Bienvenue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


archives Saison 1 et 2
 

Partagez|








Try if you dare (Wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Try if you dare (Wade) Mer 20 Jan - 9:48

try if you dare

Marah & Wade

rencontre explosive

Les yeux fixés sur l’horloge de l’amphi, Marah tentait de se convaincre de ne pas utiliser son pouvoir sur le futur professeur qui allait mettre un pied dans la salle. Retenant à grande peine un bâillement, elle jetait un regard de temps à autre devant elle. Les élèves arrivées au fur et à mesure, au compte gouttent comme d’habitude. L’envie de se lever et de leur dire de se bouger les fesses se fit sentir, mais elle tint bon et ne dit rien. Au lieu de ça, elle plongea la main dans son sac en y retirant un petit carnet et un crayon à papier. Elle tenta une dernière fois de jeter un petit coup d’oeil à l’horloge, les « tics tac » assourdissant rendait l’attente dur week-end encore plus cruelle qu’à l’accoutumer. Son frère devait déjà être rentré, entrain de se prélasser devant la télévision. À cette scène la jeune femme émit un vague grognement qui fit sortir son ami, assise à côté d’elle sa rêverie. « Qu’est-ce qui se passe ? » Elle osa un regard vers elle, et se mordit l’intérieur d cela joue. Hésitante.  « non rien, ne laisse tomber. Je pensais à mon frère à cette heure-ci il doit déjà être rentré. Et puis je sais pas pourquoi ils sont allés nous coller une conférence à une heure aussi tardive ! comme si se taper des cours de droit toute la journée n’étaient pas suffisants. se plaignait-elle.

 « Moi, tant que le prof est sexy ça me va. La brune hausse un sourcil, avant de secouer légèrement la tête.  « pourquoi ça ne m’étonne pas de toi Lessy…» finit-elle par lui dire tout en retournant à son gribouillage. Lorsque soudain, Marah se mit à froncer les sourcils. La porte venait de s’ouvrir, et une vague d’émotion lui parvint. Quelque chose de familier peut-être ? Elle sembla perdue quelques instants lorsque finalement elle leva la tête, jetant un coup d’oeil au nouveau venu.  « ce n'est pas vrai » murmura-t-elle plus pour elle que pour son amie Lessy, qui venait tout juste de se rendre compte que le professeur « sexy » était enfin entrée dans la salle de conférences.  « Tu le connais ?» Lui demande-t-elle, alors que Marah suit du regard attentivement l’homme qui se tenait devant « la promo » essayant d’’arranger ses affaires, lui semblait avoir ressenti quelque chose. Une présence. Pas étonnant. Elle secoua de nouveau la tête, perturbé. L’attirance de son pouvoir était en train de faire son effet.  « Euh … non. C’est juste qu’il avait un air familier…comme si je le connaissais depuis longtemps… c’est assez étrange comme sensation » finit par lui dire en se retournant vers son amie, affichant un vague sourire. Le cours allait surement être long, très long.

19H30, et l’homme en face d’elle, sur l’estrade continuait son récit sur les plaidoyers, ses différents clients qu’il avait dut gérer durant sa « courte » carrière. Et à un moment quelque chose interpella la jeune femme. Aussitôt, elle ne prit pas la peine de lever la main, elle coupa l’homme dans son élan. Lui faisant ainsi comprendre qu’elle était serte curieuse, mais …que son récit ne lui convenait pas. Marah était comme ça, elle agissait au lieu de prendre quelques minutes et tourner sa langue plusieurs dans sa bouche. Aussi, elle ne fut pas surprise lorsque à la fin du cours, elle sentait une vague d’animosité à son égard….





