without weapons and I wanted it, I wanted it bad, but there were so many red flags. Now another one bites the dust... Yeah, let's be clear, I'll trust no one...

Merchi mes koalas♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t393-charlie-m-anderson

Charlie :: Midnight Memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Demyan. midnight memories
» CHARLIE X)
» The Best Memories With Memories
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Voyage dans le temps :: Flashback et Flashforward :: Souvenirs d'une scène-