___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 


Dernière édition par Marah Darshkov le Ven 22 Jan - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 125
ÂGE : Trente Quatre ans qu'il rode dans les rues de la ville
CÉLÉBRITÉ : Le beau, le sexy, le magnifique James McAvoy.
NATURE : Mutant Pass-Mental, l'esprit avec lequel il s'amuse.
EMPLOI : Avocat et intervenant en droit à l'université de georgetown
POUVOIR(S) : Il manipule les peurs, s'amuse avec ce qui vous effraye le plus. Son pouvoir se manifeste le plus facilement sous la forme de flashs, de visions qu'il laisse éclater dans l'esprit de ses victimes, entrainant l'apparition des peurs les plus profondes, parfois jamais révélée au grand jour, provoquant chez ses victimes une nouvelle phobie à combattre par moment. Il est aussi capable de s'infiltrer lui-même dans l'esprit des gens et de s'amuser avec eux, des visions toujours, mais dont il est le maitre total, décide de la tournure de la situation, s'amuse pleinement avec ses victimes dont il contrôle l'esprit par la peur, c'est lui seul qui décide à quel moment la vision s'arrêtera.
LES EFFETS SECONDAIRES : Cependant, tout cela n'est pas sans effet négatif, cela devient comme une drogue, il en veut toujours plus, l'activation de son pouvoir libérant parfois une forte dose de dopamine -l'hormone du plaisir- dans son organisme, il devient peu à peu accro à cette sensation, refusant par moment de laisser sa victime en paix tellement cela lui procure une sensation de bien être. Il lui arrive d'assimiler les peurs de ses victimes à force de jouer avec et cela peut l'affecter pendant une période plus ou moins longue, variant de quelques heures à plusieurs semaines, cependant, il finit toujours par s'en sortir et se détacher de cette peur, après tout, il en ai le maître.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Wade Harlinghton
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Jeu 21 Jan - 19:51


try if you dare
Marah & Wade

Wade a envie d'étrangler la personne qui vient de lui annoncer que sa conférence a été avancée le soir même. Luttant contre la pulsion de lui faire regretter ses paroles, il laisse cette pauvre âme en paix, du moins pour le moment et aussi parce qu'il n'a plus le temps de s'amuser avec ses peurs et ses cauchemars, un soupir passe la barrière de ses lèvres, avec la fatigue, contrôler ce genre de pulsions se trouve être plus compliqué, sans oublier le fait du stress quotidien rajouter par toutes ses rumeurs à propos des mutants. Soupirant, il se dirige finalement vers l'université, vu qu'il n'a d'autre choix que celui-ci. Déjà 19h00. Wade, d'humeur exécrable non seulement à cause de la fatigue mais également à cause de ses abrutis de personnel de l'université absolument incapable de gérer une simple conférence un vendredi soir. Bon sang, vendredi soir, qu'est ce qu'il fout encore dans une université ? Il ne sait pas, enfin, si, mais se demande bien pourquoi il a accepté de surveiller cette mutante. Pour survivre, sans doute et parce qu'il n'avait pas le choix à l'époque, il devait apprendre à contrôler ce don. Sans chercher à organiser les feuilles se trouvant dans sa main droite, il s'avance devant les étudiants. Du droit, toujours du droit, après tout, c'est bien pour cela qu'il se trouve devant cette assemblée, leur parler de droit, alors que la plupart des jeunes présents doivent sans doute penser à manger, rentrer chez eux ou se taper leurs copains/copines. Au choix.

Quand il entre dans la salle, enfin, se diriger vers la petite estrade, sa perception de l'air change immédiatement. Elle est dans la salle, parmi la foule d'étudiant et elle a dû se rendre également compte de sa présence. Le plus dur sera de repérer la jeune femme, Marah. Caesar lui en avait déjà parlé plusieurs fois et il avait fini par accepter de garder un oeil sur elle et son frère, cependant, au vue des études de la jeune femme -le droit- il était plus simple pour Wade de garder un oeil sur cette dernière que sur le jumeau de l'étudiante. Il parcourt la salle du regard, mais il est incapable de la distinguer des autres. Tant pis, il sait au moins qu'elle est présente dans l'amphithéâtre. Le temps de trier ses notes, il commence ensuite à parler face aux étudiants. Tout se déroulait bien, jusqu'au moment ou il fut coupé dans son élan par une voix féminine, il pivote légèrement et ses yeux croisèrent celui d'une jeune femme. Cela suffit, c'est elle, l'aura qui en émane est beaucoup trop forte, celle d'un autre mutant, comme lui. Il fronce légèrement les sourcils et reprend le cours de ses explications comme si de rien n'était.

C'est enfin terminé. Wade laisse un soupir passé ses lèvres tandis que la plupart des étudiants sont déjà entrains de ranger leurs affaires. Du regard, il cherche Marah qu'il repère dans la foule, ses lèvres se pincent légèrement et il repense à son intervention, il ferme les yeux un moment avant de les rouvrir, beaucoup plus sombres que normalement. Il balaye sa conscience qui lui dit qu'il est censé protéger Marah et non le contraire, il veut voir de quoi la gamine est capable, les mots, c'est bien joli après tout. Rapidement, son regard se fixe de nouveau sur la jeune femme et il balaye son esprit du regard, du moins, c'est ce qu'il pensait faire, seulement, la jeune femme lui bloque l'accès, il n'arrive pas à se faufiler parmi ses peurs les plus intenses, un grognement de frustration lui échappe et il secoue légèrement la tête, ses prunelles reprenant leurs couleurs céruléennes. Il regarde autour de lui, personne n'a remarqué son petit manège. Il esquisse un sourire et se dirige vers la jeune femme, grimpant rapidement dans l'amphi et s'accoudant au bureau face à elle. « Dasha c'est cela ? Votre remarque était très pertinente, tout à l'heure » Oh, il sait très bien que sa tentative d'intrusion n'est pas passée inaperçu, il veut simplement voir ou tout cela peut mener, un sourire narquois se dessine sur ses lèvres et il se penche légèrement vers la jeune femme, avant de souffler près de son oreille, prenant garde à ce que personne d'autre qu'elle ne l'entende. « Je sais qui tu es et je sais ce que tu es, Marah. »




HRP:
 

___________________________________

    be scared
    She had something to confess to, But you don't have the time so, Look the other way, You will wait until it's over, To reveal what you've never shown her, Too little much too late, Too long trying to resist it, You've just gone and missed it, It's escaped your world © endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t1047-wade-space-dementia-in-your-eyes

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Ven 22 Jan - 20:36

try if you dare

Marah & Wade

rencontre explosive

La fin du cours sonne et elle peut enfin respirer. Il était l’heure pour elle de rentrée à la maison. Se prélasser au chaud sous les couvertures avec un bon chocolat chaud, son frère à ses côtés. Elle espérait pouvoir profiter pleinement des deux petits jours de repos bien mérité à oublier tous ses problèmes. Anthelme, l’ASG et toute ces « petites choses » qui étaient venues progressivement bousculer son petit train-train quotidien. Là où, certains humains rêveraient d’aventures, elle rêvait de calme et de tranquillité. Vivre dans l’anonymat, sur une île désertée le lui aurait parfaitement convenu. Hélas, sa génitrice de mère en avait décidé autrement et ce, depuis ses vingt-quatre ans. malheureusement

Les étudiants se levèrent à tour de rôle, Marah en fit de même, commençant petit à ranger ses affaires, alors qu’un instant elle se força à faire abstraction des émotions environnantes, elle ne put cependant repousser celle de son actuel professeur. Sourcils fronçaient, elle leva la tête, croisant ainsi son regard. Un mal de crâne vint la perturber alors qu’elle croisait rapidement le regard dû dénommé Harrington avant de reprendre son rangement. Peut-être y était-elle allez un peu fort avec lui ? Tant pis, elle n’était pas du genre à tourner autour du pot. Il était clair qu’il n’était pas seulement un professeur de droit, mais bel et bien un mutant tout comme elle, et de surcroît un pass mental. Dans son for intérieur, l’idée d’aller l’effleurer, ce besoin de proximité avec l’homme commençait à la perturber au plus au point. C’était assez dérangeant compte tenu de ce qu’il devait être pour elle, un simple professeur - et surtout un inconnu-

 «  A lundi Dasha » Elle lève la tête, toujours son bouquin à la main, rendant son sourire à son « amie »  » Oui à lundi et ne soit pas en retard surtout (…)sérieusement, si tu veut avoir une chance avec le prof, ramène tes fesses à l’heure Less! » Finit-elle par lui dire avec un petit clin d’oeil entendu. Alors que sa jeune amie lui fit un rapide petit signe de tête se dirigeant vers la sortie. Marah soupira, mettant le dernier livre dans son sac, prête à partir. Lorsque en relevant la tête, elle tomba nez à nez avec le dénommé Harrington. Son sourire sur les lèvres disparut aussitôt. Cette étrange sensation à son égard était revenu. Qui était-il ? Que lui voulait-il ? Avait-il lui aussi senti qu'elle était tout comme lui ? Elle ne le quitta pas des yeux une seconde, méfiante. Il grimpait les marches de l’amphithéâtre venant la rejoindre. « Dasha c'est cela ? Votre remarque était très pertinente, tout à l'heure » Un petit signe de tête pour lui répondre à l'affirmative. Dasha Romanov était le surnom qu’elle avait adopté il y avait de cela presque dix ans maintenant. Officiellement « Marah et Roman Darshkov, n’existaient plus. Officiellement « tué » dans un accident de voiture. Officieusement, les identités avaient été effacé grâce à son ancienne tutrice légale, Peggy Evans du FBI. En général « Marah » était utilisé en de rares occasions chez elle, avec ses proches ou… éventuellement lorsqu’elle tombait nez à nez avec un énième agent de l’ASG qui souhaiter lui mettre le grappin dessus, pour cette fameuse clé USB - et généralement ce n’était pas bon signe. « merci Monsieur, je trouve aussi. » Lâche t-elle dans l’espoir d’esquiver une énième conversation qui l’empêcherait de rejoindre la porte de sortie, malheureusement, l’homme en face d’elle en avait décidé autrement. Il ne semblait pas vouloir lâcher l’affaire.

Alors imaginez donc sa surprise lorsqu’elle entendit la suite de sa phrase. « Je sais qui tu es et je sais ce que tu es, Marah. » Ce n’était en effet pas bon signe. Elle aurait voulu partir en vitesse, mais il semblait vouloir lui couper le chemin vers la sortie. Alors, elle tenta de ralentir les battements de son coeur et s'efforçait d'adopter un comportement plus détaché.  « Pardon ? » Fut la seule chose qui réussit à sortir d’entre ses lèvres, alors qu’elle se retenait d’entrée dans la tête de ce type pour voir ses intentions à son égard.  « Vous devez faire erreurs, maintenant veuillez m’excuser j’aurais bien voulut bavarder avec vous en cette heure si tardive de droit, mais on m’attend à la maison.» Espoir, de vouloir lui glisser entre les pattes elle tenta de le contourner.




___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 125
ÂGE : Trente Quatre ans qu'il rode dans les rues de la ville
CÉLÉBRITÉ : Le beau, le sexy, le magnifique James McAvoy.
NATURE : Mutant Pass-Mental, l'esprit avec lequel il s'amuse.
EMPLOI : Avocat et intervenant en droit à l'université de georgetown
POUVOIR(S) : Il manipule les peurs, s'amuse avec ce qui vous effraye le plus. Son pouvoir se manifeste le plus facilement sous la forme de flashs, de visions qu'il laisse éclater dans l'esprit de ses victimes, entrainant l'apparition des peurs les plus profondes, parfois jamais révélée au grand jour, provoquant chez ses victimes une nouvelle phobie à combattre par moment. Il est aussi capable de s'infiltrer lui-même dans l'esprit des gens et de s'amuser avec eux, des visions toujours, mais dont il est le maitre total, décide de la tournure de la situation, s'amuse pleinement avec ses victimes dont il contrôle l'esprit par la peur, c'est lui seul qui décide à quel moment la vision s'arrêtera.
LES EFFETS SECONDAIRES : Cependant, tout cela n'est pas sans effet négatif, cela devient comme une drogue, il en veut toujours plus, l'activation de son pouvoir libérant parfois une forte dose de dopamine -l'hormone du plaisir- dans son organisme, il devient peu à peu accro à cette sensation, refusant par moment de laisser sa victime en paix tellement cela lui procure une sensation de bien être. Il lui arrive d'assimiler les peurs de ses victimes à force de jouer avec et cela peut l'affecter pendant une période plus ou moins longue, variant de quelques heures à plusieurs semaines, cependant, il finit toujours par s'en sortir et se détacher de cette peur, après tout, il en ai le maître.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Wade Harlinghton
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Dim 24 Jan - 12:09


try if you dare
Marah & Wade

Wade obtient l'effet voulu sur la jeune femme qui semble paniquer un cours instant à l'entente de son vrai prénom de la bouche d'un parfait inconnu à ses yeux, et c'est bien ce qu'il représente, un parfait inconnu, professeur en droit quelques heures par semaines, rien de plus, rien qui pourrait orienter la jeune femme sur ses intentions à son égard. Il laisse un faible sourire s'installer sur ses lèvres en voyant la jeune femme essayer de reprendre une allure plus détendue. « Pardon ? Vous devez faire erreurs, maintenant veuillez m’excuser j’aurais bien voulut bavarder avec vous en cette heure si tardive de droit, mais on m’attend à la maison. » Et tandis que la jeune tente de s'enfuir, la main de Wade vient se refermer autour de son poignet, pas avec force, dans le but de lui faire mal, n'importe qui aurait pu se défaire de cette emprise, mais simplement pour la retenir et lui montrer qu'il n'en a pas terminé avec elle. « Au diable le droit, ne fais pas comme si tu n'avais rien remarquée tout à l'heure, changement imperceptible dans l'air, ce qui nous rend différents, j'ai tout de suite su que tu étais dans la salle, mais impossible de savoir précisément ou, si tu n'avais pas fais cette remarque ... tu aurais sans doute pu filer. » Il insiste sur le mot 'nous' lui signifiant bien qu'il est certain de ce qu'il dit, il sait tout simplement qu'elle est une mutante, le fruit de kanatrix corporation, tout comme lui, un vulgaire sujet d'étude parmi d'autre, ils se ressemblent plus qu'ils ne veulent tous les deux le croire. Wade s'amuse un peu, il est vrai, il veut réellement voir les capacités de défenses de la jeune femme, tout porte à croire qu'il veut sans doute lui faire du mal, il choisit avec soin les tournures de ses phrases. « Je rajouterais le fait que tu m'a volontairement empêchée d'entrer dans une partie de ton esprit, peu de personnes sont capables de le faire et je dois avouer que l'on m'à longuement parlé de ce que tu peux faire, de comment s'en protéger ... » Là, par contre, il bluff totalement, il serait bien incapable de bloquer son esprit à la jeune au vue de la facilité déconcertante avec laquelle Marah l'a empêché d'accéder à ses peurs. La seule partie de son esprit qu'il serait capable de 'défendre' serait celle concernant son propre pouvoir, ses peurs et il compte bien le faire si la jeune femme termine par tenter de pénétrer ses pensées, ce qui arrivera sans doute rapidement s'il continue de la provoquer.



___________________________________

    be scared
    She had something to confess to, But you don't have the time so, Look the other way, You will wait until it's over, To reveal what you've never shown her, Too little much too late, Too long trying to resist it, You've just gone and missed it, It's escaped your world © endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t1047-wade-space-dementia-in-your-eyes

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Mar 26 Jan - 0:15

try if you dare

Marah & Wade

rencontre explosive

Alors qu'il referme sa main sur le poignet de la jeune femme, les battements de son coeur s'emballent, elle lève la tête plongeante ses yeux verts dans les siens. Surprise, Il tente de lui parler alors qu'elle se dégage aussi rapidement qu'elle le peut. Un pas en arrière par pure précaution. Elle le toise un instant. Méfiante. Depuis quelques mois déjà, elle devenait de plus en plus méfiante, tout comme son frère d’ailleurs. Par expérience, les nouveaux venus étaient toujours signe d'ennuyer prochain. « Au diable le droit, ne fais pas comme si tu n'avais rien remarqué tout à l'heure, changement imperceptible dans l'air, ce qui nous rend différents, j'ai tout de suite su que tu étais dans la salle, mais impossible de savoir précisément ou, si tu n'avais pas fait cette remarque ... tu aurais sans doute pu filer. »

Elle fronce les sourcils, son coeur s’accélère, pourtant elle ne ressent rien de «  malfaisant » en lui, mais elle se tient sur ses gardes. Instinct de survie probablement.  « Je vous conseille de ne plus refaire ça, professeur ou non. Je me contre-fiche de qui vous êtes et de ce que vous croyez que je suis ! Je ne le répéterai pas, écartez-vous de mon chemin, maintenant » Lui dit-elle alors que petit à petit, l’envie d’entrée dans la tête de l’homme en face d’elle l’a démangé. Que lui voulait-il à la fin ? Et si… c’était un membre de l’ASG . Et si… sa mère avait retrouvé sa trace encore une fois . Non, ça ne pouvait pas être, elle avait été prudente. Elle n’avait pas utilisé ses pouvoirs devant des humains ni rien. Alors… comment était-il arrivé là ?

Alors, elle tente de garder son calme comme elle le peut. Mais à l’intérieur, elle est confuse, ne sait pas quoi faire. Sa condition de psionique joue avec ses hormones, elle le sent. Un phénomène qu’elle a toujours eu du mal à gérer. Et elle détestait ça. Elle cligne des yeux durant quelques secondes, se sentant soudain fébrile. Elle s’éloigne encore un peu plus. Mettant le plus possible d’espace entre cet inconnu et elle.

L’attraction se faire sentir. merde, pas maintenant Pense-t-elle alors qu’elle tente de retrouver un semblant de calme. Il essaye simplement de l’amadouer se dit-elle mentalement. « Je rajouterais le fait que tu m'as volontairement empêchée d'entrer dans une partie de ton esprit, peu de personnes sont capables de le faire et je dois avouer que l'on m'a longuement parlé de ce que tu peux faire, de comment s'en protéger ... » Elle reste silencieuse, le fixe d’un oeil noir à présent. Elle ne peut s’empêcher de serrer les dents. De qui voulait-il parlait en employant l'ont » ? Parlait-il d’Adrian ? D’Allen ? Ou peut-être bien Lucretia ? Que sais-je ? Des questions, toujours des questions.

 « On ? C’est-a-dire ? (…) Peu importe. Écouter, je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler d’accord . Maintenant laissez-moi passer ! » Elle se penche vers lui en ajoutant  « et un petit conseil, évitez ce genre de phrase à l’avenir, au risque de vous faire prendre un pour un dingue ! » finit-elle par lui dire, son regards fixait dans le siens. Il était vrai que l’attraction était forte mais pas au point qu’elle se laisse manipuler par les paroles de cet homme plus que douteux. Elle réussit finalement à le contourner, mais lorsque fut sur le point d’ouvrir, une main sur la poignet, quelque chose en elle vint la perturbé. Il essayait de nouveau d'entrée dans sa tête. « Vous allez le regretter » murmure t-elle.




___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life

SOS : 125
ÂGE : Trente Quatre ans qu'il rode dans les rues de la ville
CÉLÉBRITÉ : Le beau, le sexy, le magnifique James McAvoy.
NATURE : Mutant Pass-Mental, l'esprit avec lequel il s'amuse.
EMPLOI : Avocat et intervenant en droit à l'université de georgetown
POUVOIR(S) : Il manipule les peurs, s'amuse avec ce qui vous effraye le plus. Son pouvoir se manifeste le plus facilement sous la forme de flashs, de visions qu'il laisse éclater dans l'esprit de ses victimes, entrainant l'apparition des peurs les plus profondes, parfois jamais révélée au grand jour, provoquant chez ses victimes une nouvelle phobie à combattre par moment. Il est aussi capable de s'infiltrer lui-même dans l'esprit des gens et de s'amuser avec eux, des visions toujours, mais dont il est le maitre total, décide de la tournure de la situation, s'amuse pleinement avec ses victimes dont il contrôle l'esprit par la peur, c'est lui seul qui décide à quel moment la vision s'arrêtera.
LES EFFETS SECONDAIRES : Cependant, tout cela n'est pas sans effet négatif, cela devient comme une drogue, il en veut toujours plus, l'activation de son pouvoir libérant parfois une forte dose de dopamine -l'hormone du plaisir- dans son organisme, il devient peu à peu accro à cette sensation, refusant par moment de laisser sa victime en paix tellement cela lui procure une sensation de bien être. Il lui arrive d'assimiler les peurs de ses victimes à force de jouer avec et cela peut l'affecter pendant une période plus ou moins longue, variant de quelques heures à plusieurs semaines, cependant, il finit toujours par s'en sortir et se détacher de cette peur, après tout, il en ai le maître.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: disponible ✓
avatar
Wade Harlinghton
keep watching world, dude

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Sam 30 Jan - 18:33


try if you dare
Marah & Wade

Cette attraction présente, inexpliquée, ce n'est pas la première fois qu'il la ressent, et il sait que c'est celle que récente deux mutants avec le même type de pouvoir, celui de manipuler l'esprit ou une partie de l'esprit humain si faible, si facile à contrôler. Marah ne peut pas le nier, il sait qu'elle est mutante et elle sait aussi que Wade est un mutant de la même catégorie d'elle, mais la jeune femme ne sait pas ce dont il est capable, alors que l'avocat est totalement conscient des capacités de la jeune femme, rendant le jeu encore plus amusant. Wade aime jouer, c'est comme ca et jouer avec Marah l'amuse beaucoup, presque plus que s'il utilisait son pouvoir sur une personne quelconque de la salle, il trouve ici un intérêt réel à jouer la comédie, observer comment la jeune étudiante réagit face à la menace extérieure, et tout cela est intéressant, en plus d'être amusant – certes, la situation en elle-même n'est sans doute pas amusant pour Marah, mais elle l'est pour Wade –. Il note rapidement l'agacement de la jeune étudiante qui s'efforce de s'en sortir sans l'utilisation de son pouvoir, mais Wade n'est pas dupe et il sait que c'est elle, quand son regard croise celui de Marah, il en est certain, cette attirance inexpliquée caractéristique de mutations similaires est belle et bien présente et ne peut être ignorée, ni par Wade, ni par Marah. « On ? C'est-a-dire ? (…) Peu importe. Écouter, je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler d'accord. Maintenant laissez-moi passer ! Et un petit conseil, évitez ce genre de phrase à l'avenir, au risque de vous faire prendre un pour un dingue ! » Il retient un léger rire et l'observe s'enfuir comme une voleuse, ses lèvres se pincent. Il est loin d'en avoir terminé avec la jeune femme, loin d'avoir testé toutes ses capacités de réflexions. Il croise ses bras sur son torse et s'appuie légèrement contre le bureau en bois, évite le regard de toute autre personne autour de lui et se focalise sur la jeune femme qui est arrivée à la porte de l'amphithéâtre. Il laisse son pouvoir prendre le dessus, se focalise unique sur Marah et fait abstraction de ce qu'il se passe autour de lui, il a besoin de cette concentration face à l'esprit robuste de la jeune femme et il ne sait même pas s'il est réellement capable de pénétrer l'esprit de la jeune femme au vue de ses capacités et maîtrises de son propre pouvoir, tant pis, de toute manière, c'était son plan, de la pousser à bout, non ? Il est prêt à subir les conséquences et à empêcher la jeune d'accéder à ses propres peurs, il sait qu'il est au moins capable de cela, il est le maitre de ses dernières et empêchera par tous les moyens Marah d'y avoir accès si jamais elle s'infiltre à son tour dans son esprit.




HRP:
 

___________________________________

    be scared
    She had something to confess to, But you don't have the time so, Look the other way, You will wait until it's over, To reveal what you've never shown her, Too little much too late, Too long trying to resist it, You've just gone and missed it, It's escaped your world © endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t1047-wade-space-dementia-in-your-eyes

SOS : 3029
ÂGE : vingt-cinq ans
CÉLÉBRITÉ : Elizabeth Olsen
NATURE : Pass-mental/psionique
EMPLOI : étudiante, fugitive de Kanatrix Corporation
LOCALISATION : Washington D.C avec Roman
POUVOIR(S) : Nouvelle mutation : EN COURS
Marah possède le pouvoir d'altérer la perception visuelle (manipulation mentale) en exerçant un contrôle mental sur une/des personnes visées.
Elle peut entrer également une fois dans la tête de la personne :
- modifier leurs émotions : les amplifier comme les « calmés » le contact physique l'aide, mais n'est pas nécessaire.
- Elle peut se "connecter" à la personne, ne faire plus qu'un et lui faire ressentir ce qu'elle ressent, jouer avec les émotions. ( Une bulle protectrice d'une couleur rouge écarlate entourent généralement les deux individus.
- avoir accès aux souvenirs, aux peurs, aux émotions
- avoir accès aux intentions du moment.
LES EFFETS SECONDAIRES : Elle a malheureusement des effets secondaires assez violent lorsque son champs d'action se voit augmenté. En effet lorsqu'elle use de son pouvoir à un haut degrés la jeune femme se voit affublé de crise apparenté à de l'épilepsie, avec des tremblements violents. ou encore se projette elle-même dans une "illusion" qu'elle crée ( en général ce n'est pas très agréable - elle projette souvent ses plus grande peurs). Seul, des médocs peuvent la calmé. Mais ce n'est pas toujours aussi simple. Son organisme à de plus en plus de mal à gérer les crises, et elle aussi.
- Récemment elle s'est vu avoir des saignements de nez.


CARNET
RÉPERTOIRE DE CONTACTS & LIENS:
DISPONIBILITÉ RP: overbooké ✗
avatar
Marah Darshkov
Listen my Voice in your Head

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade) Lun 1 Fév - 14:33

try if you dare

Marah & Wade

rencontre explosive

La main sur la poignée, quelque chose d’étrange se passe. Ce sentiment, cette impression qu’on tente de pénétrer dans sa tête, elle le ressent. Son coeur accélère, alors qu’elle ferme les yeux un instant, appuyant son front sur la porte d’entrée. Troublé l’espace d’un instant, elle reprend bien vite contenance et bloque son esprit à l’intrus. Il avait finalement osé, quel qu’il soit, elle allait lui faire regretter son geste, professeur ou non, personne n’avait le droit d’entrée et de mettre la main sur des moments de sa vie passée. Depuis Kanatrix, elle était devenue très sensible, même plus qu'elle ne l'aurait voulu. Des choses dans son passé qui sont ont caché et qu’elle ne souhaiter en aucun cas qu’on s’en serve contre elle. Son coeur tambourine dans sa poitrine alors qu’elle s’écarte de la porte de sortie afin que les derniers étudiants partent. Quelques secondes passe et ils se retrouvent enfin seuls. Elle verrouille la porte, un air mauvais sur son visage, elle se tourne et fixe l’homme qui est désormais en face d’elle.

Elle tente de déceler, de capter ses émotions. Il souhaite qu’une chose, la tester. Voir de quoi elle est capable. Crétin, elle en avait plus qu’assez des personnes qui se permettre d’entrée dans sa tête sans autorisation. Ne savait-il pas que pour un pass mental, une intrusion pareil était mal perçue . C’était presque une façon de déclarer la guerre à l’autre ? Elle était suffisamment de mauvaise humeur, alors subir les assauts de l’homme dans sa tête n’arranger en rien. Énervé, agacé, elle le foudroya du regard. Dieu, qu’elle se serait passé de cette mésaventure avec un crétin qui essaye de lui faire passer un quelconque test.

Les bras croisés bras sur son torse, il l’a fixe à son tour, s’appuyant légèrement contre le bureau. Elle peut le sentir tenter de s'infiltrer de force dans son esprit et c’est comme de multiples portes qui se ferment rapidement avant qu’il ne puisse mettre la main sur quoi que ce soit. Elle fronce les sourcils.  « comme si j’allais vous laisser faire, espèce de crétin. »Siffla t-elle entre ses dents. Adieu les bonnes manières, au diable la préservation de son secret, elle en avait plus que marre. Finalement, l’idée de s’enfuir se dissipe, elle allez plutôt s’occuper personnellement de ce type. Fébrile, les yeux dans les yeux, son esprit est comme absorbé dans celui du pass mental. Elle se concentre. Nul besoin d’atteindre ses peurs les plus profondes pour atteindre l’homme et le déstabiliser. Elle allait lui faire passer l’envie de tenter quoi que ce soit contre elle.

Une fractions de seconde l’homme est immobilisé, ne peut plus bouger. Elle, elle s’avance un petit sourire aux creux des lèvres, confiante. Elle s’attaque alors à son ressentie, à ses émotions, fait en sorte que la panique monte en lui. De façon à ce qu’il sente que sa vie lui file doucement entre les doigts. La jeune femme est comme ça, elle aime jouer sur les détails afin de rendre plus réel encore ses illusions. Puis elle assène le coup de grâce l’asphyxie, lui fait croire qu’il manque cruellement d’oxygène alors que tout doucement le visage de l’homme prend une autre teinte alors elle s'approche de lui, soutenant son regard.  « J’espère que ça vous servira de leçon » finit-elle par lui dire.




___________________________________



Darshkov family
La vie sans toi ne vaut la peine d'être vécu, tu es mon confident, ma moitié, mon âme soeur. Tu es le seul qui a su me percer à jour. Le seul en qui j'aurais toujours confiance. Tu es mon frère, mon jumeau, mon tout. Tu es tout simplement irremplaçable. Toi Roman.▵ Fausse identité : Irina Ieltsine (c) hawking
Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freaksnation.bbfr.net/t396-marah-darshkov-pretend-to-be-someone-else-to-save-your-life
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Try if you dare (Wade)

Revenir en haut Aller en bas

Try if you dare (Wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena
» Wade Barrett & Cody Rhodes Vs Randy Orton & The Rock
» Wade Barrett vs Abyss
» Wade Reden
» Wade Barrett et C-A vs Bobby Lashley et Christian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archives Saison 1 et Saison 2 :: Voyage dans le temps :: Flashback et Flashforward-